• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LE SOUTIEN ET LE FINANCEMENT DES P.M.E. EN QUESTION


    pme.JPG

    Le Pôle de Compétitivité S.C.S. (Solutions Communicantes Sécurisées), a organisé, en partenariat avec OSEO, 4 réunions d’information – dont une à Sisteron – sur deux nouveaux services destinées aux T.P.E et P.M.E. :

    – le renforcement en fonds propre

    – l’utilisation du crédit impôt recherche.

     

    A la Maison de l’Entreprise, sur le Parc d’Activités Val de Durance, ont été abordés le processus de labellisation des projets business développement et le Crédit Impôt Recherche, en présence de Monsieur Pierre FALESSI Président du Pôle de Compétitivité, et de Pierre VOLLAIRE (Adjoint à l’Economie du Maire de Gap) qui dirige une société à informatique à Micropolis à Gap.

     

    Le Député Maire de Sisteron, Daniel Spagnou, qui accueillait les chefs d’entreprises, insistait sur l’esprit dynamique de la Maison de l’Entreprise, rappelant que la réussite émane avant tout de la rencontre entre un territoire propice et cohérent, un porteur de projet courageux et innovant et des clients, sans lesquels nulle entreprise ne peut survivre.

     

    « Dans le contexte de crise difficile et historique que nous traversons, je fais bien entendu partie de ceux qui ont soutenu le plan d’aide aux P.M.E. mis en place par le Gouvernement en Octobre dernier, avec 2 milliards d’Euros pour les entreprises, pour renforcer leurs fonds propres et encourager l’investissement », a déclaré Daniel Spagnou , «  un milliard d’euros sous la forme de prêts participatifs, gérés par OSEO, et un milliard d’euros supplémentaire pour le fonds stratégique d’investissement (F.S.I.) »

     

    Ont ainsi été rappelés :

    – les prêts participatifs : ce sont des prêts participatifs étaient des prêts de longue durée, de 5 à 7 ans, sans garantie, à remboursement différé destinés aux P.M.E. indépendantes qui ont besoin de renforcer leur haut de bilan par un apport de fonds propres ou de quasi fonds propres. Les entreprises peuvent y accéder en s’adressant à leur banque ou directement à OSEO

     

    – le F.S.I. : ce fond s’adresse aux P.M.E. les plus fragilisées par la crise, celles à fort  potentiel de croissance, abonde les fonds régionaux de capital-risque et se consacre en partie (300 millions) au financement de quasi fonds propres, sous forme d’obligations convertibles

     

    Quant au Crédit Impôt Recherche, le Député Spagnou déclarait qu’il était plus que jamais d’actualité, afin de permettre la poursuite de certaines réformes structurelles pour que la France soit prête le « jour où les vents de la croissance mondiale se lèveront à nouveau. Parmi ces réformes, le triplement et la simplification du Crédit Impôt Recherche est un dispositif qui s’adresse aussi bien aux multinationales qu’aux P.M.E…. Les modifications apportées en 2009 le rendent plus avantageux, plus simple et plus accessible. Cet un outil qui répond au triple objectif de soutenir la politique publique de l’innovation, aider les P.M.E. innovantes et rendre nos territoires plus attractifs.»

     

     

    Les commentaires sont fermés.