• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • VOTE DES BUDGETS 2019 DE LA CCSB : LES ELUS EN PLEINE CONFIANCE

    SITEDS

    C’est conformément aux orientations budgétaires, que les élus communautaires ont approuvé les différents budgets primitifs 2019 pour un total de plus de 40 millions d’euros.

    C’est à Sisteron que le Président Daniel Spagnou a présenté et fait voter les différents budgets. Le budget général est marqué par une hausse conséquente du fait de l’intégration et de la création de nouveaux services : l’école de musique intercommunale, l’entretien des itinéraires de randonnée, la création d’un relais d’assistantes maternelles, la création d’une nouvelle Maison de Services Au Public à Rosans. Cela traduit la volonté de renforcer l’action de l’intercommunalité sur le territoire et d’offrir à la population des services nécessaires et importants pour son attractivité.

    Il est à noter le choix important et assumé de porter le taux de CFE d’un point, afin de financer la prise en charge intégrale de frais d’inscription du transport scolaire.

    En parallèle, la CCSB travaille depuis 2 ans à optimiser la gestion courante. Des économies sont déjà réalisées grâce à la renégociation de contrats de prestation. L’objectif est de dégager une épargne supplémentaire de 200 000€ à partir de 2020.

    Outre la création de nouveaux services, compensés en grande partie par des recettes et des baisses de dépenses suite aux suppressions de cotisations aux syndicats mixtes, les budgets proposés pour 2019 sont des budgets maîtrisés.

    Le travail d’harmonisation continue.

    La fusion des 7 communautés de communes qui avaient des modes de fonctionnement différents demande du temps mais les premiers effets sont déjà ressentis en termes d’autofinancement, représentant 21% des recettes du budget général.

    Les autres taux d’imposition restent inchangés, modérés et conformes à la moyenne nationale.

    On constate que le budget annexe des déchets ménagers a été conforté par l’adoption de la TEOM en 2018. Cela permet d’orienter le budget vers l’investissement dont l’objectif principal est d’optimiser et rendre plus performant ce service.

    Le recours à l’emprunt est très raisonnable par comparaison aux communautés de communes de même strate et les ratios d’endettement sont dans le vert : 130€/habitant sur le budget général, contre 192€ pour les EPCI de même strate.

    Les budgets votés à l’unanimité sauf une abstention au vote du budget général.

    Le budget 2019 s’inscrit donc dans la droite ligne dessinée par les élus de préparer l’avenir en faisant de 2019, l’année de l’analyse de la poursuite du travail de fusion.

    Rappel des axes stratégiques 2019 :

    – continuer à bâtir les fondations de l’intercommunalité et conforter son fonctionnement

    – optimiser et moderniser le service de gestion des déchets

    – travailler sur les projets phares de l’intercommunalité : le centre aquatique, la modernisation de la Germanette, le développement de l’école de musique, la création du relais d’assistantes maternelles, le SCoT.

     

     

    Les commentaires sont fermés.