• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • SUCCES POUR LA TRADITIONNELLE LA FETE AU QUARTIER DU THOR

    25 juillet 2016

    2016-07-24 Fete Thor (1)

    Le quartier du Thor était en fête ce week-end pour trois jours, avec en parallèle des traditionnelles attractions foraines, concours de boules, bals, … étaient au programme ces 22, 23 et 24 Juillet.

    A 18h30, un apéritif, offert par la Municipalité de Sisteron et le Comité des Fêtes rassemblait les habitants venus très nombreux. Ce fut l’occasion pour Monsieur José UBERO, président du Comité des Fêtes du Thor, de souhaiter la bienvenue à tous, de remercier tous ceux qui ont aidés à la réalisation de cette fête et en particulier Monsieur Daniel SPAGNOU, fidèle depuis 29 ans à ces réjouissances.

    Monsieur SPAGNOU, maire devait lui aussi rendre hommage à José UBERO et son équipe et dire combien il faut maintenir ces fêtes de quartiers qui créent du lien social, permettent de se retrouver une fois par an dans une ambiance des plus amicales.

    Le président mettait à l’honneur deux membres du comité des fêtes pour leur dévouement et leur travail, Monsieur SAN CIRILO Romain Monsieur Ubero Benjamin.

     

    TRIOMPHE POUR « ROCK THE BALLET » A LA CITADELLE DE SISTERON

    25 juillet 2016

    Nuits de la Citadelle (4)                                                                                                                 (C.Delaroche et Mme Mathieu, Préfète)

    Samedi 23 juillet, malgré l’incertitude qui a plané toute la journée sur les Nuits de la Citadelle à cause du mauvais temps, le spectacle « Rock The Ballet » a pût avoir lieu et c’est tant mieux car les 1450 spectateurs qui remplirent comme on l’a vu rarement le théâtre ont passé, une soirée extraordinaire voire même époustouflant.

    Rock The Ballet venu de New York connu dans le monde entier, a émerveillé le public qui d’ailleurs en a redemandé à la fin du spectacle. Les jeunes danseurs Américains dansent comme ils respirent, mêlant tout naturellement leur superbe technique du ballet classique aux danses jazz, hip-hop, contemporain, à l’acrobatie et même aux arts martiaux. De nombreuses personnalités du monde politique et culturel étaient accueillies par Madame Edith ROBERT, présidente d’ATM et Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron. Parmi elles, Madame MATHIEU, ancienne Préfète du 04, Monsieur le secrétaire général de la Préfecture de Dordogne, Madame Patricia GRANET, maire de Digne-les-Bains, M. BONNAFOUX, conseiller départemental 05, Madame Christine DELAROCHE, comédienne, Mademoiselle Julia DUCHAUSSOY, comédienne, Monsieur le directeur de l’usine SANOFI…

    Nuits de la Citadelle (3) avec julia Duchaussoy                                                                                                                             (Melle Julia Duchaussoy)

     

    TRAVAUX DE REFECTION ET D’EXTENSION DU LYCEE PAUL ARENE DE SISTERON

    25 juillet 2016

    Travaux Lycée

    Les travaux de réfection et d’extension du lycée Paul-Arène ont débuté. Ils dureront tout l’été et à terme, une structure flambant neuve verra le jour en face du grand bâtiment existant qui lui, sera rasé. Le bâtiment où ont trouvé refuge une espèce protégée de chauves-souris sera conservé et aménagé. Le maître d’ouvrage est la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

     

    LE MUSEE ARCHEOLOGIQUE GALLO ROMAIN DE SISTERON INAUGURE

    25 juillet 2016

    2016-07-23 Inauguration DOrnano (1)

    Samedi 23 juillet, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Monsieur Franck PERARD, adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire, Madame Patricia MORHET-RICHAUD, Sénateur maire de Lazer, Monsieur Hamel-Francis MEKACHERA, secrétaire général de la Préfecture des Alpes de Haute-Provence, Madame Eliane BARREILLE, conseillère régionale, Madame Sylvia ODDOU, conseillère municipale déléguée au camping, Madame GIONO, Madame Françoise MAGNAN, assistaient à l’inauguration du musée archéologique gallo-romain de Sisteron, 8 Rue saunerie.

    « Je suis particulièrement heureux de vous accueillir ici, aujourd’hui, pour l’inauguration du musée archéologique gallo-romain. Vous savez tous, combien la municipalité est attachée à la culture et à son patrimoine et quels efforts sont déployés pour vous offrir un environnement de qualité et des équipements qui répondent à vos attentes. Tous ces efforts nous demandent du temps.

