• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour la catégorie ‘Non classé’

    INAUGURATION DE 4 LOGEMENTS SOCIAUX A SALIGNAC

    mardi 16 octobre 2018

    Logement sociaux Salignac (2)

    Mardi 16 octobre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, président des Maires des Alpes-de-Haute-Provence, assistait à l’inauguration de la résidence des Cigales à Salignac en présence de Madame Chantal CHAIX, maire de Salignac, de Madame Fabienne ELLUL, Sous-préfète de Forcalquier, de Monsieur René MASSETTE, président du Conseil départemental, de Madame REYNAUD, vice-présidente à la culture au Conseil départemental, de Madame Isabelle MORINEAUD et Monsieur Robert GAY, conseillers départementaux.

    Une très belle réalisation en plein cœur du village de Salignac, qui va contribuer avec la création des premiers logements HLM il y a quelques années, la réfection de la Mairie, l’aménagement de la salle polyvalente, la restructuration de l’école…, de poursuivre dans la dynamisation du village et obtenir comme résultat, des effectifs scolaire stable. Le projet s’élève à 502 636€.

    TOUTES MES FELICITATIONS A CHRISTOPHE CASTANER

    mardi 16 octobre 2018

    DS et Castaner

    J’adresse toutes mes félicitations à Christophe Castaner pour sa nomination au ministère de l’Intérieur. C’est un grand honneur pour notre département qu’un homme politique issu de notre territoire puisse accéder à cette importante fonction. L’Intérieur étant également le ministère de tutelle de l’Association des Maires des Alpes-de-Haute-Provence que je préside, j’aurais ainsi l’occasion d’évoquer avec le ministre, tous les sujets qui préoccupent les maires et les élus. Je lui souhaite une pleine réussite dans cette fonction majeure au service de la France.

     

    UN ENTRETIEN CONSTRUCTIF

    mardi 16 octobre 2018

    SITEDS

    Vendredi dernier, Daniel SPAGNOU, Président de la CCSB recevait le directeur de l’ONF 04, des représentants de l’ONF 05 ainsi que les responsables des unités territoriales. En effet, 3 unités territoriales de l’ONF recouvrent le territoire de la Communauté de Communes.

    L’objectif de cet entretien était de faire un point sur l’ensemble des dossiers où la CCSB et l’ONF avancent ensemble. Il a été plus particulièrement évoqué le domaine de la Méouge et du site d’envol de Chabre et le projet de chartes forestières. L’ONF gère plus de 200 000 hectares de forêts dans les Alpes de Haute-Provence et un peu moins dans les Hautes-Alpes, que ce soit pour le compte de l’Etat ou pour le compte des communes. Le bois est une ressource importante dont les bénéfices énergétiques sont reconnus et dont la gestion durable participer à l’aménagement du territoire.

    Nos forêts constituent donc un enjeu important de préservation de notre environnement mais également un attrait touristique majeur.

    Daniel SPAGNOU a rappelé l’intérêt de l’intercommunalité et des acteurs publics a travaillé en étroite collaboration avec l’ONF. Des réunions de travails seront organisées avant la fin de l’année afin d’imaginer ensemble des projets participant au développement du territoire intercommunal et de relancer le partenariat entre les deux structures.

    LES TROPHEES « PARTENAIRE DES SAPEURS-POMPIERS » 2018 DECERNES A CHATEAU-ARNOUX-SAINT-AUBAN

    lundi 15 octobre 2018

    Cérèmonie Trophées Sapeurs Pompiers (14)                                                                                                               (Daniel Spagnou a eu le privilège de remettre les trophées aux anciens sapeurs-pompiers)

    Vendredi 12 octobre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et président des maires des Alpes-de-Haute-Provence, était présent au Théâtre Durance à Château-Arnoux-Saint-Auban, pour la deuxième soirée des récompenses, en l’honneur des sapeurs-pompiers s’étant particulièrement distingués au cours de l’année. Suivie de la remise des labels employeurs partenaires des sapeurs-pompiers des Alpes-de-Haute-Provence aux entreprises et collectivités engagées dans cette opération. En présence de nombreuses personnalités dont Monsieur Christophe CASTANER, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement, Madame Myriam GARCIA, secrétaire générale de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, sous-préfète de l’arrondissement de Digne-les-Bains, représentant Monsieur Olivier JACOB, Préfet des Alpes-de-Haute-Provence, Monsieur Pierre POURCIN, président du Conseil d’administration du SDIS, du Colonel Frédéric PIGNAUD, Directeur départemental des services d’incendie et de secours, des élus, des partenaires et de la famille des sapeurs-pompiers du département.

