• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • AFFLUENCE RECORD POUR LA CEREMONIE DES VOEUX DE SISTERON

    Sisteron (12)                                                                                                                  (Plus de 1000 personnes au complexe des Marres pour les vœux du Maire)

    Plus de 1000 personnes avaient répondu présent pour la traditionnelle cérémonie des vœux, mercredi 9 janvier au complexe des Marres de Sisteron. En présence de nombreuses personnalités dont Monsieur le préfet des Alpes de Haute-Provence et des Parlementaires, Monsieur Jean-Pierre TEMPLIER, premier adjoint et Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et président de la Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch, retraçaient en quelques mots tous les projets réalisés durant l’année écoulée et les projets à venir, en compagnie du conseil municipal.

    Après la diffusion du film retraçant les évènements de l’année 2018 par Vidéosol, Monsieur Jean-Pierre TEMPLIER et le Conseil municipal jeunes présentaient leurs vœux.

    Pour ceux qui n’ont pas pu assister aux vœux, ils trouveront ci-après le discours in extenso de Monsieur Daniel SPAGNOU. Bonne et heureuse année 2019 à tous !

    VŒUX DE DANIEL SPAGNOU AUX ADMINISTRES MERCREDI 09 JANVIER 2019 – 18 HEURES 30 – COMPLEXE DES MARRES

    Monsieur le préfet des Alpes-de-Haute-Provence et Madame,

    Madame la députée des Hautes-Alpes, chère Pascale,

    Madame la sénatrice des Hautes-Alpes, chère Patricia,

    Monsieur le sénateur des Alpes-de-Haute-Provence, cher Jean-Yves,

    Monsieur le Président du Conseil départemental représenté par Monsieur Robert GAY,

    Monsieur le président de la Région représenté par Madame la vice-présidente du Conseil Régional, chère Eliane,

    Monsieur le Conseiller régional, Cher David,

    Madame la présidente et Monsieur le Directeur de l’Agence de Développement économique et touristique,

    Madame le maire de Digne, présidente de Provence-Alpes agglomération, chère Patricia,

    Mesdames les sous-préfets de Digne et de Forcalquier, Madame le sous-préfet de Barcelonnette étant retenue ce soir pour les vœux de l’Ubaye,

    Monsieur le directeur de la Banque de France,

    Madame la Directrice départementale des Finances Publiques des Alpes-de-Haute-Provence,

    Monsieur le Directeur académique des services départementaux de l’Education Nationale,

    Madame la présidente départementale de l’Association représentative des Harkis,

    Madame et Messieurs les conseillers départementaux et régionaux,

    Monsieur le Directeur du Centre hospitalier interdépartemental auquel Sisteron est rattaché,

    Monsieur le curé de Sisteron,

    Mesdames et Messieurs les élus de la Communauté de communes Sisteron-Buëch,

    Monsieur le président de l’Union des Entreprises représentant le président de la Chambre régionale du commerce et de l’Industrie,

    Madame et Messieurs les présidents des Chambres consulaires,

    Mesdames et Messieurs les élus,

    Monsieur le colonel de gendarmerie et Madame le commandant du groupement de gendarmerie de Digne-les-Bains,

    Monsieur le président et Monsieur le directeur du Service départemental d’incendie et de secours,

    Mesdames et Messieurs les présidents des associations,

    Mesdames et Messieurs les représentants de la presse écrite et audiovisuelle,

    Mesdames, Messieurs,

    Chers amis,

    Merci Jean-Pierre pour ces mots chaleureux et pour ton soutien sans faille ainsi que celui du conseil municipal. Merci également au conseil municipal jeunes qui me surprend par son travail très constructif et ses suggestions toujours très pertinentes.

    Je suis très heureux de vous retrouver aujourd’hui pour cet événement particulier.

    Chaque année je tiens à vous réunir simplement, en toute amitié, pour vous présenter, au nom de tout le conseil municipal et du personnel communal, mes vœux pour l’année qui commence. Cette tradition républicaine est un symbole auquel je suis très attaché.

    Nous avons la chance de vivre dans une commune à taille humaine et cette chance, beaucoup nous l’envie. La vie citadine n’est plus portée au pinacle et est souvent synonyme de contraintes, quand il ne s’agit pas de manifestations violentes comme nous l’avons vu, hélas, ces dernières semaines…

    A ce propos, je voudrais vous dire que les maires du département que je représente, participeront bien sûr, comme le gouvernement le souhaite, au grand débat national afin de répondre aux souffrances réelles manifestées par le mouvement des Gilets jaunes dont certains sont présents ce soir. Nous voulons apporter ainsi notre pierre à l’édifice, sans en être les boucs émissaires mais dans un esprit responsable et constructif.

