• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • JOËLLE COUTTOLENC, CHEVALIER DE LA LEGION D’HONNEUR

    leg-hon-jcouttolenc-20.jpg

    C’est à l’emblématique hôtel-restaurant du Sauze, « Le Soleil des Neiges », que sa propriétaire a reçu les insignes de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur des mains du Député Maire, Daniel SPAGNOU, en présence de Sylvie ESPECIER, Sous-Préfet de Barcelonnette.

     

    Le Général Alain LOGETTE, Président de la Société d’Entraide des membres de la Légion d’Honneur, faisait un rappel de l’historique de cette très haute distinction initiée par Napoléon Bonaparte.

     

    Puis, le Maire d’Enchastrayes, Albert OLIVERO, rappelait le parcours de l’enfant du pays qui, reprenait en 1975, à 22 ans, l’entreprise familiale « Le Soleil des Neiges », l’hôtel –restaurant fondé par Paulette et Honoré COUTTOLENC, ses tante et oncle, sur la station.

     

    Il ne manquait pas de rappeler le caractère fort et combattif de la récipiendaire, confirmé par les propos de Daniel SPAGNOU qui qualifiait Joëlle de «battante, passionnée par son métier. Elle lui consacre toute sa vie, aidée en cela par ses qualités humaines indéniables ».

     

    Il faut dire que Joëlle COUTTOLENC a repris l’hôtel fondé par sa tante et son oncle, Paulette et Honoré COUTTOLENC, en 1975, à l’âge de 22 ans.

     

    Son parcours dans cette profession, qu’elle a choisie, témoigne d’une grande implication. Elle siègera au Conseil d’Administration de l’Office de Tourisme  de Barcelonnette, elle sera Vice-Présidente du Syndicat Départemental de l’Hôtellerie, et assure la présidence de la Commission Tourisme au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

     

    En parallèle, elle fait évoluer son entreprise pour essayer de répondre aux attentes d’une nouvelle clientèle, plus exigeante qu’il y a une trentaine d’années, et qu’il faut fidéliser.

     

    Très émue, Joëlle COUTTOLENC rendait hommage à ses parents, à sa tante et à son oncle, pour lui avoir inculqué les trois grands principes qui ont guidé sa vie : la liberté, la tradition et le travail, et souhaitait partager sa distinction avec eux ainsi qu’avec ses amis et tous ceux qui se sont succédé à ses côtés au « Soleil des Neiges ».

     

    Les commentaires sont fermés.