• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • EXCELLENT BILLET D’HUMEUR DE JACQUES MYARD

    6 février 2017

    BILLET D’HUMEUR

    de Jacques MYARD

    Député de la Nation

    Maire de Maisons-Laffitte

    Président du Cercle Nation et République

     

    Le 5 février 2017

    AUX ARMES LES CONJOINTS DES PARLEMENTAIRES !

    En marge de l’affaire de François Fillon les bonnes âmes excellent dans l’art de laver plus blanc que blanc et proposent d’interdire aux conjoints des parlementaires de travailler avec leur femme ou leur mari.

    Et de citer les règles du parlement européen qui a adopté une telle interdiction au nom de la transparence…il est vrai qu’en matière d’économie et de dépenses excessives il n’a pas de leçons à donner !

    Mais peut on réfléchir un instant et sortir des interdits permanents !

    Au nom de quelle raison et principe peut on faire des conjoints des parlementaires des citoyens de seconde zone ?

    Personnellement je n’ai jamais employé ma femme -les mauvaises langues diraient  » mes femmes « – mais la vie d’un ou d’une parlementaire est tellement prenante que l’on peut parfaitement admettre que le soutien quotidien de son conjoint est un atout fort dans l’âpreté du combat politique et que son emploi se justifie pleinement ! Son emploi réel qui peut prendre de multiples formes !

    Cette idée d’interdiction provient des puritains nordiques de l’Europe qui ont une conception de la vie publique très rigoriste….. du moins en apparence ce qui ne les empêche pas de quelques excès par ailleurs, mais « la chair est faible et j’ai lu tous les livres », comme me le disait ma grand-mère, et elle savait de quoi était faite la vie……

    Mais où sont les mouvements féministes dans cette affaire, puisqu’il y a beaucoup de femmes de parlementaires. On ne les entend pas, alors que si cette règle imbécile était adoptée il y aurait une discrimination flagrante !

    De plus la prétendue règle se tourne très facilement, il suffit d’employer le conjoint d’un collègue. Ira t on alors jusqu’à interdire à tout conjoint de franchir la porte de l’Assemblée ou du Senat ? Ce serait le bouquet !

    Tout cela n’est que fadaise et montre les excès du tourbillon médiatique qui se substitue à la raison et au plus élémentaire bon sens !

    ÇA SUFFIT !

     

    LES TROPHEES DES SPORTS DE SISTERON

    6 février 2017

    Trophées des Sports (60)

    Chaque année, la ville de Sisteron met à l’honneur ses sportifs et responsables d’associations qui, en s’impliquant avec passion dans leur discipline de prédilection, portent haut les couleurs de la cité de Paul Arène dans les différentes compétitions ou transmettent le goût de l’effort, du dépassement de soi, l’envie de réussir aux plus jeunes.

    Vendredi 3 février, la salle de l’Alcazar était trop petite pour la cérémonie de remise des « Trophées des Sports », qui réunissait le monde sportif associatif de la Perle de la Haute Provence. Une soirée qui avait pour inviter un grand nom du sport, parrain du trophée des sports, en la personne de Monsieur Laurent Luyat qui par sa simplicité, son humour et sa gentillesse a séduit l’assistance.

    « Merci d’être une nouvelle fois très nombreux (plus de 250) à cette soirée annuelle des Trophées des Sports. Nous allons ensemble fêter tous les sports par l’intermédiaire des associations sportives si dynamiques à Sisteron. Je profite de l’occasion qui m’est donnée ici pour exprimer toute ma gratitude au Service des Sports de la Ville, mais aussi aux personnes qui encadrent nos enfants et qui, comme vous le savez, ont aussi besoin des parents pour accompagner les jeunes vers leur épanouissement personnel à travers le sport.

    La ville de Sisteron ne compte pas moins de 40 associations sportives et même si la crise économique perdure et que les dotations de l’Etat aux collectivités locales ne cessent de baisser, la Municipalité poursuit ses efforts en subventionnant ces mêmes associations et en leur mettant à disposition équipements et autres locaux, afin qu’elles puissent mener à bien leurs projets. On dénombre ainsi à Sisteron plus de 4.000 licenciés, ce qui témoigne de l’attractivité de l’offre sportive et de l’attente de nos administrés. En 2016, ce ne sont pas moins de 100.000 euros qui ont été versés au titre des subventions associatives, pour lesquelles vous l’avez compris, nous nous devons aujourd’hui de quantifier, comme vous le faites de plus en plus dans vos assemblées générales, l’apport des installations municipales (locaux, frais de fonctionnement, entretien, etc…).