    Je pense que notre Europe, en laquelle je crois, doit se montrer plus sociale et s’intéresser davantage à ses habitants. Cela dit, je déplore les violences d’où qu’elles viennent et j’ai autant de compassion pour tous les Gilets jaunes qui ont été blessés ou qui ont trouvé la mort durant ces dernières semaines que pour nos policiers et gendarmes.

    Ils obéissent aux ordres qu’on leur donne et ils sont présents sur tous les fronts, y compris sur celui du terrorisme que nous avons tendance à oublier un peu trop vite mais dont le risque est lui, toujours élevé.

    Le cadre de vie d’une commune comme la nôtre est un rêve pour bon nombre de citadins et nous devons en avoir conscience. Nous devons le préserver tout en accueillant à bras ouverts ceux qui ont décidé de rejoindre notre communauté. Car il s’agit bien d’une communauté.

    La plupart d’entre nous, nous nous connaissons bien, avec certains nous avons même grandi ensemble… Mais nous ne pouvons pas vivre repliés sur nous-mêmes et devons offrir toutes les infrastructures nécessaires au développement de notre commune.

    Nous devons préserver des offres pour maintenir l’attractivité de notre commune même si les contraintes budgétaires à répétition que nous avons subies et que nous subissons, ne nous facilitent pas les choses.

    Je voudrais adresser quelques mots aux forces vives de notre commune. Vous êtes, pour la plupart, des employeurs et l’emploi est, à juste titre, la première préoccupation des Français. C’est l’emploi qui permet au plus grand nombre de gagner sa vie et d’entretenir sa famille.

    Alors que la défense du pouvoir d’achat est sur toutes les lèvres, nous nous accorderons tous à dire qu’un revenu régulier dû à un emploi stable est le meilleur rempart contre l’appauvrissement.

    Or, vous êtes non seulement créateurs de richesses, mais également créateurs de lien social : vous offrez à nos concitoyens une occasion de s’épanouir individuellement et collectivement autour d’objectifs communs.

    La municipalité doit tout faire pour que l’activité économique de notre commune se maintienne et se développe, afin d’accroître ses marges de manœuvre financières pour mener à bien ses projets. Mais le développement ne peut pas se faire à n’importe quel prix.

    Nous devons veiller ensemble à maintenir un cadre de vie agréable, respectueux notamment de l’environnement. Je tiens d’ailleurs à saluer les efforts que certains d’entre vous ont déjà consentis pour réduire leur consommation énergétique, améliorer nos paysages ou limiter les déplacements polluants. La navette municipale inter quartiers en est la preuve ! forte de 30.000 passages en un an !

    Vous n’êtes pas étrangers à la prise de conscience collective quant aux enjeux environnementaux, et nous savons désormais que le développement durable nécessaire à la sauvegarde de notre planète peut aussi être source de profit pour les entrepreneurs.

    De nouveaux métiers, de nouvelles industries sont aujourd’hui créés autour de ces thématiques. L’innovation et la recherche dans le domaine de l’énergie renouvelable, des matériaux biologiques ou de l’intelligence artificielle apportent chaque jour de nouvelles opportunités pour nos entreprises.

    Le monde associatif est, au même titre que le monde économique, un acteur indispensable de notre vie quotidienne et je vous remercie de vous être déplacés aussi nombreux ce soir. Chacun d’entre vous est un élément actif indispensable à notre communauté.

    L’addition de toutes vos énergies fait chaque jour des miracles et donne à notre ville sa singularité et sa qualité de vie.

    La ville de Sisteron poursuivra sa politique d’investissements volontariste, mais en sélectionnant les priorités dans un cadre financier contraint comme vous le savez.

    A ce propos, je voudrais une nouvelle fois mettre l’accent sur l’aide accrue de la Région qui, si elle était peu présente dans les réalisations communales depuis une quinzaine d’années, a d’ores et déjà accordé entre 2016 et 2019 plus de 450 000 € de subventions, auxquels il faut ajouter son joli cadeau de Noël juste avant les fêtes, à savoir une subvention de 200 000 € pour l’aménagement en 2019 du parc nature et ludique des Marres.

    Cette année, priorité sera donnée à la finalisation des chantiers en cours comme la rénovation du centre ancien, le confortement des rochers de la Baume, le clarificateur sur la station d’épuration ou encore l’étude pour la construction d’un nouvel Alcazar, du restaurant scolaire, de la nouvelle gendarmerie, de la caserne des pompiers, ou encore l’aménagement d’un nouveau lotissement à La Chaumiane.

    Mais aussi la poursuite de la rénovation de l’habitat urbain ou encore la rénovation de notre patrimoine, à l’image de la chapelle de l’école de musique prise en compte par Stéphane Bern dans le cadre de l’opération « sauvetage du patrimoine ».

