• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • CONSEIL COMMUNAUTAIRE A SERRES

    IMG_5394

    Ce jeudi 27 juin, les élus communautaires étaient réunis à Serres sous la présidence de Daniel SPAGNOU pour le dernier conseil avant la trêve estivale. Ce sont au total 45 délibérations qui ont été débattues et approuvées par le Conseil communautaire.

    2 points ont plus particulièrement marqué les débats. Tout d’abord, la motion en faveur du maintien du centre des finances publiques de Serres a été votée à l’unanimité. La décision de fermeture du CFP de Serres engendrerait un préjudice considérable pour les collectivités et leurs habitants. Cette fermeture viendrait en effet affaiblir un service public de proximité participant au maillage territorial. Plus généralement, la perte de ce service concourrait à la désertification des communes rurales et serait révélatrice du non-respect des engagements de l’Etat en termes d’organisation du territoire. La Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch souhaite un service public de qualité, qui s’adapte aux nouveaux contextes de la société, mais dont la modernisation ne soit pas un prétexte à sa disparition. Daniel SPAGNOU a invité l’ensemble des élus à se mobiliser et à apporter leur soutien au maire de Serres, Bernard MATHIEU, le jeudi 12 juillet à 10h00.

    C’est dans un contexte d’un désengagement de l’Etat de plus en plus flagrant, tant sur le plan financier que dans la présence de ses services, que les élus communautaires ont unanimement dénoncé cette politique de matraquage des territoires ruraux. Ce n’est pas sans rappeler que cette année, la CCSB subit une baisse de sa Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) et plus dernièrement, d’une hausse du prélèvement du Fonds de Péréquation InterCommunale (FPIC). C’est une perte supplémentaire de 116 000€ pour la Communauté de Communes qui se rajoute à une baisse de 500 000€ de la CFE imputée à une baisse des bases. Ainsi, les élus communautaires ont également approuvé une décision modificative du budget, à contre cœur, pour intégrer cette perte de ressource.

     

    Les commentaires sont fermés.