    J’attire votre attention sur un enjeu du monde sportif actuel : celui du Mécénat. Ce procédé est un moyen financier, une ressource, pour que nos associations puissent mener à bien leurs projets, et même les dynamiser dans le temps. J’ai demandé, dans cette optique, à Cyril Rouvier, Directeur du Service des Sports et Christophe Léone, mon Adjoint aux Sports, de sensibiliser nos responsables d’association sur le sujet et, dans les prochains jours, de plus amples conseils et méthodes vous seront transmis par le Service des Sports. La ville de Sisteron a poursuivi en 2016 ses efforts envers le sport : Continuation des travaux d’aménagement de la salle Full Dance et Kickboxing de la Bousquette; Réfection totale des vestiaires au Complexe Daniel Maffren pour le côté Dojo. En cours actuellement, l’aménagement d’autres vestiaires : ceux de l’escalade. L’éclairage du stade de la Chaumiane a été mis aux normes. Et bien évidemment, cette infrastructure unique dans les Alpes de Haute Provence, à destination d’environ 3.000 pratiquants : vous l’aurez compris, je veux parler du Terrain Synthétique, en remplacement du stabilisé, au stade Pierre Lanza. Ce projet est un effort budgétaire conséquent (800.000 euros), soutenu par des financements fédéraux (Fédération Française de Football), par ceux de la Région et du Conseil Départemental. Je vous l’annonçais l’année dernière. Ce projet s’est lui aussi concrétisé, grâce au Service des Sports, porteur du projet : l’aménagement de l’aire de jeux petite enfance au quartier du Gand. Celle-ci rencontre un succès certain ; l’occasion de remercier les Services Techniques pour leur accompagnement. Beau succès pour ces deux journées FITDAYS MGEN : le 24 juin, pour la partie scolaire et le 11 juillet, pour la finale. Lire le reste de cet article »

    INFORMATION SUR NOTRE HORLOGE

    6 février 2017

    Vidéo Protection 015

    L’horloge de la ville est tombée en panne la semaine dernière, vous avez pu le constater. Nous avons immédiatement averti l’entreprise BODET des Bouches du Rhône avec qui nous avons un contrat d’entretien. Une première intervention a été réalisée quelques jours plus tard mais l’horloge s’est de nouveau mise en sécurité. La panne étant vraisemblablement plus importante qu’il n’y paraissait. L’entreprise, (une des rares en France habilitées à intervenir sur ce genre de mécanisme), doit revenir dans les jours prochains. Nous sommes désolés pour cette gène occasionnée aux administrés à cause de cette panne et nous vous prions de vouloir bien nous en excuser.

     

    REPORTAGE FRANCE 3 REGION SUR LE MUSEE ARCHELOLOGIQUE GALLO ROMAIN DE SISTERON

    3 février 2017

    Reportage Fr3 Musée Gallo Romain

    Vendredi 3 février, France 3 Région était au Musée Archéologique Gallo-romain de Sisteron pour un reportage qui sera diffusé ce soir ou demain.

    Le Musée propose des objets lapidaires, en métal, en verre, en céramique ainsi que des pièces de monnaie qui sont mises en valeur afin d’expliquer au public le culte des morts chez les Gallo Romains. Parmi les collections présentées, un ensemble exceptionnel provenant d’un mausolée, fin du 1er début 2ème siècle, construit par une riche famille gallo-romaine qui vivait à Sisteron au Haut-Empire.

    Egalement exposé, le mobilier archéologique issu des fouilles du mausolée de Bevons (prêt de l’Etat – SRA DRAC PACA). Une belle salle de 100 m² vient compléter cet espace culturel. Elle accueille des expositions temporaires dédiées à l’art tout au long de l’année (peinture, sculpture, photographies…). Musée labellisé  » Musée de France « .

    CONFERENCE SUR LA RADICALISATION MERCREDI 8 FEVRIER SALLE RENE CASSIN

    2 février 2017

    Pour sa 10e rencontre, l’Ecole ebsteinienne propose une soirée exceptionnelle consacrée à un sujet d’une actualité brûlante partout dans le monde et plus particulièrement en France : la Radicalisation, salle René Cassin, passage du Portail à Sisteron, mercredi 8 février à 19 heures. Ce sujet nous touche tous de près ou de loin. Le Diaporama intitulé Radicalisation et « déradicalisation » ? sera présenté par le Dr Méric, psychiatre et expert de l’Association Française de Psychiatrie. Après la présentation, une soirée “bugnes” clôturera le débat qui sera, comme à l’habitude, courtois mais sans doute animé. L’entrée est gratuite.

