• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • R 2 D2 : Riduzione et Raccolta – Déchets de Demain


    reunion-dechets.JPG

    Les 3 et 4 Février dernier à Sisteron, le Pays Sisteronais-Buëch organisé des ateliers et un colloque sur le projet R2. D2 de coopération transfrontalière (Interreg-France Italie) sur la gestion des déchets.

    Ce projet de coopération franco-italienne R2 D2 s’inscrit dans le cadre du programme de coopération ALCOTRA 2007-2013 réunit pas moins de 7 partenaires, et dans ce cadre partenarial, le Pays Sisteronais-Buëch constitue à la fois le « territoire d’expérimentation pilote français » et la structure de référence nationale du projet.

    « R2D2 » pour Riduzione e Raccolta – Déchets de Demain, a pour objectif l’amélioration des capacités d’intervention et de régulation des partenaires impliqués dans le domaine de la prévention de la production de déchets et de la collecte sélective.

    Etalé sur deux ans, le projet R2 D2 a commencé à l’automne 2009 et devrait se finaliser à l’été 2011.

    Il se compose de 6 actions thématiques fondées sur l’échange d’expériences et la création de parcours communs innovants, à savoir :

    – la définition de modèles et d’outils pour la promotion du compostage domestique,

    la Promotion des usages des couches-culottes réutilisables,

    – le Développement d’une approche éco-compatibles des manifestations (fêtes, évènements…)

    la Réduction des Emballages et Publicités (prospectus publicitaires, sacs plastiques, promotion de la vente de produits en vrac)

    la Réduction des déchets alimentaires (valorisation des aliments périssables, sensibilisation des cantines scolaires),

    – la Redéfinition des modalités de collecte des déchets (Collecte en porte à porte, Collecte “contrôlée” par des bacs à Ordures Ménagères, Centre de collecte…)

     

    Salle de l’Alcazar, au côté de Bruno LAGIER,  Président du Pays Sisteronais-Buëch, le Député Maire de Sisteron rappelait « qu’ici, à Sisteron, nous sommes toujours à l’écoute des bonnes pratiques et des expériences mises en place ici ou là, car la question des déchets est depuis de nombreuses années, centrale en terme de préservation de notre environnement, et de valorisation d’un site remarquable comme celui-ci, au pied de la Citadelle, visitée par 70.000 touristes par an. »

     

    Par ce projet R2 D2, la ville de Sisteron affiche sa volonté de développer et de pérenniser sa coopération transfrontalière d’une manière très concrète, dans le cadre de l’Union Européenne, pour créer ensemble l’environnement et la solidarité nécessaires à l’aménagement et au développement durable.

     

    Daniel SPAGNOU ne cachait pas sa satisfaction devant cette avancée : « Alors que j’ai fondé et présidé pendant plusieurs années le Pays Sisteronais-Buëch, je me réjouis du travail accompli, une nouvelle fois sous la houlette de Bruno LAGIER et de toute son équipe, car ce projet R2 D2, est non seulement porteur de prochaines réalisations, mais c’est aussi un formidable message adressé à nos concitoyens sur l’utilité de l’Europe. … C’est pourquoi aujourd’hui, notre coopération n’est pas anecdotique, et j’espère qu’elle trouvera un prolongement dans d’autres domaines, économique et culturel par exemple ».

    Les commentaires sont fermés.