• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LE LIEUTENANT PASCAL NOIROT QUITTE LA COMMUNAUTE DE BRIGADES DE SISTERON


    reception-depart-lieutenant-pascal-noirot-014.jpg

    Vendredi dernier, le Député Maire Daniel SPAGNOU, et les membres du Conseil Municipal, étaient réunis dans la salle du conseil, pour rendre hommage au Lieutenant Pascal NOIROT qui quitte la communauté de brigades de Sisteron pour les Bouches du Rhône.

     

    Le Lieutenant Pascal NOIROT est sorti de l’école de Gendarmerie de Montluçon en 1981, il intègre l’escadron de gendarmerie mobile de Bron, puis la brigade de Cluses en Haute Savoie en tant que Gendarme enquêteur. Sept ans plus tard il rejoint la brigade de recherche de Salon de Provence au grade d’Adjoint du commandant de brigade et ce jusqu’en juillet 2000. A cette date il arrive dans les Alpes de Haute Provence, à la brigade territoriale de Manosque. En 2004, c’est à Sisteron qu’il est muté comme commandant de brigade.

    En 2007, il réussit le concours de Lieutenant est va être le premier officier à commander la communauté de brigades de Sisteron, avec un effectif de 29 hommes et femmes, pour un territoire de plus de 20 000 habitants.

    Durant toutes ces années il s’attaque à la prévention des risques liés à la toxicomanie, mais également à la prévention de la délinquance. Il est membre du conseil d’administration du Lycée Paul Arène où il à toujours mis en pratique sa devise, « il vaut mieux aider que de condamner. »

     

    Une cérémonie pleine d’émotion devant ses collègues Gendarmes et Policiers, où le Député Maire Daniel SPAGNOU, devait lui remettre la médaille or de la ville de Sisteron, « pour six années de services rendus à la Cité ». Le 2 août prochain c’est dans l’ouest des Bouches du Rhône que Pascal NOIROT va prendre ses nouvelles fonctions en tant que Commandant de la brigade de recherche dans les infractions criminelles, avec à ses ordres 12 enquêteurs.

     

    Le Député Maire quant à lui devait conclure par ses mots, « Lieutenant NOIROT, je suis heureux d’avoir travaillé avec vous, vous êtes un homme efficace avec de grandes qualités humaines, aujourd’hui la ville de Sisteron vous dit au revoir et non adieu. »

    Les commentaires sont fermés.