    ASSEMBLEE GENERALE DE L’OFFICE DE TOURISME DE SISTERON

    2 février 2017

    AG OTSI (1)

    Mercredi 1er février, s’est tenue l’Assemblée Générale de l’Office de Tourisme de Sisteron, en présence de Monsieur Daniel Spagnou, maire de Sisteron, de Monsieur Alain Esclangon, président de l’Office de Tourisme et des membres de l’Office.

    L’année 2016 a été riche en projets avec 2 Rallyes : Monte Carlo & Monte Carlo Historique en Janvier. La participation et représentation au congrès des 100 Plus Beaux Détours (Mai). Les Fitdays (Marathon adultes et enfants) en Juillet. Fête de l’Agneau, place de la Mairie. Balades sous les Etoiles à Vaumeilh en Aout. Passage du Fort (Kiadihop). Week-end 15 et 16 Octobre : Faites des randonnées (OT Sisteron, Laragne et La Motte). Et, l’inauguration le 21 décembre 2016 en présence de nombreux Elus et de personnalités du tout nouvel Office de Tourisme.

    L’Office de Tourisme a accueilli 26.168 demandeurs d’information, soit une hausse de 1% par rapport à 2015. Le site Internet, c’est 84.158 visiteurs répertoriés ; 64.532 visiteurs uniques qui ont consulté 311.191 pages soit 4,8 pages / connexion. La borne interactive, c’est 6456 visiteurs depuis le début d’année (538 moy/mois) avec 14% d’étrangers. Maximum de 1212 visiteurs en août.

    Monsieur Daniel Spagnou, président de la Communauté de communes du Sisteronais-Buëch devait présenter le nouveau président chargé du Tourisme, Damien Duranceau et Francine Carretero, directeur du service tourisme et économie. Il rappelait que le nouveau conseil d’administration de l’Office de Tourisme intercommunal sera composé de 13 personnes élus par la Communauté de communes et 12 sociaux professionnels du tourisme élues lors de la prochaine assemblée générale. Il prônait l’extrême prudence quant au budget qui ne sera en 2017 que l’addition des 6 budgets existants, sans augmentation. Il annonçait 2 évènements majeurs à Sisteron pour 2017 : le 500ème anniversaire du rattachement de la Baume à Sisteron et le 100ème anniversaire de l’usine Sanofi. « Une page de l’histoire du tourisme se termine ce soir, une nouvelle page encore plus grande que nous devons écrire tous ensemble s’ouvre », dira pour conclure le maire de Sisteron.

    AG OTSI (5)

     

     

    LE CCAS SE DOTE DE SON 1ER VEHICULE DE PORTAGE DE REPAS 100% ELECTRIQUE

    2 février 2017

    Véhicule électrique CCAS (3)

    Jeudi 2 février, Monsieur Daniel Spagnou, maire de Sisteron, Madame Christiane Touche, adjointe à la solidarité et Chantal Vicente, directrice du CCAS ont eu le plaisir de présenter le tout premier véhicule entièrement 100% électrique, un Renault Kangoo, qui va assurer le portage des repas à domicile, pour le CCAS.

    « C’est un investissement car il faut aujourd’hui 22000€ pour acheter ce véhicule et y ajouter l’équipement intérieur nécessaire pour le portage des repas et la location de batterie, mais pour la qualité des livraisons en ville et le respect de l’environnement cela sera à terme profitable et c’est la raison pour laquelle dès que cela sera possible l’électrique sera choisi, pour le renouvèlement de la flotte de véhicule mairie. » rappelait Daniel Spagnou.

     

    LE DESTIN DE DEUX FRERES, PAR HENRI JOURDEN

    1 février 2017

    Le Destin de 2 frères (2)

    Mercredi 1er février, Monsieur Daniel Spagnou, maire de Sisteron a eu la surprise de recevoir Monsieur Henri Jourden, domicilié à Bayons qui lui a apporté son livre dédicacé : « Le destin de deux frères » aux éditions Naturalia.