    La cérémonie débutait par la remise symbolique des casques aux nouveaux jeunes sapeurs-pompiers, suivie par le remerciement aux vétérans pour leurs carrières. Le diplôme « Label employeur partenaire des sapeurs-pompiers 2018 », était ensuite remis pour la contribution à l’effort de sécurité civile et l’implication aux côtés des sapeurs-pompiers par les collectivités et entreprises.

    La commune de Sisteron est également partie prenante de cette opération avec plus de 10 employés municipaux qui sont mis à disposition au service du contingent des sapeurs-pompiers Sisteronais.

    Cérèmonie Trophées Sapeurs Pompiers (16)                                                                                   (Aparté amical entre Daniel Spagnou et Christophe Castaner à la fête des sapeurs-pompiers.)

     

    UN NOUVEAU COMMANDANT POUR LES POLICIERS DE DIGNE LES BAINS

    vendredi 12 octobre 2018

    Prise commandemetn Police Digne (6)_modifié-1

    Jeudi 11 octobre, Monsieur Daniel SPAGNOU, président des Maires des Alpes-de-Haute-Provence assistait, en présence de Monsieur Olivier JACOB, Préfet des Alpes-de-Haute-Provence, de Madame Fabienne ELLUL, Sous-préfète de Forcalquier, de Monsieur Christophe DUVERNE, Sous-Préfet de Castellane, des autorités civiles et militaires, à la cérémonie de prise de commandement du commissaire divisionnaire, Laurent CHAVANNE, nouveau patron des Policiers de Digne-les-Bains.

     

    CONFERENCE DE L’ARS PACA A DIGNE POUR RENFORCER L’ACCES AUX SOINS DE PROXIMITE DANS LE DEPARTEMENT

    jeudi 11 octobre 2018

    Conférence ARS PACA à Digne (6)

    Mercredi 10 octobre, avait lieu à la Cité administrative Romieu de Digne-les-Bains, une conférence sur l’accès territorial aux soins de proximité dans les Alpes-de-Haute-Provence, en présence de nombreuses personnalités dont Monsieur Claude d’HARCOURT, directeur général de l’ARS PACA, de Monsieur Olivier JACOB, préfet des Alpes-de-Haute-Provence, de Monsieur René MASSETTE, président du conseil départemental 04, de Monsieur Jean-Yves Roux, sénateur, de Monsieur Daniel SPAGNOU, président de l’Association des maires du 04, de Madame Patricia-GRANET- BRUNELLO, maire de Digne-les-Bains, de Madame Anne HUBERT, déléguée départementale ARS PACA 04, de Madame Delphine BAGARRY, députée 04 et de nombreux élus du département.

    L’accès à des soins de qualité et l’organisation des soins de proximité sont deux enjeux majeurs pour les acteurs de santé comme pour l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca). Depuis janvier 2018, l’ARS Paca déploie une stratégie régionale pour renforcer et garantir un égal accès aux soins dans les territoires : c’est le plan territorial d’accès aux soins (PTAS).

    Effectivement, même si le nouvel arrêté du « zonage médecins » par l’ARS Paca a permis une augmentation du nombre de territoires éligibles à des aides au maintien ou à l’installation de médecins (72 % de la population du département des Alpes-de-Haute-Provence vit sur un territoire éligible à ces aides), l’égal accès à des soins de qualité ne se limite pas à la question de l’installation des professionnels de santé. Avec par exemple 5 maisons de santé pluri professionnelles (MSP) labellisées et en fonctionnement réparties sur l’ensemble du département, dont une à Sisteron.

    Dans son allocution Monsieur Daniel SPAGNOU, insistait sur : « Les maires et présidents d’EPCI ont peu de compétences obligatoires en matière de santé, notamment pour ce qui concerne la répartition territoriale de l’offre de soins. Cependant, et ceci pour apporter des réponses urgentes et vitales à leurs administrés, les élus locaux sont de plus en plus nombreux à se saisir de ce sujet. Le principal enjeu pour les élus locaux est de permettre à leurs administrés d’avoir accès à une offre de soins de qualité et accessible financièrement. Aussi, les élus que nous sommes, sont particulièrement attentifs à tout ce qui peut permettre de maintenir ou d’encourager une présence médicale au niveau local.