    Enfin, 2019 verra aussi la réalisation d’un nouvel espace public pour la petite enfance sur la friche de la rue de Provence avec jardins, bancs et pergola, un espace auquel quelque 360 000€ seront consacrés.

    La Communauté de Communes continue également sa longue mue. Après 2 années d’un travail fastidieux et tout autant indispensable de réorganisation, de mutualisation et d’intégration, nous engageons 2019 avec de nouveaux chantiers et projets structurants. L’intercommunalité reprend le projet de piscine municipale de Sisteron pour maintenant envisager la construction d’un centre aquatique intercommunal.

    La solidarité c’est d’avoir accepté le transfert de l’école de musique de Sisteron à l’intercommunalité pour faire vivre l’éducation musicale. L’école de musique du Buëch était condamnée et c’est sa disparition pure et simple que nous avons évitée. Depuis le 1er janvier, c’est une seule structure qui œuvre de Sisteron à Rosans : l’école de musique intercommunale du Sisteronais-Buëch.

    L’intercommunalité se renforce également avec la création en interne d’une équipe chargée de l’entretien des sites et itinéraires de randonnées suite à la dissolution d’un Syndicat Mixte Inter Communautaire, Activité, Randonnée (SMICAR) du Buëch.

    Véritable filière de développement touristique, les activités de pleine nature sont une richesse pour l’ensemble du territoire. Elles constituent une filière riche et diverse avec le vol libre à Chabre, le vol à voile avec notre aérodrome et l’ensemble des sites naturels dispersés sur le territoire qui sont de véritables moteurs de l’activité économique en été.

    2019 est également une année de transformation avec l’accélération des investissements pour moderniser notre service de collecte des ordures ménagères. Je sais l’attente grande sur cette question. Nous avons un cap, un objectif qui est d’optimiser ce service pour le rendre plus performant et moins couteux.

    L’accès à la culture, l’accès aux sports et aux loisirs, un cadre de vie amélioré, c’est l’ambition que nous nous donnons pour renforcer notre image et nos atouts pour maintenir nos populations sur place et attirer de nouveaux habitants.

    Et puis, le Sisteronais-Buëch, c’est un territoire qui vit de son économie et de son industrie. Reconnu par l’Etat « Territoire d’industrie », nous devons maintenir nos efforts pour attirer de nouveaux investisseurs et de nouvelles entreprises. Cette année encore, ce sont des dizaines de millions d’euros qui vont être injectés localement par nos entreprises pour maintenir, créer de l’emploi et innover avec de beaux projets comme à Sisteron avec Sanofi qui va créer l’usine du futur ou à Ventavon avec un projet expérimental de stockage de l’énergie.

    A ce propos, France 3 nous a appris hier que le parc photovoltaïque de Trescléoux qui a été initié par le vice-président Gérard TENOUX, a reçu 300 000 € de financement participatif dont 150 000 € par les habitants de la communauté de communes. Il faut bien évidemment s’en féliciter car c’est un engagement concret dans la transition énergétique de notre pays.

    Notre territoire est ambitieux parce qu’il bénéficie d’atouts indéniables que collectivement, élus et investisseurs, avons su préserver et développer.

    Enfin je souhaite remercier tous ceux qui sont à nos côtés et nous aident à accomplir notre mission chaque jour de l’année, à commencer par le personnel communal et intercommunal dirigé de mains de maîtres par leur Directeurs Monsieur Jean-Christian GRIMAUD pour la mairie et Madame Claudine PEYRON pour l’intercommunalité, les élus des deux entités sans oublier le conseil municipal jeunes et la secrétaire de l’Association des Maires Laurence ANGELVIN.

    Monsieur le préfet des Alpes-de-Haute-Provence un grand merci. En quelques mois à peine, vous avez su vous intégrer parfaitement dans notre département et même moi qui, en tant que président des maires du département vous côtoie plus souvent, ai été surpris par la façon dont vous maîtrisez des dossiers dits « chauds » comme si vous étiez en poste ici depuis des années. Vous nous avez prouvé être un homme de terrain, de dialogue et de concertation, et les maires que nous sommes vous apprécient.

    J’en profite pour rendre hommage à Mesdames les sous-préfètes et Monsieur le sous-préfet toujours très attentifs à notre territoire, et en particulier Madame Ellul, sous-préfète de Forcalquier, que la communauté de communes Sisteronais-Buëch ne remerciera jamais assez de son aide et son soutien au moment de la fusion de plus de 60 communes sur trois départements et deux régions.

    En fin d’année la secrétaire générale de la préfecture Madame GARCIA a quitté notre département. Elle a marqué fortement son passage dans les Alpes de Haute-Provence, notamment par son sens inné des relations privilégiées avec les maires et je lui sais gré notamment d’avoir dépoussiéré avec courage les règles qui régissent la DETR et d’avoir ainsi apaisé les relations entre les maires et la préfecture. Nous lui souhaitons le meilleur dans le département de la Somme qu’elle a rejoint.