    Dans ce récit autobiographique, Henri Jourden raconte un destin riche en péripéties, de la forêt des Essarts aux Alpes-de-Haute-Provence, des centres de correction à la prison, de l’amour à la haine. Évoquant la passion de toute une vie pour la petite reine, il entremêle souvenirs émus, coups de cœur et coups de gueule. Une histoire qui dépasse le cadre du sport.

    Jean-Marie Leblanc, ancien directeur du Tour de France depuis 1989, à propos du livre a écrit : «  C’est le cadet, Jean, qui a eu la plus grande notoriété dans les années soixante lorsque, jeune et talentueux, il devint champion du monde amateur, avant d’embrasser une prometteuse carrière professionnelle ; mais c’est l’aîné, Henri, coureur plus modeste mais personnage plus imprévisible, qui prend la plume pour nous raconter leurs carrières parallèles dans le vélo. Mais plus que cela, en vérité, car ces trois cents pages, comme l’indique l’éditeur, dépassent largement le cadre du sport. Tous deux marqués par une jeunesse ô combien difficile, les deux hommes ont vu leur parcours cycliste stoppé par la maladie, avant d’être largués dans une existence pour laquelle ils n’avaient pas été préparés. Et vogue la galère… Après avoir évoqué le parcours sportif de Jean, champion doué mais fragile – dont le milieu cycliste a conservé le souvenir – Henri se raconte sous tous les angles. Le vélo en Normandie puis, bien vite, sa traversée de la fin du 20ème siècle, ses rencontres, sa vie aventureuse (parfois très sombre), ses coups de cœur pour la Provence et ses personnages. Rencontres insolites parfois, jugements inattendus et sans concession, coups de cœur et coups de gueule composent ainsi une fresque très riche qui se lit avec appétit Un témoignage de plus qui enrichit l’histoire de notre sport, quand il était encore une aventure… »

     

    LE PREMIER HOTEL RESTAURANT AVEC LE BEL CANTO A PROPOSER DES DINERS LYRIQUES EST CHEZ NOUS !

    1 février 2017

    Auberge de la Méouge (3)

    L’Auberge de la Méouge rouvre ses portes depuis le 1er décembre 2016, avec chaque semaine des animations et de jeunes chanteurs lyriques accompagné au piano et interprète en solo, duo ou quatuor, des extraits des grands airs du répertoire : Carmen, Don Giovanni, Tosca, La Flûte enchantée, La Bohème… La surprise, la gaieté, la proximité des chanteurs créent une véritable émotion.

    « Créer un restaurant chantant dans la vallée de la Méouge, voilà un défi de taille ! Pour que l’alchimie opère, il importait de respecter ces deux mondes, l’art lyrique et la cuisine créative. Une recherche constante de nouvelles harmonies, plaisir et rigueur, transcendés pour nos convives. Ce sont des chanteurs du CNIPAL et de jeunes professionnels qui amènent le spectacle dans la salle. Vous dînez sur scène, entouré et transporté par les grands airs du répertoire. » C’est ce que Monsieur Bernard Marc a eu le plaisir de présenter à Monsieur Daniel Spagnou, maire de Sisteron, mercredi 1er février dernier.

    Tarah Zawadycz vous propose sa cuisine gourmande tournée vers son terroir et les produits de sa région. Cet hôtel est situé dans les Gorges de la Méouge, vous propose 7 chambres. Une très belle salle de restaurant, cuisine traditionnelle. Il dispose d’un bar et la possibilité d’organiser des banquets et cérémonies (80 couverts). Accueil randonneurs et VTT. Garage motos et vélos. Ouvert toute l’année.

    N’hésitez pas à contacter l’Auberge de la Méouge 05300 Barret sur Méouge. Tel : 07.83.50.32.51 et 04.92.52.05.62 ou par mail : http://aubergedelameouge.e-monsite.com et aubergedelameouge@orange.fr

    CONFERENCE DEBAT: « RADICALISATION ET DERADICALISATION »

    1 février 2017

    Mercredi 8 février salle René Cassin, le Docteur Jean-Bruno Méric, membre de l’Association Française de Psychiatrie, vous invite à une conférence-débat sur le thème : « Radicalisation et déradicalisation ». Cette conférence très intéressante analysera le phénomène de la radicalisation et ses 4 phases et analysera aussi les moyens que nous avons pour déradicaliser ceux qui sont tombés dans ce piège. La soirée s’achèvera par un buffet « bugnes ».

    Vous êtes tous cordialement invités. L’entrée est libre et gratuite.