• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES EPOUX LAGARDE RECONNUS PAR LA NATION

    legion-dhonneur-mme-et-m-lagarde-005.JPG

    Jeudi dernier, Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron, Eliane   BAREILLE, Maire de Malijai, Michel PAPAUD, Préfet des Alpes de Haute Provence, Le général LOGETTE, Président départemental de la société d’entraide des membres de la légion d’honneur, parents en amis étaient présents, lors de la remise des insignes de l’ordre de la Légion d’honneur à Madame Béatrix François LAGARDE et Monsieur Claude Yves LAGARDE, à Malijai.

    legion-dhonneur-mme-et-m-lagarde-009.JPG

     

    Une médaille qui récompense deux personnes, qui chacune dans leur domaine, ont mis leur pierre à l’édifice de la vie locale, départementale et même au-delà.

    Mari et femme depuis de nombreuses années, et heureux parents de deux grands enfants, deux personnalités différentes aussi, mais empreintes, l’une et l’autre de sensibilité, de compétence, de charisme et de volontarisme.

     

    Madame le Docteur Béatrix François LAGARDE, en 1984 est diplômée d’un doctorat de médecine. Elle fut tout d’abord interne des hôpitaux de Paris, puis à Bonneville en Haute-Savoie avant d’exercer son sacerdoce à Morzine, en tant que médecin généraliste, de 1985 à 1990. En 1992, elle s’installe dans les Alpes de Haute Provence où, pendant deux ans, elle sera médecin généraliste dans la santé scolaire. Suivront dix années en tant que médecin territorial au Conseil général de notre département, en qualité de médecin contrôleur de l’aide sociale aux adultes. Madame Béatrix LAGARDE participe également à l’évaluation médicale pour la mise en place de la prestation spécifique dépendance qui, dès 1997, est attribuée aux personnes âgées pour favoriser leur maintien à domicile. En 1998, elle est nommée médecin-chef de service de l’aide sociale aux adultes à la Direction Départementale de l’Intervention Sanitaire et Sociale (ddiss).  A ce titre, elle a un rôle déterminant quant à la politique à suivre pour le bien-être des personnes âgées ou handicapées : instruction des dossiers de demandes de création et de réhabilitation des établissements accueils, signature de conventions pour l’obtention de moyens supplémentaires pour améliorer la prise en charge de ces personnes, tarification des établissements.

     

    « C’est un noble et dur travail qui a été ainsi réalisé par le Docteur Béatrix François-LAGARDE pour les personnes âgées et les personnes handicapées. Une prise de conscience et une prise en charge s’imposant dans une société en plein mouvement, où les aînés ne retrouvent pas toujours leur place. Vous pouvez être fière de ce parcours que chacun vous reconnaît et en premier lieu les instances départementales, mais aussi bien sûr la nation, puisque c’est pour vous remettre l’expression même de cette reconnaissance, que nous sommes ici, ce soir, à vos côtés. Voilà, résumée en quelques lignes une carrière professionnelle bien remplie, qui se poursuit, avec un engagement et un dévouement sans faille. Je persiste à le dire, la médecine est un sacerdoce et je crois pouvoir dire que vous avez effectué le vôtre avec la plus grande conviction ». devait rappeler Daniel SPAGNOU, avant d’épingler Madame LAGARDE, de la prestigieuse distinction.

     

    Puis, ce fut le moment de remettre la deuxième médaille à Monsieur Claude Yves LAGARDE.

     

    Avec Jean VUARNET, champion de ski, il crée en 1974 le domaine des portes du soleil en utilisant Morzine-Avoriaz comme charnière, et ce sont 650 km de pistes  qui seront ainsi reliées avec un même forfait franco-suisse. Pionnier du tourisme d’hiver, plus précisément avec une vision avant-gardiste, licencié en sciences économiques et en lettres, c’est à Grenoble que Claude-Yves LAGARDE obtient son doctorat et rentre dans la vie active. Il mène en parallèle études et le sport de haut niveau, en athlétisme, au Grenoble université club. Il sera champion d’Europe universitaire de saut en longueur et du relais quatre fois cent mètres en 1967. Il intègre l’équipe de France en 1968 et sera auréolé du titre de champion de France par deux fois, en cross puis en athlétisme. Un sportif de haut niveau donc, qui commence sa carrière professionnelle au poste de directeur de la station de Morzine-Avoriaz en 1972. Il y restera pendant vingt ans pour finir en tant que directeur général de la station. Des années pendant lesquelles Claude-Yves LAGARDE aura en charge les remontées mécaniques, il en profite pour faire classer et labelliser ses pistes « coupe du monde fis » par la fédération internationale de ski alpin et organisera à quatorze reprises les épreuves de coupe du monde entre 1973 et 1988. En 1988 et 1989, il développe le grand « serre che » qui fera de Briançon une station, ski aux pieds, réellement reliée.

     

    « Monsieur Claude-Yves LAGARDE, le Président Nicolas SARKOZY et le ministre des sports, David DOUILLET, vous ont promu chevalier dans l’ordre de la légion d’honneur en avril dernier. Je crois que vous pouvez y voir une pleine reconnaissance de votre travail, de votre investissement, de votre talent. La commune de Malijai peut s’enorgueillir d’avoir dans son équipe municipale un homme tel que vous, toujours prêt à se lancer dans l’aventure. », devait rajouter Daniel SPAGNOU en conclusion de son allocution et remettre les insignes de Chevalier à Monsieur LAGARDE.

     

     

    Les commentaires sont fermés.