    Je voudrais aussi avoir un mot particulier pour mon ami Patrick MARTELLINI qui a annoncé hier lors de ses vœux qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat à Château-Arnoux-Saint-Auban.

    Mon cher Patrick, tu vas beaucoup nous manquer et le président des maires que je suis n’est pas près d’oublier le travail remarquable que tu as accompli au sein de notre association. Tantôt le président, souvent l’ami et parfois même une sorte de « père spirituel » de bon conseil j’espère, j’ai apprécié de t’avoir à mes côtés durant toutes ces années.

    Je te souhaite de profiter pleinement de tout ce temps libre qui sera à ta disposition désormais et n’oublie pas de venir le partager un peu avec moi, à chaque fois que tu le voudras !

    Merci aux Administrations de l’Etat des départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence, des conseillers régionaux en particulier la vice-présidente Eliane Barreille, David Géhant et Roselyne GIAI-GIANETTI, qui défendent nos dossiers avec succès.

    Mes remerciements vont aussi bien sûr aux conseillers départementaux, Monsieur Gay et Madame Morineaud qui essaient, avec des moyens de plus en plus limités du Conseil départemental, de répondre à nos sollicitations.

    Mes remerciements et mes félicitations s’adressent également à Madame Isabelle GODARD, la nouvelle Directrice des Finances Publiques de notre département pour sa récente nomination et sa prise de contact qui augure des relations constructives avec les maires du 04 qui n’ont d’autre but que de servir le citoyen et agir pour la République.

    Je veux féliciter aussi Monsieur Eric LAVIS, le Directeur académique des services de l’Education nationale, et lui dire combien il est agréable de collaborer avec lui sur les différents dossiers que nous avons à traiter. Nous poursuivrons bien entendu le travail que nous avons fait ensemble pour l’intérêt de tous nos élèves.

    En tant qu’administrateur représentant les maires à la société HLM H2P, je voudrais souhaiter bonne chance au nouveau directeur général Monsieur Didier MACHET  qui est en train de réorganiser, avec son équipe, cette grande maison.

    En tant que vice-président du CHICAS, je ne peux que me réjouir des rapports très suivis que j’entretiens avec le directeur Yann LE BRAS dans le cadre de mes fonctions de vice-président du Conseil de Surveillance et je pense surtout à la Maison pluridisciplinaire de santé du centre-ville que nous allons certainement adosser à l’hôpital afin d’offrir un meilleur suivi aux patients.

    J’ajouterai aussi une excellente nouvelle pour tous les Sisteronais, à savoir le remplacement du scanner de l’hôpital par un nouvel appareil flambant neuf en location/maintenance et beaucoup plus performant puisque nous passons de 16 barrettes qui ne sont autres que des capteurs, à 80 barrettes sur ce nouvel appareil de haute technologie.

    Merci Monsieur LE BRAS pour ce joli cadeau de quelque 700 000 € en ce début d’année, un appareil qui est déjà en fonction et qui permettra de réaliser des dépistages beaucoup plus précis sur les patients qui seront amenés à l’utiliser.

    Je veux également rendre hommage à une grande dame de la politique locale, Madame Henriette MARTINEZ qui, pour des raisons personnelles, vient de quitter ses fonctions électives et notamment comme Vice-présidente de la CCSB. Elle va nous manquer et je salue ici toute mon estime et mon amitié.

    Je ne peux terminer mon intervention sans rendre hommage à nos valeureux et dévoués sapeurs-pompiers et à la gendarmerie nationale toujours sur la brèche et louer les excellentes relations bâties sur la confiance qui existent entre les maires, les gendarmes et la police nationale.

    Policiers et gendarmes, vous venez de passer une période difficile, vous assurez sur le territoire national notre sécurité avec efficacité et courage, soyez-en remerciés.

    Merci aux Présidents et aux membres des 3 comités de jumelage Herbolzheim, Oliva et Fidenza qui tout au long de l’année organisent ces échanges avec succès.

    J’ai une pensée aussi pour mes fidèles amis harkis et pour leur présidente Madame Yamina CHALABI qui est aussi parmi nous ce soir.

    Enfin, à vous tous, je souhaite que cette nouvelle année soit riche en projets aboutis, en dialogue social, en découvertes et en événements agréables pour chacun d’entre vous, individuellement et professionnellement, pour vos familles et pour vos proches.

    Bonne et heureuse année à tous !

    Sisteron (14)                                                                                                                                       (Le CM, les Vice-présidents de la CCSB et le CM Jeunes)

     

     

     

    Les commentaires sont fermés.