• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES MAIRES S’ENGAGENT POUR LA DEMOGRAPHIE MEDICALE DANS LE DEPARTEMENT

    signature-convention-ordre-des-medecins-016.JPG

    Jeudi dernier, en Mairie de Sisteron, Daniel SPAGNOU, Président des Maires des Alpes de Haute Provence recevait ; Anne HUBERT, Directrice de l’Agence Régionale de Santé Direction Territoriale des Alpes de Haute Provence ; le Docteur Pascale Grenier Tisserand, Inspecteur Agence Régionale de Santé, Direction Territoriale 04; Daniel MEUROT, Président du Conseil de La Caisse Primaire d’Assurance Maladie 04; Chrystelle ARMANDI, Responsable de secteur ; le Docteur Jean Claude MOULARD, Président du Conseil de l’Ordre Départemental des Médecins et le Docteur Patrice BOREL, Secrétaire Général du Conseil de l’Ordre Départemental des Médecins, lors de la signature de la convention

    de partenariat avec l’Association des Maires des Alpes de Haute Provence dans le cadre du projet de Démographie médicale. Une convention qui est le fruit d’un constant, avec aujourd’hui près de 2,6 millions de Français qui rencontrent des difficultés pour accéder aux soins, que ce soit pour trouver un médecin généraliste, un spécialiste ou un professionnel de santé.  C’est pour trouver des solutions à cette situation, qui ne fera qu’empirer dans les années à venir, que très tôt dans notre département, l’Agence Régionale de Santé Direction Territoriale, le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie se sont mobilisés. Ils ont décidé d’unir leurs forces et compétences au profit d’un projet novateur et innovant qui permettra, à terme de maintenir l’accès aux soins et de favoriser l’installation en libéral des médecins sur notre territoire. A ce jour, dans le département des Alpes de Haute Provence, le nombre de médecins généralistes dont l’âge moyen est de 54 ans, s’élève à 191. Par cette démarche, les objectifs sont multiples, maintenir et favoriser l’accès aux soins de la population du département dans les années à venir (moins de deux ans), y compris en zone rurale, sensibiliser et associer les élus locaux à cette démarche pour aider et favoriser l’arrivée des internes en stage ou des nouveaux installés. Mais aussi, développer une offre de service globale sur le sujet, associant partenaires institutionnels et élus locaux grâce à l’expérience du terrain et les partenaires (CPAM, ARS DT 04 et CDO). Ceci afin d’inciter les internes à faire leur stage obligatoire auprès d’un médecin généraliste des AHP, en vue d’une installation future dans notre département. Pour se faire, la convention prévoit de constituer un « vivier » de médecins susceptibles d’accueillir des internes, de faire la promotion de l’intérêt de devenir maître de stage (partenariat Conseil de l’Ordre), en préparant un argumentaire « choc », de travailler avec les partenaires pour trouver des financements pour l’accueil, les transports et l’hébergement des internes à travers la signature d’une convention avec l’Association des Maires du 04 présidée par Monsieur Daniel SPAGNOU et aider à l’installation en favorisant les démarches (partenariat ARS et CDO). « Si dans notre pays, le nombre de médecins demeure élevé, ils sont inégalement répartis sur le territoire, tant en termes de densité que de spécialité. De plus, la diminution du nombre d’étudiants en médecine au cours des années 80 et 90 conduit mécaniquement à une baisse de la densité moyenne des praticiens en France.  On estime qu’aujourd’hui la densité médicale est à un niveau quasiment identique à celui de 1985, mais avec des besoins accrus en soins primaires, du fait du vieillissement de la population. Cette convention, n’a d’autre but que de répondre aux problèmes de déficit de praticiens sur notre département, en prévoyant les meilleurs mécanismes d’accueil notamment des jeunes médecins. En deux mots : Etre attractifs, d’abord grâce à l’implication des médecins déjà installés sur le 04 et qui pourraient accueillir des internes ou devenir leur maîtres de stage ; Ensuite en aidant l’installation des nouveaux médecins en accompagnant et facilitant les démarches notamment administratives ; Enfin, en prévoyant avec les maires, les moyens, les financements pour attirer et accueillir les médecins sur leur commune. Cette convention va nous permettre d’œuvrer de concert et de manière pragmatique, en allant au-devant des étudiants, tout en leur proposant des offres d’accueil où tout sera prévu. » devait rappeler Daniel SPAGNOU, avant d’inviter les intervenants à la signature de la convention. 

    Les commentaires sont fermés.