• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • SOUVENONS-NOUS !

    IMG_5207

    Lundi 15 août, Jean-Pierre TEMPLIER, Premier Adjoint remplaçait M. le Maire de Sisteron, pour les cérémonies données en hommage aux victimes du 15 août 1944.

    En présence des autorités civiles et militaires, des élus, des représentants des associations patriotiques, de la gendarmerie, de la Police municipale et de la population, c’est au carré militaire qu’a eu lieu cette cérémonie qui, traditionnellement, fait suite à la messe donnée la veille en l’honneur des victimes à la chapelle de la citadelle.

    Avant de déposer une gerbe au pied de la stèle, le Premier Adjoint rappelait les événements qui ont conduit à la destruction d’une grande partie de Sisteron et qui a fait de nombreuses victimes.

    … »Un déluge de bombes, qui a duré jusqu’au 19 août, en plusieurs salves, et qui devait détruire les ponts du Buëch, de la Baume et celui de chemin de fer, pour couper la route à l’ennemi. Mais les avions ont raté leurs cibles. 140 morts et disparus – dont 32 enfants – 120 blessés, c’est le terrible bilan de cette tragédie, en ce jour où les Alliés débarquaient en Provence, et où l’espoir d’une libération proche était dans toutes les têtes. »

    IMG_5214

    La délégation se rendait ensuit à Castel-Bevons où, avec Madame Edith Robert, c’est la mémoire du Docteur Raoul Robert (son grand-père), Madame Madeleine Niel (infirmière) et de Désiré Durbesson, qui était saluée.

    Trois nouvelles victimes innocentes qui ont perdu la vie le 18 août alors qu’ils se rendaient à l’hôpital de fortune installé ici pour palier celui de Sisteron qui ne pouvaient plus recevoir les victimes tant elles étaient nombreuses.

    Le Docteur Robert, Madame Niel et M. Durbesson ne sont jamais arrivés pour prodiguer leurs soins aux blessés. Leur voiture, pourtant marquée d’une grande croix-rouge, a été la cible des mitraillettes.

    Comme à Sisteron quelques instants plus tôt, une gerbe a été déposée par M. Templier et Mme Robert, à la mémoire des disparus et l’Harmonie des Touristes des Alpes a joué les hymnes qui clôturaient ces cérémonies.

    « Souvenons-nous de ces enfants, de ces femmes et de ces hommes qui ont perdu la vie en ce beau jour d’été 1944,

    Souvenons-nous qu’ils sont morts alors que les Alliés opéraient pour libérer notre pays,

    Souvenons-nous du courage de ceux qui ont aidé les blessés, organisé l’aide et les soins,

    Souvenons-nous aussi de ceux qui ont participé à la reconstruction de notre ville, à ceux qui ont su en préserver le patrimoine. »

    Les commentaires sont fermés.