• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LA MEDAILLE OR DE LA VILLE DE SISTERON POUR COURONNER UNE BELLE CARRIERE

    depart-retraite-patricia-thomet-9.jpg

    Jeudi dernier, Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron et les membres du Conseil municipal recevaient Madame l’inspectrice, les enseignants, parents et amis de Madame Patricia THOMET.

    Une page se tourne à l’école de Verdun, puisqu’aujourd’hui, Madame Patricia THOMET, après dix-sept années à la direction de cette école et toute une carrière vouée à l’enseignement, fait valoir ses droits à la retraite.

    Née à Rouen, Patricia est l’aînée d’une famille qui compte quatre filles. Elle entre à l’école normale de sa ville en 1975 pour deux années qui la conduiront à obtenir son premier poste de titulaire remplaçante en 1977. Elle occupe cette place jusqu’en 1980, et c’est durant cette période qu’elle rencontre celui qui va devenir son mari, Paul THOMET, issue d’une famille sisteronaise bien connue. Elle l’épouse à Sisteron en 1980, mais n’ayant pas pu obtenir son changement de département, elle se retrouve sur une liste de remplaçantes. Motivée par l’amour de son métier, Patricia, plutôt que d’attendre, repasse le concours interne en septembre 1981. Elle fait un an à l’école normale de Digne, et effectue des remplacements dans divers établissements scolaires. En octobre 1983, elle donne naissance à une petite fille, prénommée Natacha. Après avoir exercé pendant deux ans en tant qu’institutrice à l’école de Dabisse, elle met au monde son deuxième enfant, un petit garçon, Sylvain, en septembre 1986. A la rentrée 1987, elle occupe le poste de directrice à l’école du Gand où elle restera dix ans. En septembre 1997, elle devient directrice de l’école de Verdun où elle succède à Monsieur HERNANDEZ.

    « Dynamique, attachée aux valeurs éducatives, telles que la politesse, l’obéissance, la rigueur dans le travail, Patricia est une institutrice compétente et appréciée, parfois crainte par ses élèves, mais elle obtient de bons résultats. Ouverte au dialogue, elle est aussi très à l’écoute des parents et je crois pouvoir dire que, pendant ces dix-sept années, elle a su maintenir une harmonie entre l’équipe enseignante. Pour ma part, j’ai toujours entretenu de bonnes relations avec les personnels enseignants de tous les groupes scolaires de la ville, et ce fut la même chose avec vous, Madame THOMET, je vous le dis du fond du cœur : soyez remerciée et félicitée pour ce que vous avez accompli auprès des enfants tout au long de votre carrière. En signe de reconnaissance, je vous remercie d’accepter la plus haute récompense de la ville de Sisteron : sa médaille d’honneur or. Bonne retraite et longue vie ! » rappelait Daniel SPAGNOU.

     

    Les commentaires sont fermés.