• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • HOMMAGE A LOUIS JAVEL ARTISTE EMERITE SISTERONAIS

    louis_javel_-2.JPG

    Samedi 14 mai, jour anniversaire de la naissance de Louis JAVEL, une cérémonie émouvante avait été organisée au cimetière par la municipalité de Sisteron. Cette célébration du 100ème anniversaire de la naissance de Louis JAVEL a eu lieu en présence de M. le Député Maire, Daniel SPAGNOU, du Conseiller Municipal délégué du patrimoine Marcel BAGARD, de la nièce et la petite-nièce du Peintre, Madame André PICHON et sa fille, de Louis HEYRIES, qui, en collaboration avec l’Office de Tourisme représenté par M. Henri CAFFIN et le service Culture de la ville, prépare l’exposition qui sera consacrée au peintre à la Médiathèque de Sisteron, cet été. La ville a tenu à rendre hommage à cet homme qui a consacré sa vie à peindre la lumière magique et la beauté de sa ville. Madame CHAUVIN, sa sœur, disait « qu’il chantait son pays avec ses pinceaux », comme aimait à le rappeler Pierre COLOMB, Historien sisteronais. « Un homme effacé qu’on rencontrait parfois un carton de dessins sous le bras, ou au revers d’une route où il avait planté son chevalet devant le paysage, parce qu’une belle lumière modulait les formes, les lignes, la fuite des champs vers les collines, ou encore et le plus souvent, sur les bords de la Durance devante le site grandiose de Sisteron, face à face avec cette page éternelle qu’il s’efforçait une fois deplus de fixer dans sa mouvante beauté. Et lorsque le froid était trop vif, ou la pluie installée, on trouvait Louis JAVEL dans la petite maison de Bourg-Reynaud devant les humbles objets d’une nature morte. » Louis JAVEL n’a jamais pu vivre de sa peinture, et il continuera d’exercer son métier de sculpteur sur bois, appris avec Monsieur IMBERT dans le quartier de la Pousterle.Ainsi, il mettra son art au service d’ébénistes pour lesquels il sculpte encore et toujours, des panneaux de bois.  Alors qu’il travaille dans une fabrique de meubles à Marseille, il prend en parallèle des cours aux Beaux-Arts sous la férule de l’éminent Professeur GOSSELIN, et si Louis JAVEL s’essaie à coucher sur la toile les paysages autour du Vieux Port, au encore les barques à Martigues, ou même Moustiers, c’est à Sisteron et dans ses environs que Louis JAVEL donne sa préférence. On gardera de cet homme une simplicité, une honnêteté, une lucidité, qui le conduiront à ne pas suivre la voie d’un succès probant à cette époque. Pour reprendre les paroles de Pierre COLOMB : « Louis JAVEL est un peintre, tout simplement, un peintre sans école, avec pour seul maître la nature généreuse de sa terre natale ». Il laisse derrière lui gouaches, huiles, puissants dessins où, sans se lasser, il a enfermé Sisteron et son proche environ, il laisse quelques portraits d’une étonnante vie, et d’admirables natures mortes. Du 9 au 20 Août 2011, à la Médiathèque André Roman, d’aucuns pourront venir à la découverte de l’œuvre laissée par Louis JAVEL à l’exposition qui lui sera consacrée. 

    Les commentaires sont fermés.