• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Questions… Réponses… et actualité par Daniel Spagnou parue dans La Provence du 24 novembre 2011

    N’est-il pas dommageable de subordonner l’avenir énergétique de notre pays à un accord électoral qui aboutit pour le PS à se lier une main dans le dos vis-à-vis de EE-LV? Il est scandaleux de constater que le PS et les Verts priveraient, en cas d’élection de
    M. Hollande, les Français d’un débat qui s’impose puisque tout est décidé d’avance
    au mépris de l’indépendance énergétique de la France, de la compétitivité de notre
    industrie nucléaire et du portefeuille des Français qui verront leur facture exploser.
    Voilà le prix d’un marchandage honteux: 24 centrales contre 30 circonscriptions.
     Cet accord mal compris et la polémique sur le Mox qui a suivi semblent avoir fait évoluer les sondages: baisse pour François Hollande, hausse pour Nicolas Sarkozy. Est-ce la fin de l’état de grâce post-primaire ? Je crois que la gravité de la situation économique actuelle, bouscule et bousculera
    encore plus profondément dans les prochaines semaines le calendrier électoral.
    La course à la présidentielle est encore longue et le seul vrai enjeu de campagne sera de choisir un capitaine qui tiendra la barre dans les eaux démontées de la crise.
     Le drame du Chambon-sur-Lignon interpelle? Mais faut-il lorsqu’un crime bouleverse l’opinion forcément rechercher un dysfonctionnement judiciaire ou administratif? La question que l’on doit se poser est de savoir comment protéger les Français des
    prédateurs et criminels. Physiquement en enfermant les auteurs de crimes sexuels;
    chimiquement en leur administrant rigoureusement des traitements adaptés. Une société humainement forte n’est pas une société qui baisse les bras face à des comportements inhumains, c’est celle qui d’une main de fer met tout en œuvre pour isoler et traiter les dangers réels, même si le risque zéro n’existera jamais.
     

    Les commentaires sont fermés.