• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LA CONVENTION D’OBJECTIFS ET DE FINANCEMENT DU « CONTRAT ENFANCE JEUNESSE » ENTRE LA COMMUNE DE SISTERON ET LA CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES RENOUVELEE

    Signature contrat enfance jeunesse (6)

    Mercredi 30 mars, Monsieur, Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Monsieur, Jean-Marie BELTRAMELLI, président de la Caisse d’Allocations Familiales des Alpes de Haute Provence, Monsieur, Yvon LE RÜE, directeur de la Caisse d’Allocations Familiales des Alpes de Haute Provence, Monsieur, Jean-Pierre TEMPLIER, premier adjoint, Monsieur, Christophe LEONE, adjoint à la jeunesse, aux sports et à l’éducation, Monsieur Marcel BAGARD, conseiller municipal délégué aux appels d’offres, étaient réunis pour la signature officielle du renouvellement du Contrat Enfance Jeunesse qui lie la Commune de Sisteron à la Caisse d’Allocations Familiales des Alpes de Haute Provence.

    Ce contrat d’objectifs et de cofinancement, d’une durée renouvelable de 4 ans, a pour finalité de poursuivre et optimiser la politique de développement en matière d’accueil des moins de 18 ans.

    « Comme il y a 4 ans, j’ai tenu à rendre officiel l’acte de la signature du renouvellement de la convention d’objectifs et de financement du « Contrat Enfance Jeunesse » avec la Caisse d’Allocations Familiales des Alpes de Haute Provence. Cela me permet de mettre en avant une mesure clé qui a pour finalité de poursuivre et optimiser et accroitre la politique de développement en matière d’accueil des moins de 18 ans.

    Fin 2000, nous signions le Contrat Temps Libre et en 2001 le Contrat Enfance, ancêtres du Contrat Enfance Jeunesse en place actuellement. Nous voici 16 ans après, toujours présents, avec la même ambition de faire perdurer la qualité de nos services pour le seul bien de l’enfance et de notre jeunesse malgré le contexte financier.

    Depuis toutes ces années la Ville de Sisteron a fait le choix d’un réel partenariat avec La Caisse d’Allocations Familiales pour repenser et développer son offre d’accueil et son fonctionnement et créer de nouvelles actions pour finir de tisser le canevas de ses pôles de l’enfance et de la Jeunesse. Nous avons mis également un point d’honneur pour que le développement des services existants et la création de nouvelles offres ne se fassent pas au détriment de la qualité mais qu’ils soient accompagnés avec du personnel qualifié, reconnu et référent autant pour les élus que pour la population. L’évolution des structures a également été soumise à une volonté municipale d’offrir une politique tarifaire accessible aux enfants des familles les plus modestes.

    Cette qualité d’offres d’accueil, vos services ont pu l’apprécier à l’occasion du bilan qui a été fait dernièrement en présence d’élus et des directions des services municipaux concernés. Les services qui bénéficient du cofinancement du Contrat Enfance Jeunesse avec plus ou moins de dégressivité et à long et court terme sont : Le poste de coordination Enfance Jeunesse et de pilotage, le point Information Jeunesse, le Conseil Municipal Jeunes, les Structures multi-accueils municipales, la structure multi-accueil familiales les mésanges, les accueils de loisirs des mercredis, des petites et grandes vacances avec leurs séjours accessoires, les séjours longs d’ados et de jeunes.

    Le montant prévisionnel de la prestation de service Enfance Jeunesse, que versera la Caisse d’Allocations Familiales à la Commune de 2015 à 2018, s’élève à 796 230 € pour les 4 années. C’est vous dire si je tenais à souligner cet engagement et soutenir ce Contrat qui a le mérite de reconnaître les efforts effectués par les communes voire de les aider à développer le domaine de l’enfance Jeunesse.

    Je rappelle tout de même que la Caisse d’Allocations Familiales intervient également dans le financement des communes, et notamment la nôtre, par le versement de la prestation de service ordinaire, de la prestation de service unique. L’investissement n’est pas en reste par le biais de subventions d’équipement comme cela a été le cas pour les locaux des accueils de loisirs, la rénovation et l’agrandissement des locaux de le multi-accueils Arc en Ciel ou pour l’achat d’un véhicule pour les multi-accueils.

    Toujours dans le même objectif, nous avons déposé et défendu vendredi dernier des dossiers de subventions dans le cadre des Fonds Publics et Territoires Enfance Jeunesse concernant quatre équipements. Le montant total des investissements s’élève à 144 256 € pour lesquels nous sollicitons votre organisme pour l’octroi d’une subvention à hauteur de 80%, soit 115 404 €. Je sais que mon directeur du service jeunesse, Monsieur Jean REYES, rencontre fréquemment les responsables de votre service Actions Sociales et notamment M. DI BENEDETTO son responsable, Mesdames SPINEDONI, SURIANO, VIMAL DU MONTEIL et Monsieur FLAVIGNY, pour ne citer qu’eux. Ils apprécient de travailler ensemble. De leur travail conjugué, en découle de l’efficacité au profit de nos concitoyens et de notre jeunesse.

    Gageons que cette collaboration et cette efficacité sauront perdurer dans le temps et que les nouveaux dossiers que nous avons présentés dernièrement ou présenterons à l’avenir à vos services trouveront le même écho favorable qu’à l’habitude. Je profite de cette occasion pour remercier tous les agents municipaux qui œuvrent dans nos structures de l’Enfance et de la Jeunesse avec beaucoup de professionnalisme et d’abnégation. Et en particulier, la cheville ouvrière Jean REYES, directeur du Pôle Jeunesse, auquel l’on doit beaucoup. Je remercie aussi mon adjoint à la jeunesse et aux sports, Christophe LEONE.

    Monsieur le Président, Monsieur le Directeur, je vous remercie sincèrement en mon nom et au nom du Conseil Municipal pour votre soutien financier mais également technique auprès de nos structures. Bien évidemment, j’associe vos services et vos techniciens à ces remerciements. » rappelait Daniel SPAGNOU.

    Monsieur BELTRAMELLI, président de la Caisse d’Allocations Familiales, devait rappeler que plus de 40 contrats seront signés pas lui-même et les maires rien que pour notre département. Cela montre l’investissement important fait par la Caisse d’Allocations Familiales pour la jeunesse. Ces contrats ont pour but aussi de créer de la cohésion sociale, dira le président. C’est autour d’un verre de l’amitié que se terminait cette cérémonie avec les agents communaux chargés de la jeunesse.

     

    Les commentaires sont fermés.