    Si l’Association des Maires de France que je représente, ne s’est pas positionnée jusqu’à présent, en faveur de mesures contraignant l’installation des professionnels de soins, elle considère en revanche que les maires et présidents d’intercommunalités ont plus que jamais besoin de pouvoir s’appuyer sur l’expertise des Agences Régionales de Santé et sur les professionnels de santé eux-mêmes. Je suis convaincu également qu’il est aussi nécessaire de renforcer le lien entre la médecine hospitalière et la médecine de ville. Cette dernière peut en effet contribuer au désengorgement des hôpitaux et favoriser la mise en place d’un parcours de soins cohérent pour les patients. L’Association des Maires de France considère que les élus locaux doivent être étroitement associés à la gouvernance des hôpitaux car l’hôpital est ancré dans un territoire et toute modification de fonctionnement a nécessairement un impact sur ce territoire, que ce soit en matière d’emploi, de services ou encore de transports. Concernant les hôpitaux locaux, leur maintien participe efficacement au suivi des populations, notamment les plus âgées et fragiles, en particulier en milieu rural. Monsieur le Directeur, les élus locaux sont vos interlocuteurs privilégiés car ils connaissent les besoins de leurs administrés. Je sais qu’il existe au sein du ministère des Solidarités et de la Santé, une volonté de prise en compte des spécificités territoriales en matière de santé. Néanmoins, je tiens à rappeler que la concrétisation de ces orientations ne peut se faire que dans le cadre d’un dialogue équitable entre l’ARS et les collectivités locales. De même, le déploiement d’outils partenariaux tels que les contrats locaux de santé est souhaitable. Les élus sont d’accord à condition que ceux-ci répondent aux problématiques identifiées localement et que leur mise en œuvre soit soutenue financièrement !

    Concernant les Maisons pluridisciplinaires de santé, elles doivent tenir compte du territoire sur lequel elles sont implantées car il n’en existe aucune qui fonctionne « clé en main » et de façon automatique. Il en existe un certain nombre dans notre département et notamment récemment à Sisteron et elles doivent impliquer étroitement les acteurs de santé du territoire et notamment les professionnels. »

     

    UN AIR DE SILICON VALLEY A « MICADO » S’IMPLANTE A SISTERON

    jeudi 11 octobre 2018

    Inauguration MICADO Ingénierie Numérique (4)

    Mercredi 10 octobre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron a eu le plaisir d’assister à l’inauguration des nouveaux locaux de l’enseigne « MICADO », sis, 1 rue des Cordeliers à Sisteron. On notait la présence de Madame Marie-Christine OGHLY, présidente mondiale des Femmes chefs d’entreprises, membre du conseil exécutif du MEDEF, de Monsieur Yvon GARDAN, directeur, de Monsieur Jean-Luc MONTEIL, président du MEDEF PACA et toute l’équipe de MICADO France. Il y avait comme un air de Silicon Valley avec l’implantation d’une entreprise avec une telle dynamique en matière de Recherche et développement, spécialisé en ingénierie numérique et, c’est certainement la raison pour laquelle le nouveau directeur de Sanofi Sisteron était présent.

    Monsieur Daniel SPAGNOU de rappeler : « Je suis particulièrement heureux d’être parmi vous ce matin pour l’inauguration de votre entreprise ici à Sisteron. Résolument tournée vers le progrès, notre ville est fière d’accueillir ce centre de recherche dédié à l’ingénierie numérique, d’autant que votre entreprise est née il y a près de 45 ans à Grenoble qui est, comme chacun sait, le berceau des nouvelles technologies.

    Du reste, vous avez été pendant longtemps l’organisateur du congrès MICAD qui est tout simplement la référence mondiale de la Conception Assistée par Ordinateur.

