• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • DON JACQUES CICCOLINI ENRICHIT LES ŒUVRES DU PATRIMOINE CULTUREL SISTERONAIS

    SITE DS Don Peinture Don Jacques Ciccolini (11)

    Mercredi 28 novembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron recevait Monsieur Don Jacques CICCOLINI qui est venu faire un magnifique don à la ville de Sisteron, avec une très belle représentation de la Citadelle de Sisteron depuis le quartier de la Baume. La toile de grand format est visible au premier étage de la Mairie de Sisteron.

    Monsieur Don Jacques Ciccolini, a tenu à remercier la ville de Sisteron pour son accueil lors de sa dernière exposition de peintures à la galerie Domnine en août et septembre dernier. L’artiste est né en 1952 à Paris, au début des années soixante la famille s’installe en Provence, il fera ses études artistiques à l’Ecole des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence où il sera plus tard enseignant en peinture durant quinze ans. Aujourd’hui, il vit et travaille à Pertuis dans le Vaucluse et séjourne régulièrement dans les Hautes-Alpes à Ribiers.

    Elève de Vincent Bioulès, sa première grande émotion picturale sera la rencontre avec les œuvres de Morandi au printemps 1971 lors d’une exposition rétrospective au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Puis il va construire sa propre vision artistique tout en regardant Courbet et les Italiens: De Chirico et Carra, les Provençaux: Granet, Monticelli, Guigou et Chabaud. Ses peintures, essentiellement des paysages, restituent un itinéraire intemporel empruntant les rives de la Durance comme fil conducteur.

    Tout au long du parcours apparaissent des sujets et des lieux identifiables: la rivière, les ponts, les barrages et le canal, la falaise Saint-Eucher à Saint-Paul -lez-Durance, Sisteron et sa citadelle. Sa palette est rude et âpre, sa gamme colorée tenue et sobre pour traduire les chemins creux, les ombres noires des arbres dans les collines l’été ou la bascule du jour un soir d’orage. Ces représentations sont autant d’investigations picturales quand l’endroit où « faire du paysage » est devenu prétexte à évoquer sur la scène du tableau la mémoire, l’histoire, et l’âme d’un pays.

    Monsieur Daniel SPAGNOU, remerciait chaleureusement l’artiste pour ce don qui vient enrichir le patrimoine culturel Sisteronais.

     

    Les commentaires sont fermés.