• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • VŒUX 2013 A SISTERON : « RECORD D’AFFLUENCE AU GYMNASE DES MARRES POUR LES VŒUX DU MAIRE »

     

    voeux-sisteron-11.jpg

    Comme chaque année, le premier Lundi du mois de Janvier, il y avait foule au Complexe des Marres pour la traditionnelle cérémonie des Voeux. Aux côtés des Sisteronaises et des Sisteronais, de très nombreuses personnalités étaient présentes, parmi lesquelles Madame le Préfet Patricia Willaert, Monsieur le Sous-Préfet de Forcalquier François Ambroggiani, Monsieur le Député Christophe Castaner, Monsieur le Sénateur Claude Domeizel, Monsieur le Sénateur Pierre Bernard Reymond, Monsieur Bernard Jeanmet- Peralta Maire de Manosque, Madame Eliane Barreille Conseillère Régionale, Monsieur Claude Bremond Conseiller Général, de nombreux Maires et Elus des Alpes de Haute Provence et Hautes-Alpes, les représentants des divers services de l’Etat et des Chambres Consulaires, ainsi que l’artiste amie de Sisteron, Madame Corinne Le Poulain.

    Cette soirée débutait par un film rappelant les événements qui ont marqué l’année écoulée, une rétrospective associant manifestations culturelles, sportives et festives… qui se sont succédées en 2013, et les réalisations qui ont vu le jour au cours de cette même année.

    Jean-Pierre Templier, Premier Adjoint, présentait les Voeux de l’ensemble du Conseil Municipal, du Conseil Municipal Jeunes et de l’ensemble du personnel communal au Maire.

    Puis il évoquait les principales réalisations 2013. Dans un contexte économique et social très difficile, la commune a réalisé plus de 6 millions d’euros en investissements pour la voirie, les écoles, les sports, la redynamisation du centre-ville, du centre-ancien, l’abattoir, des travaux au camping municipal ainsi qu’au cimetière, et comme chaque année, les travaux d’entretien des bâtiments, de la voirie et le remplacement du matériel.

    La contribution de la Communauté des Communes du Sisteronais à la voirie a été une nouvelle fois exceptionnelle. On lui doit aussi la création d’une héli surface pour les transports sanitaires en hélicoptère. La Société d’Economie Mixte travaille en étroite collaboration avec la Communauté des Communes du Sisteronais et la Commune de Sisteron, notamment en ce qui concerne la commercialisation du parc d’activités dont le développement se poursuit.

    Le Premier Adjoint remerciait tous ceux qui oeuvrent pour la ville ou qui apportent leur soutien aux projets de Sisteron : les élus du Conseil Municipal, l’ensemble des agents municipaux, les élus communautaires, les élus des syndicats, les services de l’Etat, les Chambres Consulaires, sans oublier les associations sisteronaises et leurs bénévoles, les commerçants, artisans, entrepreneurs et industriels, et bien sûr, les sisteronaises et les sisteronais. Il présentait à tous ses voeux pour 2014.

    Daniel SPAGNOU avant de prononcer son allocution très émue remercier chaleureusement la foule venue très nombreuse assistait à la cérémonie des vœux. « Je voudrais vous faire partager un rêve que j’ai fait dernièrement : un rêve que mon esprit a bu comme du petit lait. J’ai rêvé d’un petit coin de ciel bleu idéal pour passer l’hiver, j’ai rêvé d’une terre chauffée à la lumière généreuse du soleil, j’ai rêvé de rayons de lune qui brillent la nuit, rassurante, j’ai rêvé d’espaces verdoyants au milieu desquels l’eau jaillit,

    j’ai rêvé d’une étoile qui montre le chemin de la sagesse et de l’espoir, j’ai rêvé de sourires discrets, fidèles et sincères, j’ai rêvé de ces regards pétillants d’enfants au cœur immense. Et puis, j’ai ouvert les yeux et j’ai vu une ville, les hommes, les femmes et les enfants qui lui donnent toute son âme… Oui, vous l’avez compris, j’ai vu Sisteron… »

    « Mesdames, messieurs, votre présence, chaque année plus nombreuse, témoigne de votre intérêt sans cesse renouvelé pour la vie locale. Quand certains parlent de désintérêt des citoyens, de fracture civique même, ils devraient se voir prescrire de venir dans notre ville afin de constater qu’il n’en est rien !

    Oui, je crois et c’est un vœu que je vous exprime ce soir, que le principal défi à relever pour la société française, c’est de retrouver la confiance et l’harmonie sociale indispensables à la société de projets et d’innovation qui s’impose pour que notre pays maîtrise son destin dans un monde en mutation. Ce qui doit nous motiver chacun en ce qui nous concerne, c’est notre liberté et notre capacité à nous rassembler autour de projets animés par les valeurs toujours fragiles de l’humanisme, de la solidarité, du lien social et de l’épanouissement des êtres dans la tolérance de leur riche diversité et dans le souci de préserver l’avenir des générations futures.

