• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • VERS UNE VALORISATION DU PATRIMOINE A BUT SOCIAL A SISTERON


    visite-logements-sociaux-digne-001.jpg

    A l’invitation de la direction de l’Aménagement Urbain et Habitat de la DDEA, Monsieur Daniel SPAGNOU accompagné de représentants des élus et de la directrice du CCAS, a visité les diverses résidences sociales de DIGNE LES BAINS, dans le cadre de la politique de logements principalement dans le Centre Ancien de Sisteron.

     

    Chantier prioritaire national 2008-2012, cette mesure en faveur de la cohésion sociale de la loi DALO permet de répondre d’une part aux besoins de logement adapté aux personnes en situation de précarité et d’autre part à une demande de logements pour les jeunes en formation et pour les étudiants.

     

     

    La visite de la résidence labellisée « Maison Relais » appelée « Le Prévôt » a permis d’apprécier ce véritable lieu de vie associant un espace intime à une structure familiale, pour répondre aux besoins de personnes isolées en carence affective. Elle s’adresse à des personnes seules ou à des couples à faibles ressources, dans une situation d’isolement ou d’exclusion et dont la situation sociale et psychologique rend impossible, à échéance prévisible, leur accès à un logement autonome. C’est un peu la pension de famille d’antan, dotée d’une salle à manger commune, afin de favoriser la convivialité et le partage.

    Un constat qui s’impose au visiteur, le grand respect des résidents pour l’ensemble des locaux dont ils assurent l’entretien et la propreté.

    Cette réalisation a vu le jour grâce au partenariat de la DDEA, de H2p, de la DDASS, de la Commune et de l’association « Les Epinettes », relais de l’APPASE, gestionnaire de la structure.

     

    En ce qui concerne la résidence sociale « jeunes », elle permet de satisfaire une demande en logement devenue récurrente. Il s’agit de studios qui bénéficient d’un équipement en réseau pour les connexions informatiques. L’attribution des studios s’effectue sur des critères et notamment, l’éloignement géographique du jeune, les revenus du jeune ou de la famille.

    Cette résidence sociale accueille principalement des jeunes de 18 à 25 ans, en formation ou en emploi aidé (apprentissage).

     

    Tout comme pour la Maison Relais, la résidence sociale « jeunes » est le fruit d’un partenariat, DDEA, H2P, DDASS, Commune et PACT ARIM qui en est le gestionnaire.

     

    Ces visites au cours desquelles Monsieur le Député Maire a rencontré des résidents a permis de confirmer l’intérêt de ses réalisations et la perspective d’envisager une structure mixte de ce type à Sisteron.

     

    Les commentaires sont fermés.