    Du temps, il en aura fallu pour que ce projet ambitieux de rénovation de l’hôtel d’Ornano arrive à maturation et puisse aboutir aujourd’hui. Il nous aura fallu à tous patienter si longtemps, maintes fois, nous nous sommes interrogés pour savoir si ce projet se réaliserait bien un jour…. Nombreuses personnes ici présentes peuvent témoigner de cette attente, de ces doutes. Ce projet va bien au-delà d’une simple rénovation car il est le symbole d’une réussite multidimensionnelle qui a eu lieu en 3 phases :

    A l’origine, il y a eu un projet de réhabilitation de l’Hôtel d’Ornano dans le cadre d’une opération RHI porté par madame Colette DENIE, conseillère municipale déléguée au centre ancien qui a permis d’offrir dans les parties supérieures de l’édifice de nouveaux locaux modernes en plein centre-ville. En parallèle à ce projet, madame Sylvie FRITZ, adjointe à la culture jusqu’en 2013, a initié le projet de créer dans les parties inférieures de l’édifice un espace culturel multidisciplinaire qui devait comprendre une salle d’exposition, le bureau de consultation des archives et une salle de conférence.

    Le projet a très vite évolué pour offrir un écrin aux collections du Musée du Vieux Sisteron labélisé musée de France depuis 1981 et a été repris par main de maître aux dernières élections par l’actuel adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire, Franck PERARD. En ce qui concerne le projet de musée archéologique gallo-romain, je dois souligner ici que rien de tout cela n’aurait été possible sans la persévérance de madame Nicole MICHEL D’ANNOVILLE, qui a longtemps été la conservatrice de notre musée du Vieux Sisteron. Si, à mon grand regret, notre collaboration s’arrête aujourd’hui, je veux ici lui exprimer toute ma reconnaissance pour le travail qu’elle a effectué, parfois même bénévolement, elle a su non seulement conserver notre patrimoine, contre vents et marées, mais aujourd’hui, grâce à son projet scientifique et culturel intitulé « Un désir d’éternité », nous pouvons aussi le mettre en valeur dans une muséographie digne de cette richesse patrimoniale.

    Toutes ces pièces antiques ont été découvertes pour la plupart après la deuxième guerre mondiale, alors que l’on devait construire en urgence des habitations, la ville ayant été partiellement détruite. Le musée du Vieux Sisteron est ainsi né dans les années 60 de passionnés. Lire le reste de cet article »

    70 PRINTEMPS POUR MADAME MIREILLE MATHIEU

    25 juillet 2016

    Réception Mireille MATHIEU à Sisteron 057

    Mireille MATHIEU, notre grande Dame de la chanson Française dans le Monde, vient de fêter ses 70 ans. La télévision Russe (1ère chaine avec 200 millions de téléspectateurs) lui a consacré à cette occasion une émission hommage d’une heure.

    Nous renouvelons à mon amie Mireille MATHIEU, nos meilleurs vœux et nos affectueuses pensées.

     

    TRIOMPHE POUR LE TOMBEUR A OPPEDE

    25 juillet 2016

    Le Tombeur Oppede 1

    Daniel SPAGNOU, Christiane GHERI, Madame et Monsieur LENNON et André MATHERON, ont assisté au festival l’été d’Oppede organisé au bénéfice de la restauration de l’église du vieux Oppede. On sait que Michel LEEB a entrepris d’aider une association qui depuis plusieurs années œuvre en ce sens. Plus de 800 spectateurs se pressaient dans la cour de l’école d’Oppede transformée en salle de théâtre accueilli par Monsieur le maire d’Oppede.

    Parmi les spectateurs et au premier rang, Charles AZNAVOUR et Michel DRUCKER. Ce soir-là, la pièce de théâtre « Le Tombeur » écrit par Robert LAMOUREUX fêtait sa 400ème représentation interprétée d’une façon magistrale par Michel LEEB et Julia DUCHAUSSOY, dans une mise en scène de Jean-Luc MOREAU.

