• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • UN HOMMAGE POIGNANT AUX DEUX POMPIERS DÉCÉDÉS A MEAILLES

    hommage.JPG

    Dans la nuit du 29 juin, les pompiers de Méailles se rendent dans une ferme isolée afin d’y éteindre un banal incendie. Le feu enfin maîtrisé, ils procèdent à un déblaiement de tôles sur un toit de terrasse, tôles qui étaient en contact avec un câble électrique sectionné. Deux pompiers ont trouvé la mort immédiatement, le lieutenant Alain BRUN alors âgé de 60 ans ainsi que le caporal Sébastien FEDOU âgé de 29 ans. Un jeune sapeur pompier volontaire (17 ans), comme les deux défunts, Jordan DI TORO, a échappé miraculeusement à la mort. Un véritable drame qui a affecté toute la commune ainsi que ses environs.

     

    Ces deux pompiers faisaient partie du centre de secours et d’incendie d’Annot. La cérémonie officielle et républicaine a eu lieu sur la Place du Souvenir de la ville d’Annot le samedi 2 juillet. Les obsèques se sont poursuivies ensuite à l’Eglise Saint-Jean. Claude GUEANT, Ministre de l’Intérieur, s’est rendu sur les lieux en hélicoptère afin de témoigner son soutien aux familles des défunts ainsi que d’honorer le courage et le dévouement des sapeurs pompiers. D’autres personnalités locales étaient également présentes : la préfète des Alpes de haute Provence, Yvette MATHIEU ; le 1er Vice Président du Conseil Général, Gilbert SAUVAN ; ainsi que le Député Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU.

     

    En tant que porte parole du gouvernement, le ministre leur a remis la Légion d’Honneur à titre posthume. Puis Madame Yvette MATHIEU leur a remis la Médaille d’Or pour acte de courage et de dévouement, puis la médaille d’honneur vermeil avec rosette pour Service exceptionnel. Le colonel VIGNON leur attribua la Médaille d’Or de la Reconnaissance fédérale, quant au lieutenant Vallois (président de l’Union départementale des sapeurs-pompiers), la Médaille d’Or de l’Union départementale.

     

    Cet événement aura marqué les esprits et nous rappelle encore une fois combien le travail des sapeurs pompiers est périlleux, et surtout combien les sapeurs pompiers sont courageux, allant jusqu’à sacrifier leur vie pour sauver celle des autres.

     

    Les commentaires sont fermés.