• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LE NEPAL S’EXPOSE EN MAIRIE DE SISTERON

    vernissage-expo-nepal-015.JPG

    C’est lundi dernier qu’a eu lieu à l’Hôtel de ville, le vernissage de l’exposition sur le Népal qui se tient jusqu’à la fin février dans le hall de la mairie. Une exposition organisée par Andrée Moscati, la présidente d’Elvira’s chidren home, un orphelinat de Kathmandu qui accueille 33 enfants vivant dans un Havre de paix et d’amour.

    Au cours de la soirée à laquelle ont participé de nombreux amis du Népal mais aussi les maires de Mison, Saint-Geniez et Authon, le public a pu visionné le documentaire « Népal, Entre Rêve et Réalité », réalisé par madame Moscati, un film bouleversant dans lequel elle dévoile la triste situation des enfants des rues, livrés à la drogue et à la prostitution, l’orphelinat auquel elle a choisi d’apporter son soutien mais aussi, quelques volets de la vie quotidienne de la population népalaise.

    Selon le député maire Daniel Spagnou, cette exposition et ce film se veulent « le témoignage d’une expérience au service des autres et d’un pays qui nous est cher ». L’élu a rappelé l’honneur qu’avait eu la ville il y a quelques années, d’accueillir en visite officielle, l’ambassadeur, monsieur Keshav Raj Jha, hôte de la Maison du Népal à Neffes, présidée par Odile Nicolas et fondée par Jacques Beaume, aujourd’hui représentant de l’Office du tourisme népalais, venus présenter un vélo taxi que les visiteurs peuvent découvrir dans le hall de la mairie. Un « rickshaw » qui représente « l’un des symboles forts de l’économie d’un pays classé parmi les plus pauvres de la planète » et dont ce mois de janvier lance la campagne de promotion de lAnnée du tourisme au Népal qui se déroulera tout au long de 2011.

    Un évènement qui prend donc ses marques dans la cité Paul Arène. Les bénéfices de l’exposition vente des objets artisanaux iront en faveur des actions menées par Andrée Moscati pour améliorer la vie des petits orphelins de l’Elvira’s children home mais aussi celle des femmes brûlées par les systèmes de chauffage à gaz que la bénévole a rencontrées. Des actions auxquelles se sont montrés sensibles les élus du canton dont beaucoup se sont dits prêts à soutenir la cause des enfants victimes de la misère. Un beau témoignage de solidarité que « l’ambassadrice de la ville de Sisteron au Népal » entend souligner, en baptisant le véhicule qu’elle souhaite acquérir pour « aller à la rencontre d’autres enfants des villages reculés et permettre à ceux de l’orphelinat de découvrir leur environnement, La Colomba sisteronaise, don des Alpes de Haute Provence ».

    Les commentaires sont fermés.