• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • VERS UNE NOUVELLE SUPER COMMUNAUTE DE COMMUNES

    VAL_0679_GF

    Les conseiller municipaux des quatre communautés de communes qui composent la nouvelle communauté de communes dans le cadre du schéma bi-départemental de coopération intercommunale présenté au vote de l’ensemble des communes avant le 15 décembre prochain ont été invités, par Madame Henriette MARTINEZ, présidente de la communauté de communes du Laragnais, Monsieur Bruno LAGIER, président de la communauté de communes Ribiers Val de Méouge, Monsieur Jean-Jacques LACHAMP, président de la communauté de communes La Motte Turriers et Monsieur Daniel SPAGNOU, président de la Communauté de communes du Sisteronais, à prendre connaissance de l’étude définitive réalisée en trois temps par Madame DARELLIS, consultante en finances publiques.

    Cette étude est un véritable projet de territoire tourné vers l’avenir des générations futures. Monsieur SPAGNOU en accueillant les 200 conseillers municipaux qui avaient répondu à l’invitation (un beau succès) devait déclarer : « Je suis tout particulièrement heureux que nous puissions nous retrouver aujourd’hui autour de ce projet de territoire. Je tenais à vous dire que nous sommes les seuls à avoir agi de cette manière dans les deux départements et beaucoup d’autres communautés auraient aimé avoir la même démarche que la nôtre. Ce qui me semble important de dire aussi, est que, depuis le début, nous n’avons jamais évoqué la gouvernance de quelque manière que ce soit. Et c’est probablement aussi pourquoi nous sommes en passe de réussir ce grand projet. Nous aurons tout le loisir de parler de la gouvernance une fois que nos 4 communautés auront fusionné. Vous le savez bien, notre objectif commun est le même : il s’agit de faire jouer la solidarité entre nous et donc d’aider les communes dont les moyens sont plus limités par rapport à d’autres. Afin d’y parvenir, je réitère ce que j’ai déjà eu maintes fois l’occasion d’affirmer : ce sont les communes rurales qui seront au centre de cette communauté et je dois dire d’ailleurs que la loi prévoit qu’elles  seront majoritaires au conseil communautaire ! Mes chers amis, je vous propose donc que nous poursuivions notre beau projet dans un dialogue permanent et des échanges entre toutes les communes concernées.  Ce projet c’est le nôtre, c’est le vôtre, c’est le gage de notre réussite. Merci. »

    Madame MARTINEZ, Monsieur LACHAMP et Monsieur LAGIER devaient eux aussi prendre la parole pour se réjouir des résultats très positifs de l’étude qui concerne 37 communes pour 22 000 habitants. Une belle Communauté de Communes se profile dont le mot clef est « Solidarité » entre territoires.

    VAL_0681_GF

     

    Les commentaires sont fermés.