• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LA DEUXIEME BIENNALE DES ARTS INVESTIT LES RUES DE SISTERON

    conference-de-presse-13-mai-01211.jpg

    Lundi dernier, Daniel SPAGNOU Maire de Sisteron et Sylvie FRITZ, Adjointe à la Culture, étaient présents pour présenter le programme et les artistes qui participent à la deuxième biennale des Arts de la Ville de Sisteron.

    Ce sont 15 artistes qui exposeront leurs œuvres en juin pour le symposium de la biennale des Arts 2013. Des Artistes qui créeront devant le public au plan d’eau des Marres du 10 au 15 juin des œuvres monumentales, avec la présence de Mireille BELLE peintre et sculpteur, Etienne BORGO sculpteur, Eric DEDEBANT peintre, Benoît DE SOUZA sculpteur céramiste, Sid HAMS peintre et sculpteur, Alfredo LOMBARDO sculpteur, Frédérique MAILLART peintre, sculpteur et graveur en médailles, Stéphanie MARIN peintre, Eric TOPS sculpteur, Myriam BONNEAU sculpteur, Maher AL BAROUDI peintre et sculpteur, Vincent LIEVORE, Pascal NOEL et ZOABUC sculpteurs.

    « La diffusion culturelle est une politique ambitieuse et lucide que la municipalité de Sisteron met en place depuis quelques années. Elle croit dans le formidable potentiel patrimonial de Sisteron et met tout en œuvre pour que s’instaure une alchimie avec le monde de l’art et de l’artisanat selon une stratégie réfléchie et qui engage la ville dans un pari gagnant pour le futur de son centre ancien. Après la première Biennale des Arts en 2011 et celle qui est en train de se mettre en place pour 2013, l’achat de locaux dans le centre ancien pour les mettre à disposition d’artistes, le montage d’un dossier pour obtenir le label « Ville et Métiers d’Art » qui nous fera entrer dans un réseau d’excellence reconnu, l’achat d’une propriété au pied de la Citadelle pour y créer un lieu d’art partagé, une politique de communication qui met en avant le réseau des artistes et des artisans dans le centre-ville, l’ouverture toute l’année de la galerie de la Citadelle à des expositions variées, la volonté de la mairie d’intensifier l’accession des artistes et des artisans d’art en servant d’intermédiaires avec les propriétaires de locaux vacants, tout est mis en œuvre par la municipalité pour que les atouts majeurs de Sisteron, que sont son patrimoine et son excellence artistique et artisanale, donnent à la ville une spécificité régionale, gage de son rayonnement. » devait rappeler Daniel SPAGNOU.

     

    La biennale sera également un parcours d’œuvres dans toute la ville de mai à fin août, avec des expositions de prestige et des journées d’art dans la rue. En 2013,  avec cette 2ème biennale, Sisteron ouvre une nouvelle page de son histoire culturelle.

     

    Un clin d’œil devait également être apporté à l’exposition qui a lieu au Musée Terre et Temps sur « Sisteron à l’heure de la Révolution et du 1er Empire », jusqu’au 15 septembre prochain. L’exposition regroupe des archives révolutionnaires, instruments chirurgicaux des campagnes Napoléoniennes, des costumes d’époques…

     

    Les commentaires sont fermés.