• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • VICTOR LEBRE DECORE DE LA MEDAILLE VERMEIL DE L’UNION FEDERALE DES COMBATTANTS DES ALPES DE HAUTE PROVENCE

    medaille-victor-lebre.jpg

    Samedi dernier, Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron,  Bernard-Marie SCHUCK, Président Départemental de l’Union Fédérale des Combattants des Alpes de Haute Provence, les membres du Conseil municipal, parents et amis étaient réunis lors de la réception de remise de la médaille vermeil de l’union fédérale des combattants des Alpes de Haute Provence, à Monsieur Victor LEBRE.

    Originaire de la Vallée de l’Ubaye, plus précisément de Méolans, un très beau village « où le soleil oublie de briller durant trois longs mois d’hiver, pour permettre la bonne conservation des jambons », de l’aveu du récipiendaire.

    «  Après ces études primaires couronnées par le certificat d’étude, que nous avons passé ensemble, Victor LEBRE, travaille à la ferme familiale, tout en effectuant quelques journées pour le compte des ponts et chaussées du Lauzet sur Ubaye. En 1959, à 19 ans, il s’engage à l’école d’application d’artillerie à chalon-sur-marne. Il est nommé sous-officier au grade de maréchal des logis-chef, puis il est engagé volontaire pour l’Algérie, dans le sud saharien. C’est au sein du commando qu’il va découvrir la peur, la soif, sous une chaleur torride, malgré les magnifiques palmeraies qui font aussi partie de ce décor. En 1962, il est volontaire pour former un début de contingent de l’armée algérienne,  il sera blessé et décide de quitter l’armée. En permission libérale en 1963, il épouse Christiane à Créteil. Une union qui revêt un caractère particulier pour les jeunes gens, car elle sera célébrée par le général billote, compagnon de la libération, qui a séjourné au 11ème bataillon de chasseurs alpins à Barcelonnette. A 32 ans, il commence sa carrière professionnelle aux P.T.T, il rejoint alors Barcelonnette, avant de repartir sur Paris, Neuilly-sur-Seine, et enfin, la cité de Paul Arène où il termine son parcours professionnel. Mais, il n’a jamais vraiment quitté l’armée et a toujours été réserviste, en parallèle de sa vie professionnelle. C’est un homme droit et sincère, qui ne reste pas inactif et s’investit également dans la vie associative à sisteron, notamment au sein de la croix-rouge, du souvenir français, et surtout dans l’association des anciens combattants. Un investissement qu’il prend à cœur et qui l’améne à présider l’association des anciens combattants de Sisteron depuis 1996 et ce n’est que tout récemment qu’il a passé la main à Marius URSO. » devait rappeler Daniel SPAGNOU.

    Un homme qui est médaillé au titre de l’armée française, mais aussi, au titre du ministère de l’intérieur, avec diplôme secouriste brevet national, attestation de stage du centre national d’études des risques majeurs. Au titre du ministère de la santé, médaille d’argent des donneurs de sang. Il est également, médaille d’argent du souvenir français, médaille de vermeil de l’encouragement au bien,  palme de bronze du bénévolat, médaille d’argent de la fédération P.T.T anciens combattants, citoyen d’honneur de la ville de Verdun, Victor LEBRE est aussi médaillé d’honneur de la famille française, car avec christiane, son épouse, ils ont eu quatre enfants.

    « Victor, je connais ta valeur, tes valeurs et tes convictions, qui sont aussi les miennes. Je sais ce que tu as apporté à notre ville et l’attachement que tu lui as prouvé. Ton enfance, ta vie, comme pour beaucoup d’hommes de notre génération, n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, loin de là, tu as su conserver cette force et cette droiture qui te caractérisent. Aujourd’hui, je suis très fier de t’accueillir, ici, dans les salons de la mairie de Sisteron, pour que soit remise cette très belle distinction à un ami d’enfance. Je n’oublie pas les liens très forts qui unissaient nos deux familles, je t’adresse mes plus vifs remerciements, et mes plus sincères félicitations pour cette récompense, hautement méritée. » concluait Daniel SPAGNOU, avant d’inviter l’assistance à lever le verre de l’amitié.

     

    Les commentaires sont fermés.