• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • TRES BELLE AFFLUENCE AU MARCHE COUVERT DE BARCELONNETTE POUR LA REUNION DE SOPHIE VAGINAY ET ROGER MASSE

    photo 1

    Jeudi 19 mars, dans une salle pleine à craquer et en présence de nombreux maires, Monsieur le maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU est venu soutenir à trois jours des départementales le duo Sophie VAGINAY et Roger MASSE, candidats aux élections départementales dans le Canton de Barcelonnette.

    Daniel SPAGNOU dans son allocution insistait sur : « Vous vous doutez bien que je suis tout particulièrement heureux de me trouver parmi vous, ici à Barcelonnette, où sont mes racines familiales. Vous le savez, j’aime cette vallée et ces montagnes qui m’ont vu grandir. J’aime aussi ces paysages magnifiques pour y avoir mené tant de combats !

    Le premier d’entre eux a même commencé ici en compagnie de François Bouscarle et Pierre Martin-Charpenel. C’était en 1972 et nous avions été élus. J’ai effectué 3 mandats de conseiller général à Sisteron et c’est une fonction que j’ai beaucoup aimée, car il s’agit-là d’un vrai mandat de proximité. Alors le fait de nous retrouver ici ensemble, ce soir encore, pour soutenir nos candidats de coeur, ne peut être un hasard. J’y vois au contraire un bon présage qui va mener Sophie Vaginay et Roger Masse à la victoire !

    Je ne vous cache pas qu’ils ont été nombreux à me solliciter pour que je m’engage dans une bataille de plus, que ce soit au Sénat, dans le département ou à la Région. Et même si je crois que la victoire avait de grandes chances d’être au bout du chemin, j’ai estimé que ce serait une bataille de trop. J’ai donc pris la décision, il y a un an déjà, de consacrer toute mon énergie à Sisteron, à la Communauté de commune et à l’Association des maires que je préside.

    Mon devoir aujourd’hui est de soutenir et d’aider les nouveaux candidats.

    J’entends déjà les critiques des oiseaux de mauvais augure me reprocher ce soutien. Mais si je rends hommage à tous les élus qui se sont succédés dans cette vallée, car ils ont, en leur temps, accompli du bon travail pour ses habitants, j’estime aujourd’hui que l’Ubaye mérite d’être regardée et pensée à travers un prisme plus actuel, plus novateur, avec plus de fraîcheur et avec des idées nouvelles. En deux mots, c’est le regard du renouveau qui doit aujourd’hui être porteur d’idées et de progrès pour notre vallée !

    Et ce renouveau, il faut le crier très fort, c’est celui de Sophie Vaginay, de Roger Masse, de Florence Allemandi et de Frédéric Bourquerod qui portent ce nouvel élan pour un territoire d’avenir ! C’est un beau combat, celui que vous menez. Je sais que vous vous battez pour la montagne, la ruralité, les stations de ski qui sont un de nos poumons économiques. Mais je sais aussi que votre vision réaliste et nouvelle vous fait regarder par-delà les Alpes au travers de l’axe Cuneo-Tallard, sans oublier le traitement de La Rochaille, ou le problème du loup qui s’approche dangereusement de nos maisons aujourd’hui. Le volet social est incontournable aussi pour un département. Les Alpes de Haute-Provence sont gérées depuis 20 ans par les socialistes avec le résultat que l’on sait. Mais les socialistes, comme disait Jacques Chirac, n’ont pas le monopole du cœur !

    Nous aussi nous sommes soucieux de l’enfance, nous aussi pensons aux personnes handicapées, nous aussi sommes concernés par le mieux vivre des personnes âgées, par la perte d’autonomie, par l’éducation et la solidarité !

    Notre département a aussi des atouts en matière d’énergie renouvelable. Notre ministre de l’Ecologie Ségolène Royal fait de grands discours. Elle est certainement la championne de l’éolien par le fait qu’elle brasse beaucoup d’air mais son action s’arrête là. Nous avons besoin de candidats qui entreprennent, qui équipent nos collèges, qui gèrent l’eau et la voierie rurale de façon cohérente, qui assurent la sécurité des transports routiers. De la même façon, nous savons aussi gérer la culture, protéger notre patrimoine, sauvegarder nos archives départementales et la mémoire de nos territoires ruraux ainsi que ses traditions.

    Mes chers amis, je suis toujours aussi passionné qu’avant lorsqu’il s’agit d’entrer en campagne et à la veille d’élections, je retrouve une seconde jeunesse.

    Mais le renouveau qui compte aujourd’hui, c’est celui qu’incarnent à la perfection nos candidats Sophie Vaginay, Roger Masse, Florence Allemandi et Frédéric Bourquerod. Faites confiance à leur compétence, à leurs idées novatrices et à leur attachement visceral à notre belle vallée.

    Dimanche, c’est pour eux qu’il faut voter ! »

    Pierre Martin CHARPENEL, maire de Barcelonnette rappelait l’amitié qui l’unit à Daniel SPAGNOU depuis si longtemps et appelait lui aussi avec force et conviction à voter pour le renouveau et l’avenir que représente Sophie VAGINAY et Roger MASSE et leurs coéquipiers.

    Roger MASSE et Sophie VAGINAY expliquaient pour quelles raisons ils se sont présentés à cette élection et dans un discours très bien construit, donnaient les grandes lignes d’un programme électoral qui se veut dynamique et tourné résolument vers l’avenir. Ils répondaient ensuite aux nombreuses questions du public.

    photo 2

     

    Les commentaires sont fermés.