    Le Tombeur Oppede 2

     

    UNE PLAQUE MEMORIELLE DANS LES JARDINS DE L’HOTEL DE VILLE DE SISTERON

    21 juillet 2016

    Réunion Harkis Stèle (3)

    Le plan de reconnaissance en faveur des harkis du 25 septembre 2014 prévoit de transformer en lieux de mémoire les anciens hameaux de forestage qui accueillirent des harkis, conjoints et enfants après 1962, dans des conditions de vie extrêmement précaires, voire indignes. Une plaque mémorielle sera implantée et inaugurée le 24 septembre lors de la journée nationale des harkis.

    Le maire de Sisteron a souhaité faire choisir le lieu où cette plaque sera implantée et il a reçu en Mairie jeudi 21 juillet, la communauté harkis qui, a l’unanimité a choisi le jardin de l’Hôtel de ville après une réunion sur place avec Madame CARMARAN, directrice du service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre des Alpes de Haute-Provence et Madame Yamina CHALABI, présidente de l’association des rapatriés, anciens combattants d’Afrique du Nord dont la devise est : « Les harkis au service de la France ».

    23 SEPTEMBRE 1er CONGRES DES MAIRES DU 04 A SISTERON

    21 juillet 2016

    Bureau Asso Maires (2)_modifié-1

    Lundi 18 juillet, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, président des maires des Alpes-de-Haute-Provence, Monsieur Patrick MARTELLINI, maire de Château-Arnoux-Saint-Auban, Madame Elisabeth COLLOMBON, maire de Vaumeilh, de Madame Régine AILHAUD-BLANC, maire de Champtercier et les membres de l’association étaient réunis pour préparer le 1er salon professionnel adossé au congrès des maires du 04 qui aura lieu dans la ville de Sisteron, vendredi 23 septembre prochain, aux complexes des Marres en collaboration avec le groupe Dauphiné Média.

    Une quarantaine d’exposants sont attendus toute la journée de 8h30 à 17h, avec la présence de Monsieur Philippe LAURENT, secrétaire général de l’association des maires de France, maire de Sceaux. Une journée qui s’articulera autour de plusieurs conférences, dont une conférence qui sera très attendu sur la réforme territoriale sous le titre de « Mettre en œuvre la loi NOTRe dans les communes et le intercommunalités », animée par Madame Christine BREMOND, de la Caisse des dépôts et consignations et la participation de Monsieur Jacques DEPIEDS, maire de Mane. Une autre conférence suivra, animée par le conseil régional de l’ordre des architectes et la participation de Monsieur Christophe BIANCHI, maire de Riez sur : « La loi CAP, création, architecture et patrimoine, sa mise en œuvre et ses conséquences pour les collectivités ».

    RACHIDA DATI A SISTERON : FERMETE DANS L’ELEGANCE

    20 juillet 2016

    Visite Rachida Dati (4)

    L’ancienne garde des Sceaux et députée européenne Rachida Dati qui est aussi maire du 7ème arrondissement de Paris, a effectué un déplacement à Sisteron sur l’invitation de Daniel Spagnou afin de rencontrer les chefs d’entreprises mais aussi les éleveurs ovins.

    Dans la matinée, c’est à la Maison de l’Entreprise que Rachida Dati a pu donner son avis sur l’attentat de Nice. Après avoir renouvelé sa compassion vis à vis des victimes et de leurs familles, elle a indiqué clairement, en répondant à de nombreuses questions de journalistes, qu’il était grand temps de prendre de vraies mesures coercitives contre ces criminels : « aujourd’hui toutes les peines de prison inférieures à 4 ans ne sont pas effectuées grâce à des remises de peines automatiques ou alors des aménagements de peines. Il faut donc qu’elles soient entièrement effectuées mais pour cela il faut construire des prisons. Il faut construire aussi des centres de rétention pour les radicalisés ou en voie de radicalisation. De même, il faut revoir l’attribution des cartes de séjour. Il faut que cette attribution ou le renouvellement de 10 ans ne soit pas automatique, mais se fasse sous condition d’un casier judiciaire vierge. On peut aussi ne renouveler ces cartes de séjour que pour 1 an afin de voir si le bénéficiaire s’est rangé », a expliqué l’ancienne ministre de la Justice avant de répondre aussi à des questions plus économiques concernant l’Europe. « L’Europe ne doit pas se mêler de tout » a-t-elle répondu à un chef d’entreprise qui s’inquiétait des mesures restrictives imposées aux entreprises de l’union européenne alors que’ ces mêmes mesures ne sont pas de mise dans le reste du monde, provoquant ainsi une concurrence inégale.

