• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • SUCCES DE L’OPERATION DE DEPISTAGE DE LA MALADIE RENALE ET DU DIABETE EN MAIRIE DE SISTERON

    SITEDS1DIABETEREIN

    Ce fut un succès pour la journée de dépistage gratuit de la maladie rénale et du diabète, qui a eu lieu mercredi 13 mars toute la journée en Mairie de Sisteron.

    Une opération organisée par le centre d’hémodialyse des Alpes, l’association France rein et l’association Française des diabétiques, car environ deux millions de Français sont touchés par les affections rénales et une partie d’entre eux décède prématurément. Maladie silencieuse pendant des années, l’insuffisance rénale chronique est en effet difficile à détecter si elle n’est pas spécifiquement recherchée dans le cadre d’un dépistage régulier.

    Une fois l’insuffisance rénale installée de façon chronique, le malade doit suivre des traitements à vie, parfois handicapants comme la dialyse ou avoir recours à une greffe de rein, seul espoir de retrouver une vie normale. Traitée à ses débuts, la maladie peut être stoppée. D’où l’intérêt crucial d’un dépistage régulier et d’une meilleure prise en charge des facteurs de risque.

    A partir de 40 ans, les reins deviennent de moins en moins efficaces au point qu’à partir de 60 ans, trois personnes sur dix ont un rein 30% moins efficace. D’où l’importance d’un dépistage systématique à travers une analyse des urines et du sang. La plupart du temps, l’insuffisance rénale est détectée à un stade débutant à l’occasion de  bilans de routine. Deux types d’analyses très simples permettent de détecter une IRC même au stade précoce : L’analyse d’urine : de simples bandelettes trempées dans l’urine permettent de détecter la présence d’albumine, même en quantité infime. Trouver une protéine comme l’albumine dans les urines signifie un affaiblissement des reins ; c’est un signal qui doit conduire à rechercher une insuffisance rénale à travers une prise de sang. L’analyse de sang : elle permet de mesurer la concentration de créatinine dans le sang. En cas d’insuffisance rénale, l’élimination par les reins de cette créatinine est ralentie et se retrouve donc dans le sang, confirmant l’insuffisance rénale.

    Dépistage rein – diabète : la prévention avant tout !

    Les commentaires sont fermés.