    Mais comme il m’est difficile de dire que l’Ingénierie numérique collaborative n’a plus de secrets pour moi, j’écouterai religieusement dans quelques instants vos explications car je sais que vous avez développé des méthodologies intéressantes pour la mise en œuvre et la restitution de calculs dont pourront bénéficier bon nombre d’entreprises. Il est vrai qu’aujourd’hui, la plupart des biens manufacturés sont définis, mis au point, simulés, produits et gérés numériquement, d’où l’importance de votre société MICADO qui s’installe aujourd’hui chez nous. Je sais d’autre part que vous développez également un centre de formation et que vous proposez de nombreuses certifications dans le cadre de la formation continue notamment. Je vous remercie une nouvelle fois d’avoir choisi Sisteron pour votre implantation et vous souhaite donc la bienvenue ainsi qu’une pleine réussite dans ce secteur si particulier et novateur. »

     

     

    REUNION DE L’A.N.E.R.N. A GRASSE

    mercredi 10 octobre 2018

    Réunion ANERN à Grasse (1)

    Mardi 9 octobre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, vice-président d’honneur de l’A.N.E.R.N, avait fait le déplacement en Mairie de Grasse pour une réunion de travail, avec Monsieur Jérôme VIAUD, maire de Grasse et président de l’A.N.E.R.N, Monsieur Jean-Marc DELIA, maire de St Vallier de Thiey, vice-président de l’A.N.E.R.N et de Madame France Aouizerate, chargée de mission. Une réunion qui avait pour objectif de mettre en avant les futures actions de promotion de l’Association Action Nationale des Elus pour la Route Napoléon (A.N.E.R.N).

    Une association qui a été créée le 4 février 1969, et qui regroupe 42 communes situées sur cette route qui dessert 4 départements et 2 régions. Sa mission demeure de faire valoir le caractère essentiel et national, au sens de l’aménagement du territoire, de ce parcours emprunté par Napoléon et dédié désormais au tourisme. Il s’agit donc d’une tâche d’intérêt général.

    Depuis sa création, l’A.N.E.R.N s’est consacrée à la sauvegarde et à la promotion de la Route Nationale 85, ce dont témoignent les travaux de réfection de la chaussée et les nombreuses campagnes d’information menées auprès du grand public. Elle a également obtenu une signalisation routière, tant directionnelle qu’informative, dont le fer de lance a été, dès 1986, le premier « Relais Information Service ». Il a été mis en place une signalisation routière spécifique « Aigle » (fait unique dans le réseau national) à l’entrée de nos villes et à la sortie des autoroutes.

    L’A.N.E.R.N poursuit ses efforts afin que la Route Napoléon, route maritime de Portoferraïo à Golfe Juan et route terrestre de Golfe Juan à Grenoble, demeure ce grand itinéraire touristique européen et, au sein du réseau routier national, cette voie structurante pour l’économie des régions traversées, ce lien indispensable entre l’Europe du Nord et la Méditerranée, en complément de la percée alpine ouverte par l’autoroute A51, de Marseille à Grenoble. Ainsi, l’A.N.E.R.N demeure fidèle aux engagements de ses fondateurs : sauvegarder et promouvoir cet itinéraire prestigieux qu’est la Route Napoléon.

    Jeudi 15 novembre prochain aura lieu l’Assemblée générale de l’A.N.E.R.N à Sisteron où, ils seront proposés de nouveaux statuts, une nouvelle appellation, une nouvelle gouvernance et la possibilité au monde économique d’adhérer à la nouvelle association.

    LA COMMUNAUTE EDUCATIVE DE SISTERON RECUE EN MAIRIE

    mercredi 10 octobre 2018

    Pot des enseignants (5)

    Le traditionnel pot des enseignants a eu lieu à l’Hôtel de Ville, mardi 9 octobre, où le Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU, leur souhaitait la bienvenue, en présence de Monsieur Eric LAVIS, Directeur académique, de Madame Valérie AUCOMTE, Proviseur, de Monsieur COLOMB, principal du Collège, de Mesdames Marie-Laure LE BAYLE et Florence LAFEBER, Inspectrice de l’Education Nationale, de Monsieur Christophe CATINAUD, directeur d’antenne à l’EREA de Castel-Bevons, de Monsieur Damien AVRIL, directeur de l’IAP de Chantereine et des élus du canton.

