• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • DEPART DU LIEUTENANT CHRISTOPHE LIEURES

    Départ Lieutenant MIEURES (1)

    Lundi 25 juillet, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et les membres du conseil municipal recevaient, le Lieutenant Christophe LIEURES, pour son départ de Sisteron, en présence de la famille de la gendarmerie, de la Police municipale de Sisteron et de parents et amis.

    « A l’heure où vous allez quitter notre ville pour une autre affectation, je voulais vous dire Cher Christophe, que votre passage ne sera pas passé inaperçu à Sisteron. Il faut dire que votre carrière est élogieuse. Vous avez débuté comme gendarme adjoint de 1985 à 1987 puis après un bref retour à la vie civile, vous avez eu la chance de fréquenter l’école de gendarmerie de Berlin en Allemagne en 1989.

    Vice-président des sous-officiers depuis 2003, votre première affectation fut dans la région lyonnaise à Fontaines sur Saône puis à Andrézieux Bouthéon. Vous êtes ensuite nommé à la Brigade de recherches de Lyon puis à la brigade territoriale de Tassin-la-Demie-Lune et enfin à Dardilly. En 2009, vous traversez les océans pour la brigade territoriale de Mouréa à Tahiti puis pour celle de Papara où vous exercerez votre premier commandement de brigade. En 2013 vous réussissez votre concours d’officier et vous êtes nommé en 2014 à la communauté de brigade de Sisteron.

    Ici Cher Christophe, vous avez su faire l’unanimité parmi nous, alors que, nous le savons tous, c’est une tâche difficile que la vôtre, pour un représentant de l’autorité qui s’efforce au quotidien de faire respecter la loi républicaine. Vous y êtes parvenu parce que votre disponibilité, la qualité de votre écoute, la diversité de vos compétences et votre efficacité sont reconnues de tous. Vous avez su inspirer le respect, non pas ce respect forcé que l’on doit à tout détenteur de la force publique, mais le véritable respect que nos concitoyens offrent aux grands professionnels qui savent aussi faire preuve d’humanité dans l’exercice de leurs éprouvantes missions.

    Vous allez donc pouvoir nous quitter le cœur léger, avec la certitude et la satisfaction du devoir accompli. Etre responsable d’une brigade de gendarmerie constitue, en effet, une bien lourde charge. Le responsable de brigade est d’abord une autorité hiérarchique et morale qui se doit d’adopter une conduite exemplaire parce qu’il lui revient de mener les hommes. Sur ce point, les témoignages de vos subordonnés sont sans équivoque : vous êtes un grand chef. A cette fonction de direction et de contrôle, s’ajoutent de nombreuses missions administratives. Sur ce plan, vous avez donné une nouvelle dimension à notre brigade en multipliant les opérations de prévention, en facilitant et améliorant l’accueil des administrés et en jouant efficacement votre rôle d’interface entre la population et l’armée.

    Enfin, vous n’avez jamais été avare de vos interventions sur sites. Je crois d’ailleurs que rien ne vous plaît tant que de faire valoir votre expérience sur le terrain. Vous avez pris toute votre part aux opérations de police judiciaire pour constater les délits, rassembler les preuves et rechercher les auteurs d’infractions pour permettre la défense de la sécurité, de la tranquillité et de la salubrité publique. Vous allez désormais rejoindre la Brigade territoriale autonome de Graveson dans les Bouches-du-Rhône, ce qui n’est pas pour vous déplaire je crois, d’autant que cela vous rapproche singulièrement de votre famille qui est dans le Gard et je salue ce soir la présence de vos deux garçons Paul et Clément.

    Vous serez à quelques kilomètres de Saint-Rémy de Provence où il fait bon vivre. Vous quittez Sisteron où le Félibre Paul Arène a laissé des traces profondes, pour rejoindre Graveson qui jouxte le petit village de Maillane, terre natale de Frédéric Mistral. Vous voyez qu’une certaine continuité s’est malgré tout instaurée. Je vous sais fédérateur et rassembleur en même temps qu’ardent défenseur des hommes et femmes qui sont sous votre responsabilité. Je vous souhaite donc bon vent pour cette nouvelle aventure et j’espère que vous n’oublierez pas trop vite les relations d’amitié et de confiance que vous avez su nouer dans notre ville. Acceptez cette médaille d’Honneur, la plus haute distinction de la ville de Sisteron, en témoignage de notre reconnaissance et de notre amitié. Et n’oubliez pas que vous serez toujours ici, Cher Christophe, le bienvenu. » rappelait dans son discours Daniel SPAGNOU.

    Monsieur Christophe MARTE, chef de la Police municipale de Sisteron a eu le plaisir de remettre au Lieutenant LIEURES, pour ces années de collaboration la plaque d’honneur de la Police municipale.

    Monsieur Christophe LIEURES, remerciait Monsieur le maire de Sisteron pour la réception et félicitait le personnel de la Police municipale de Sisteron pour ces belles années de collaboration.

     

     

    Les commentaires sont fermés.