• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • DANIEL SPAGNOU EN APPELLE A UN SURSAUT DE L’ELECTORAT DE DROITE QUI S’EST MASSIVEMENT ABSTENU DIMANCHE DERNIER

    Je relève la triste victoire du premier parti du département celui des abstentionnistes avec  45,74%. Ces élections cantonales sont un échec pour l’UMP et appelle un double constat.L’électorat de droite s’est très principalement abstenu survalorisant le vote FN qui se retrouve pour la première fois seul qualifié au deuxième tour dans certains cantons. Je ne peux que regretter que dans ces cantons en question,  les candidats UMP qui se sont pourtant bien battus, ne puissent porter nos valeurs au deuxième tour. Dans ces cantons sans enjeu, partant du principe que personne n’est propriétaire de ses voix, à l’instar de Jean-François Copé, je crois qu’il faut laisser les électeurs libres de leur choix. Dans les cantons où on se retrouve avec deux candidats de gauche qualifiés, à titre personnel, je souhaiterais que le choix du candidat se rapprochant de la ligne centriste et démocrate soit privilégié, c’est le cas pour Jacques Echalon à Forcalquier et pour Pierre Pourcin à Reillanne.Le second constat démontre que là où les candidats implantés ont positionné leur campagne sur les thématiques locales, les résultats sont meilleurs et l’abstention la moins forte. C’est le cas à Saint André Les Alpes où je salue la très belle réélection de Jacques Boetti et à Manosque Sud-Est où Jean-Claude Castel arrive en tête ce qui est historique. Dès lors pour contrecarrer l’hégémonie socialiste dans notre département qui n’est pas un signe très démocratique et qui est à mon sens préjudiciable au bon fonctionnement du département et à l’intérêt général de l’ensemble des alpins de haute provence, j’en appelle à un sursaut de l’électorat de droite qui s’est massivement abstenu dimanche afin qu’il reporte ses voix sur nos candidats qualifiés au deuxième tour.

    Les commentaires sont fermés.