    « La rentrée scolaire 2018 – 2019 a eu lieu et comme pour chaque nouvelle rentrée scolaire j’ai le plaisir de vous réunir en Mairie. Cette tradition est aussi l’occasion pour moi de vous présenter Madame Marie-Laure LE BAYLE, Inspectrice de l’Education Nationale, qui remplace Madame Nicole Cirier, qui a pris une retraite bien méritée. C’est aussi l’occasion de saluer les nouvelles directrices et professeurs des écoles, des collèges et lycées, qui ont rejoint les établissements scolaires sisteronais. C’est enfin l’occasion de recevoir aussi les personnels qui accompagnent les enfants tout au long de l’année scolaire : les ATSEM, les Anges Gardiens, les personnels d’entretien, de cantine, les accompagnants dans les transports scolaires, ceux de la garderie. Je vous adresse mes remerciements pour le travail que vous effectuez au quotidien dans la profession qui est la vôtre.

    Dans les établissements primaires sisteronais, 624 enfants sont scolarisés cette année : 218 dans les écoles maternelles, 406 en élémentaire. Des effectifs stables par rapport à 2017. A la cité scolaire Paul Arène, on compte 615 élèves au collège et 562 élèves au lycée et en Section Professionnelle, pour cette rentrée scolaire 2018, 2019. Vous le savez, la commune s’investit pour ses écoles. Et, cette année, ce sont 110.000 euros qui leur ont été consacrés en études et en travaux, auxquels il faut ajouter les 3.170 heures de travail des employés des Services techniques communaux, pour un coût de 70.000 T.T.C. Par ailleurs, 2.800 euros ont été consacrés au mobilier et 3.000 euros en petit matériel.

    Je veux ici remercier les employés communaux chargés des inscriptions dans les écoles, à la garderie, à la cantine (Alia Feraud), ou encore pour les transports scolaires, Thérèse Célérien, ainsi que celles en charge de la Régie : Mmes Céline Jean et Brigitte Crozals. Chacun et chacune dans son domaine apporte sa pierre à cet édifice que vous représentez tous : la scolarité et l’encadrement scolaire des enfants. Le rôle de l’enseignant reste le même : transmettre le savoir à notre jeunesse, lui donner l’envie d’apprendre en lui apportant la connaissance. Ce n’est pas un métier facile mais un métier passionnant qu’exercent les enseignants, que ce soit en primaire ou dans le secondaire. Je sais que les conditions de travail peuvent être perturbées, comme au lycée en ce moment où les travaux en cours devraient être terminés aux vacances de Noël. Lire le reste de cet article »

    SIGNATURE DU DGO EN PREFECTURE DE DIGNE

    mercredi 10 octobre 2018

    Signature DGO Sécurité routière (3)

    Lundi 8 octobre, Monsieur Olivier JACOB, préfet des Alpes-de-Haute-Provence réunissait les représentants des collectivités locales, ainsi que les acteurs de la sécurité routière pour la signature du Document Général d’Orientations (DGO) de la sécurité routière. On notait la présence de Monsieur Stéphane KELLENBERGER, procureur de la République, de Monsieur René MASSETTE, président du Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence, de Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, président de l’Association des maires du 04 et de Monsieur Eric LAVIS, directeur académique des services de l’Education nationale.

    Le DGO définit les orientations de la politique locale de sécurité routière dans le département. Il constitue l’outil politique de programmation mais également l’outil de mobilisation locale pour la lutte contre l’insécurité routière.

    Il est fondé sur l’étude statistique comparative de l’accidentologie locale des périodes récentes, à partir de laquelle sont identifiés les enjeux émergents du département, donc les cibles sur lesquelles il faudra agir sur le terrain pour diminuer le nombre des accidents.

    Co-signé par l’Etat et les collectivités territoriales, il doit permettre la mobilisation de l’ensemble des acteurs locaux autour d’actions et de véritables projets départementaux pour tenter de contribuer à l’objectif de diminution de l’accidentologie. Ses orientations vont se décliner annuellement par l’élaboration du Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière (PDASR) pour le volet prévention et par le Plan Départemental de Contrôles Routiers (PDCR) pour le volet contrôles-sanctions. Avec pour objectif de faire chuter la mortalité sur les routes du département de 30 à 10 victimes de la route par an, ce qui restera encore un chiffre top élevé.

    C’est une circulaire du Délégué Interministériel à la Sécurité Routière du 19 octobre 1993, qui instaure, au sein de chaque département, un Document Général d’Orientation. Depuis, chaque année, une circulaire adressée aux Préfets définit les objectifs assignés aux départements. Les DGO 2013-2017 s’achèvent et vont donc se mettre en place les DGO pour la période : 2018-2022.