• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE A SISTERON

    Cérémonie 11 Novembre (1)

    C’est par une messe avec drapeaux et la Sonnerie aux Champ que débutait, vendredi 11 novembre, la cérémonie commémorative du 99ème anniversaire de l’Armistice de la première guerre mondiale de 1914 – 1918.

    En présence de Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, du Capitaine Christine DUBOIS, commandant la compagnie départementale de gendarmerie de Digne-les-Bains, des représentants des Associations Patriotiques et de leur drapeau, de la Gendarmerie Nationale, de la Police Municipale, des Sapeurs-Pompiers et des élus, la cérémonie s’est poursuivie devant le Monument aux Morts où les représentants du Conseil municipal Jeunes, donnaient lecture du message de l’Union Fédérale des Associations Françaises d’Anciens Combattants (UFAC).

    Monsieur Daniel SPAGNOU donnait ensuite lecture du message Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, Secrétaire d’État auprès de Mme la Ministre des armées, avant de déposer une gerbe au pied du monument avec le Capitaine Christine DUBOIS.

    « La sonnerie aux Morts » demandée par Monsieur Marius URSO, Président de l’Amicale des Anciens Combattants, précédait la minute de silence. Les Touristes des Alpes entamaient « La Marseillaise » suivie de la musique du « pas redoublé », clôturant ainsi cette cérémonie au Monument aux morts.

    Tous les participants étaient ensuite conviés par Monsieur le Maire dans les salons de l’Hôtel de Ville pour lever le verre de l’amitié. Dans son allocution, Daniel SPAGNOU remerciait toute les personnes présentes, tant à la messe où les Drapeaux étaient présents, fidèles au poste, qu’au Monument aux Morts, dans un moment de recueillement à la mémoire de nos aînés. « Celle qui devait être la « der des der » a vu toute une génération sacrifiée, des peuples anéantis, des vies brisées ; des larmes et des ruines… 99 ans après, les hommes n’ont malheureusement pas compris cette horreur, puisque, un peu partout dans le monde, se déroulent encore des conflits de tous ordres. Malgré tout, nous gardons cet espoir qu’un jour enfin on pourra dire « plus jamais ça ! ». Je vous invite à regarder l’exposition qui se tient dans le hall bas de la mairie, composée d’affiches, et initiée par « Mémoire et Patrimoine » ; une exposition pour laquelle j’ai appelé les directrices d’école à venir la voir ou à la recevoir dans leurs locaux, afin que les écoliers puissent aussi en bénéficier. Avant de lever le verre de l’amitié, laissez-moi vous lire quelques vers de la chanson créée par Raymond Lesveque en 1956, reprise par Félix Leclerc, Gilles Vigneau ou encore Robert Charlebois : « Quand les hommes vivront d’amour, Ce sera la paix sur la terre, Les soldats seront troubadours, Mais nous, nous serons morts, mon frère…»

     

    Les commentaires sont fermés.