• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • COMMUNIQUE DE PRESSE

    Le sénateur Jean-Pierre RAFFARIN est le « père » de l’acte II de la décentralisation. Comme lui, je prône la défense des territoires. Dès lors, j’adhère totalement à son idée qui consisterait à créer, à l’image des zones franches, des espaces de développement économique au croisement de plusieurs départements. L’agrandissement des intercommunalités ne faisant qu’isoler un peu plus les zones éloignées des grandes villes, donc de l’emploi, plaide en faveur de ces zones franches rurales sur plusieurs départements. Le but est de ramener de nombreux emplois afin de densifier les pôles ruraux afin qu’ils ne souffrent pas non plus de carence démographique, et dont le pilotage serait forcément interdépartemental. Comme le dit très justement Jean-Pierre Raffarin : « On peut toujours sauver la dernière boulangerie du village, mais s’il n’y a personne pour acheter du pain, on n’en vendra pas ! »

    Daniel SPAGNOU,

    Président de l’association des Maires du 04

    Les commentaires sont fermés.