    Avec le solide pôle industriel de Sanofi dont je salue le directeur, Monsieur Lyx, la zone d’activités joue pleinement son rôle moteur avec une centaine d’emplois supplémentaires créés cette année, 108 entreprises pour 1040 emplois, une réussite exemplaire qui n’en finit pas puisque je vous annonce déjà que 150 emplois nouveaux devraient être créés sur notre zone grâce à son développement.

    Un développement qui s’appuie sur les efforts communs de la SEM présidée par Michel Aillaud, de la Communauté des Communes, mais aussi sur une dynamique de filières traditionnelles notamment ovine, autour de notre abattoir municipal, du BTP, des services mais aussi de l’économie verte. Je souhaite d’ailleurs rendre un hommage appuyé à une valeur sûre de Sisteron, qui n’est autre que notre abattoir municipal et le succès du Label Rouge Agneau de Sisteron. On ne peut que se féliciter du travail accompli depuis de nombreuses années par Jacques Pellier et toute son équipe.

    Je ne peux aussi, que me féliciter de la mutation économique de notre ville qui a donc fait le choix audacieux de privilégier l’économie verte, avec en ce début d’année 2014, la création de deux parcs photovoltaïques qui permettront au « sisteronais » d’être un territoire autosuffisant et même producteur d’électricité puisque les panneaux solaires présents sur notre secteur, auront la capacité d’ici la fin 2014 de générer de l’énergie pour une ville équivalent à de plus de 12000 habitants. Un développement donc que nous voulons plus que jamais, raisonnable et équilibré. C’est pour cela que notre priorité en 2014 qui, je l’espère se perpétuera encore plusieurs années, est de « Muscler le Cœur de Ville » notamment grâce au FISAC dont la deuxième tranche prévoit déjà la rénovation d’une quinzaine de nouveaux commerces. Voilà tout le sens de notre action résolue et énergique pour faire de Sisteron, une terre d’excellence, une terre d’accueil, d’initiatives et d’investisseurs, une terre de création et d’innovation, une terre d’emplois et d’épanouissement personnel et familial, une terre où il fait tout simplement « bon vivre ».

    Oui, Sisteron entreprend, innove et croit en chacun de vous car les portes de la réussite s’ouvrent toujours d’en bas.

    Quels que soient les handicaps de naissance et de circonstances, l’avenir reste toujours ouvert et à construire pour ceux qui entendent devenir entrepreneurs de leur vie. La force des projets est le principal levier pour transformer des handicaps en différences positives.

    Voilà toute la philosophie de notre engagement au quotidien pour construire cette ville mais aussi,  soutenir et accompagner celles et ceux qui créent et entreprennent, celles et ceux qui collectivement s’engagent, sans oublier celles et ceux qui souffrent.

    L’année écoulée a été marquée, dans notre pays, par une crise économique, sociale et financière qui n’en finit pas de creuser les inégalités, de fracturer notre société et d’ébranler la République. Chacun d’entre nous en mesure les conséquences au quotidien et nous n’y échappons pas, ici comme ailleurs, même si une fois de plus Sisteron a mieux encaissé le choc que bien d’autres territoires dans notre région.

    Les réalisations durant l’année 2013 ont fait l’objet d’une large concertation, s’inscrivent toutes dans le respect des engagements que nous avons pris, et découlent d’un langage de vérité. Une parole tenue pour conduire des investissements à un niveau toujours exceptionnel de plus de 6 millions d’euros rien que pour la Commune, de plus de 10 millions avec la Communauté des Communes et les Syndicats intercommunaux.

    Cet effort s’est accompagné bien entendu de notre capacité à assumer ces importants investissements, qui au-delà de leur utilité pour la vie quotidienne des Sisteronais, participent à soutenir notre économie locale, sans augmenter ni les impôts ni notre endettement. Mon rôle de maire, c’est d’anticiper l’avenir, de préparer notre commune aux enjeux et défis de demain et de répondre à vos attentes en termes de services ou d’infrastructures.

    Pour cette année et celles qui suivront et ce, quelle que soit l’équipe qui aura la confiance des sisteronais qui décideront en mars prochain, je crois qu’il faut que notre ville poursuive son développement équilibré, harmonieux.

    Je crois qu’il faut qu’elle continue à accueillir de nouveaux habitants et de nouvelles activités, porteuses d’emplois, en respectant notre identité.

    Quoi qu’il en soit un certain nombre de projets sont déjà en cours et vont voir le jour cette année, qu’il s’agisse de logements, de services, d’aménagements urbains ou d’équipements communaux, tout particulièrement :

          – La construction d’un court de tennis couvert qui vient de commencer.

