• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • DRAPEAUX EN BERNE ET HOMMAGE AU PEUPLE JAPONAIS

    c-r-monie_soutien_au_japon_012.jpg

    Une centaine de personnes s’était réunie autour du Député Maire de Sisteron et des membres du Conseil Municipal pour rendre un émouvant hommage aux victimes du terrible tremblement de terre qui a touché le Japon le 11 mars dernier, en présence des autorités civiles et militaires. Daniel Spagnou soulignait la présence de Lady ALBERY, de Osamu MOTOJIMA, Ambassadeur et Directeur de ITER, venu avec son épouse. Ressortissants japonais, bien entendu très concernés par ce drame, ils avaient tenu à assister à cette cérémonie.

    c-r-monie_soutien_au_japon_025.jpg

     Dans son allocution, le premier magistrat de la ville rappelait le séisme de magnitude de 9 sur l’échelle de Richter, « du jamais vu ! » qui a entraîné un tsunami dont la vague de plus de dix mètres a tout détruit sur son passage. « Ce que le tremblement de terre n’a pas détruit, le raz-de-marée l’a anéanti. » Une double catastrophe encore alourdie par la plus redoutée sans doute dans l’inconscient collectif japonais : une catastrophe nucléaire. A ce propos, le Directeur d’ITER disait que la centrale de Fukushima pourrait être partiellement réapprovisionnée en électricité sous peu. Un faible espoir pour tout un peuple déjà profondément meurtri, et qui a jusqu’ici fait preuve d’un courage et d’une dignité remarquables, et remarqués, par le monde entier. Par ailleurs, le Député Maire rappelait que l’Association « Le carrefour des communes françaises » avait lancé un appel « nous devons soutenir nos 450 collèges Maires, et près de 10.000 élus municipaux des villes touches par le séisme et le tsunami qui vivent, avec leur population, un grand drame. » Actuellement, nul  ne peut dire quel sera le bilan de cette terrible catastrophe mais une chose est sûre, d’ores et déjà, il sera plus lourd encore que celui, déjà très meurtrier, que le Japon avait eu à subir en 1995 à Kobé, où l’on avait dénombré 6.437 morts et 43.000 blessés. Pour conclure, le Député Maire de Sisteron citait ce proverbe japonais « 7 fois à terre, 8 fois debout »… quelques mots qui suffisent à révéler toute la philosophie et la grandeur du peuple japonais qui a toujours su se relever avec courage,  Le lever du drapeau japonais et les hymnes nationaux, français et japonais, mettaient un point d’orgue à cette manifestation solennelle.

    Les commentaires sont fermés.