    C’est ensuite dans les alpages chez M. et Mme Garcin que Rachida Dati s’est rendue avec Daniel Spagnou, en présence de M.Rahon, maire d’Authon afin de rencontrer les éleveurs ovins autour d’un déjeuner champêtre où l’agneau était l’invité. On a parlé bien évidemment du loup qui sévit plus que jamais dans nos montagnes, mais aussi de la Politique Agricole Commune.

    Rachida Dati a promis de revenir à Sisteron, peut-être même dès le mois de septembre. Elle est toujours la bienvenue, comme l’a rappelé son ami Daniel Spagnou.

    Visite Rachida Dati (45)

     

     

    LA MEDAILLE DE LA VILLE DE SISTERON POUR GERARD MEIFFREN

    20 juillet 2016

    Médaille Gérard MEIFFREN (6)

    Mardi 19 juillet, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et les membres de son conseil municipal recevaient Monsieur Gérard MEIFFREN, sa famille et amie pour la cérémonie de remise de la médaille de la ville de Sisteron à Monsieur MEIFFREN.

    « Nous voici réunis ce soir pour mettre à l’honneur un de nos administrés méritants, Monsieur Gérard MEIFFREN, figure locale sisteronaise, homme estimé et aimé par les Sisteronais. En effet, Gérard a commencé très jeune sa carrière professionnelle, à 14 ans pour être précis. Comme cela se faisait souvent à ce moment-là.

    Fils de Monsieur et Madame Léonce MEIFFREN, un couple connu et apprécié. Malheureusement, Gérard perd son papa à un moment où il en avait le plus besoin à l’âge de 15 ans et sa maman doit donc l’élever seule. Monsieur Maurice RICHAUD, le fondateur de l’Abattoir de Sisteron, le prend sous son aile et lui apprend son métier de chevillard. Il ne pouvait avoir meilleur conseil car Maurice RICHAUD était alors un exemple dans le métier compliqué, mais « Ô Combien » valorisant de chevillard.

    Grâce à ce soutien, à ce transfert de savoir et aux encouragements de Monsieur RICHAUD, Gérard avance petit à petit et se prépare un avenir professionnel dans une branche agricole promise à un bel avenir, celui de l’Agneau de Sisteron, connu maintenant dans toute l’Europe et au-delà. L’enseignement prodigué et l’exemple donné portent leurs fruits et quelques années plus tard, sont créés les Etablissements MEIFFREN. Mais on le sait, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, et Gérard va une nouvelle fois être rattrapé par son destin.

    En 1970, à l’âge de 21 ans, il est victime d’un grave accident de la circulation et grâce à son courage, à sa détermination, son tempérament de fonceur et à ses qualités morales, il va prendre à bras le corps son handicap et vivre normalement. Dix ans plus tard, sa maman disparaît et il se voit dans l’obligation de vendre la société qu’ils avaient créée. Ce fut un nouveau coup dur, mais Gérard sut le surmonter. Mais un homme veillant, cet homme M. RICHAUD et ses confrères décident alors de racheter l’entreprise familiale à Gérard MEIFFREN. Ces épreuves douloureuses qui jalonnent sa vie le conduisent à s’éloigner un peu de Sisteron, mais il reste encore et toujours dans ce métier qu’il sait faire et qu’il aime.

    Il est embauché à la Cheville Dignoise, puis il revient travailler à Sisteron à « L’Agneau Gavot », puis aux Etablissements Joassan, à Revest-du-Bion. Gérard termine sa carrière dans le même milieu que celui où il a commencé, celui de l’agneau, dans le Groupe DUFOUR, à Sisteron. Une vie professionnelle bien remplie faite de beaucoup d’amitié car au fil des années Gérard a su s’entourer d’amis fidèles dans une ville à laquelle il est très attaché et que pour rien au monde, il ne quitterait.

    La boucle est bouclée. Une nouvelle vie a commencé et Gérard profite d’une retraite bien méritée, entourée de l’affection de siens, de son fil Mayeul et de ses petits-enfants. Gérard, pour cette carrière consacrée entièrement à l’agneau – emblème de notre ville, aujourd’hui labellisé et doté d’une Indication Géographique Protégée, j’ai l’honneur de vous remettre la plus haute distinction de la ville de Sisteron, la Médaille d’Or. Avec mes félicitations et mes sincères remerciements et celles de tous ceux et celles qui ont eu la chance de côtoyer et de t’apprécier. » Rappelait dans son discours Monsieur Daniel SPAGNOU.