         – La création d’un service de transport en commun interquartiers avec une Navette « Cœur de Ville » 100% électrique.

         – La démolition d’une ancienne friche commerciale en plein cœur de Ville et la construction de 16 logements étudiant qui va débuter en ce début d’année.

           Les travaux de reconstruction de la passerelle au Gand est une priorité majeure et tout sera mis en œuvre pour que nous arrivions à un accord définitif avec la SNCF et Réseau Ferré de France.

          La continuation du chemin piéton et cycliste RD 951 jusqu’au pont de la Baume.

         Le lancement de la 4ième tranche d’aménagement de l’Avenue de la Durance.

         La restructuration de l’Allée Bertin.

          L’agrandissement de l’Office du Tourisme et l’accessibilité de l’Hôtel de Ville.

         L’élargissement du chemin de la Basse Chaumiane.

          L’aménagement de la placette du Grand Couvert.

          L’aménagement de l’andrône du Bras d’Or.

          L’aménagement du Centre Culturel dans l’immeuble d’Ornano en plein centre-ville et le transfert du vieux musée et de sa riche collection.

       – la labellisation « ville et métiers d’art » et la création d’un atelier d’artiste au pied de la citadelle.

         L’étude de la passerelle sur le pont de la Baume.

         L’aménagement d’une pelouse synthétique  au Stade Pierre Lanza.

         La construction de 8 nouveaux lots communaux viabilisés au Quartier du Thor.

         La poursuite du RHI avec la réhabilitation des immeubles du Bras d’Or et Brouchon.

      – Le lancement de l’enquête publique pour le nouveau Plan Local d’Urbanisme.

        Les travaux de restructuration des triperies de l’abattoir.

        Les travaux d’assainissement au Quartier du Mardaric.

        l’extension du dispositif de vidéo-protection aux zones de la gare et du plan d’eau.

        l’acquisition par l’établissement foncier régional pour la commune, des terrains Collomp, Pinget et Vincendon aux plantiers pour y réaliser des logements et la future caserne de gendarmerie… voici les grands projets qui sont déjà dans les tuyaux.

    Par ailleurs, de grands événements marqueront encore l’année 2014, au-delà des rendez-vous et animations qui reviennent traditionnellement, pour le plus grand bonheur des Sisteronais, Le Rallye Monte-Carlo, le Mondial de vol à voile, le départ du Critérium du Dauphiné Libéré, le challenge national de Cyclo-Cross…

    Le Conseil Municipal, dans sa pluralité, arrive au terme de son mandat avec le sentiment d’avoir fondamentalement accompagné le développement de la ville et participé à mieux vivre à Sisteron. Faut-il rappeler que plus de 95% des délibérations sont votées à l’unanimité montrant combien l’intérêt de nos concitoyens et de notre vile transcende les clivages quels qu’ils soient. Je tiens d’ailleurs à souligner l’état d’esprit constructif qui règne au sein du conseil municipal et de l’opposition qui joue son rôle. 2014 sera donc un rendez-vous essentiel de notre démocratie locale avec une diversité de projets d’avenir sur lesquels les sisteronais devront se prononcer.

    Au milieu de la tempête de la crise, la meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer. Créer en construisant le quotidien et la vie de demain tout en restant raisonnable. En effet, l’effet ciseaux de baisse importante des dotations de l’Etat et l’augmentation vertigineuse des charges et prélèvements réalisés sur les budgets communaux, impose de réaliser des économies d’autant plus qu’il n’est pas question d’augmenter les impôts locaux. Toute la responsabilité de ceux qui auront à assumer la gestion de notre ville, résidera aussi dans cet enjeu d’avenir.

    Dans le contexte économique terrible que nous connaissons, j’adresse tout particulièrement mes vœux de courage et de persévérance à ceux qui ont perdu leur emploi et peinent à en retrouver un. J’aimerais que 2014 soit enfin l’année de l’espérance retrouvée permettant à chacun d’avoir sa place sans craindre le lendemain.

     Pour terminer, je reprendrais les mots si justes d’un des plus grands poètes et interprètes que nous ayons connus, ceux de Jacques Brel :

    « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir, et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.

    Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer, et d’oublier ce qu’il faut oublier.

    Je vous souhaite des passions. Je vous souhaite des silences.

    Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.

    Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque.

    Je vous souhaite surtout d’être vous. »

    En 2014, faisons de ces vœux, une réalité, partageons notre volonté, notre enthousiasme, notre passion pour ceux qui nous entourent, pour nos familles, pour Sisteron, pour notre pays. Nous en avons tant besoin…, je vous souhaite à tous une Bonne année. » devait conclure Daniel Spagnou.

    voeux-sisteron-23.jpg

     

     

    Les commentaires sont fermés.