• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • L’association des Maires à Paris pour tirer la sonnette d’alarme des finances communales

    Une délégation de huit maires représentant les tendances politiques du département des Alpes de Haute Provence conduite par le Président de l’Association des Maires, Daniel Spagnou, sera reçue à Paris le mardi 7 avril par François Baroin, Président de l’Association des Maires de France, André Laignel  Vice-Président et Philippe Laurent Secrétaire Général.

    Les Maires du 04 veulent sensibiliser l’AMF sur les problèmes très préoccupants qu’il rencontrent avec notamment la baisse drastique des dotations de l’Etat, l’explosion de la péréquation qui vide les territoire ruraux de leur ressources au profit des grands pôles urbains et les nouvelles charges insupportables dues aux compétences obligatoires que l’Etat a imposé aux communes comme les nouveaux rythmes scolaires ou la gestion des cours d’eau. Une situation dramatique qui met déjà des milliers de communes françaises en « état de catastrophe budgétaire ».

    Dans le 04, plusieurs maires n’arrivent pas à boucler leur budget pour 2015 et la situation pour 2016 et 2017 s’annonce explosive avec le risque de plus en plus plausible de mettre un grand nombre de commune sous tutelle.

    Les Maires du 04 entendent rappeler que contrairement à l’Etat, il votent leur budget en équilibre, que le déficit du pays est dû pour 80% à l’Etat et pas aux communes, que ces dernières représentent  70% de l’investissement  public en France et que les conséquences de la politique de « défausse » engagée sur le dos des collectivités locales, non seulement conduira à des situations dantesques mais cassera définitivement les derniers ressorts de croissance et d’emplois dans les territoires et tout particulièrement en milieu rural déjà très affaibli.

    Conscient des économies à engager dans les années à venir, les Maires du 04 demanderont, premièrement un étalement jusqu’à 2020 de l’effort demandé par l’Etat aux communes et deuxièmement l’abrogation des Nouveaux Rythmes Scolaires forts coûteux et toujours remis en cause par les parents d’élèves, les enseignants et les élus. Il en va dès aujourd’hui de la survie des communes de France et surtout de tous les services de proximité indispensables aux populations.

    Daniel Spagnou

    Président des Maires du 04

    Les commentaires sont fermés.