• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES NOUVEAUX ARRIVANTS REÇUS EN MAIRIE DE SISTERON

    Réception nouveaux arrivants (7)

    Samedi 25 février, le maire de Sisteron, Daniel Spagnou, accompagné de Monsieur Patrick Berthieu, président de Sisteron accueil, recevaient les nouveaux arrivants dans la Cité de Paul Arène en Mairie de Sisteron. Monsieur Daniel Spagnou a eu le plaisir de présenter une invitée de marque en la personne de Fawzia Farouk, fille du dernier Roi d’Egypte qui était en séjour privé à Sisteron. Dès le matin, c’est avec beaucoup de gentillesse que la Princesse a eu le plaisir d’aller à la rencontre des Sisteronais sur le marché et venir visiter le musée archéologique Gallo-romain.

    « Vous me voyez très heureux de vous réunir aujourd’hui, ici, pour cette traditionnelle réception – dite « des nouveaux arrivants ».

    Si vous êtes en effet pour la plupart, de nouveaux résidents de notre belle ville de Sisteron, il est aussi de coutume de convier à cette réception l’Association « Sisteron Accueil », présidée par Monsieur Réné Berthieu. Je vous souhaite donc à tous la bienvenue dans cette salle du Conseil municipal, qui est tout un symbole au sein de la mairie et de la ville.

    L’association « Sisteron Accueil » est à votre écoute, comme j’essaie de l’être, autant que faire se peut lorsque vous venez me rendre visite. Cette association a été créée pour permettre à celles et ceux qui ont choisi de vivre à Sisteron, de faire plus facilement connaissance – si je puis dire – avec leur ville, à les aider à s’y établir mais aussi, et ce n’est pas négligeable, d’avoir l’opportunité de faire tout de suite partie d’un groupe.

    Chacun peut en tirer un bénéfice, ne serait-ce que celui de ne pas se sentir isolé dans un nouvel environnement. Quelle que soit la raison qui vous a conduite à vous installer, ici, à Sisteron, dans cette ville, entre mer et montagne, soyez-les bienvenus.

    J’espère que vous trouverez ici ce que vous êtes venus y chercher.

    La municipalité a, depuis plusieurs années déjà, mis tout en œuvre pour améliorer la vie des sisteronais et de leurs familles, notamment en développant ses services dédiés à la jeunesse, aux sports ; en mettant la culture et les arts en avant et si possible à la portée de tous ; en faisant de ce territoire riche de son passé, de sa vieille ville, un atout non seulement touristique, mais aussi un centre, réhabilité, où des familles s’installent et la font revivre. Et n’hésitez pas à utiliser la navette 100% électrique et 100% gratuite qui vous conduira, depuis les différents quartiers, jusqu’au centre-ville. Je vous invite à lire Paul Arène, poète sisteronais, qui a si bien décrit et raconté sa ville ; ce contemporain et ami d’Alphonse Daudet et de Frédéric Mistral, qui, à travers ses lignes, déclame tout son amour à la ville qui l’a vu naître et où il repose pour l’éternité. Un véritable témoignage de la vie au 19ème siècle.

    Vous pouvez aussi retrouver tous ces autres hommes, nés à Sisteron, et qui ont laissé une trace dans l’histoire de notre pays et ici, tels Jean Edouard de Laplane, Joseph Deleuze, Gustave Tardieu, Jean De Gombert, Saint Marcel Eysseric ou encore, plus près de nous Achille Civatte et d’autres que j’ai eu le grand plaisir de connaître.

    Sisteron attire. D’ailleurs, dans quelques jours, une séance de dédicace aura lieu, dans cette salle, avec Madame Alexandra Gallo qui, elle, s’est penchée sur le Moyen-Age à Sisteron et de sa thèse, en a fait un livre. J’espère avoir éveillé votre curiosité pour que vous connaissiez encore mieux cette « petite ville au grand renom » comme elle est parfois appelée, ou bien encore cette « clé de la Provence », qui, entre Provence et Dauphiné, entre Buëch et Durance, entre son rocher de la Baume et sa Citadelle, a été un évêché, une sous-préfecture. Elle a été partiellement détruite pendant la dernière guerre, elle est devenue « ville martyre ». Renaître a été un combat gagné de haute lutte dans une société blessée et meurtrie, comme d’autres, les sisteronais ont retroussé leurs manches et restructuré leur ville.

    Ils ont mis en valeur sa richesse et, au fil des ans, elle a pris son essor pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Sa situation géographique a été un atout précieux pour développer son parc d’activités, et pour conserver le pôle de Sanofi-Chimie.

    Les différents labels dont elle s’honore sont un encouragement de plus pour aller de l’avant. C’est mon souhait le plus cher et aujourd’hui, avec la création de la Communauté de Communes du Sisteronais – Buëch, c’est un nouveau cap que nous devons franchir, au sein de cette entité qui réunit 7 communautés de communes, sur la base d’un développement solidaire. Mesdames et Messieurs,

    Je vous remercie d’avoir choisi « La perle de Haute Provence » pour vous y établir, et pour y demeurer le plus longtemps possible, je l’espère ! Avant de vous convier à lever le verre de l’amitié, je laisse la parole à Monsieur Berthieu. Merci à tous.» rappelait Daniel Spagnou.

    Monsieur Patrick Berthieu, président de Sisteron accueil présentait les activités de l’association qui est à la disposition des nouveaux arrivants et rappelait que tous les samedis matin une permanence avec café est proposée au local de Sisteron accueil, sis, rue de la pousterle. Toutes et tous seront les bienvenus. Et c’est autour d’un cocktail que se terminé cette après-midi très conviviale.

     

     

    Les commentaires sont fermés.