• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • UN NOUVEAU PONT DU GOURNIAS POUR FRANCHIR LE JABRON

    inauguration-pont-renove-papeterie-2.jpg

    Samedi 26 octobre dernier, Daniel SPAGNOU Maire de Sisteron, Jean-Pierre TEMPLIER Premier adjoint, Claude REYNAUD Adjoint aux travaux, Bernard CODOUL Adjoint à l’urbanisme, Christiane TOUCHE Adjointe aux affaires sociales, Colette DENIE Conseillère municipale déléguée au centre ancien et Françoise GARCIN Conseillère municipale déléguée à l’agriculture, inauguraient le nouveau pont du Gournias.

    L’inauguration du tout nouveau et splendide pont du Gournias, anciennement pont de la papeterie, était devenu nécessaire car l’ancien pont présentait de tels signes de faiblesse qu’il menaçait de s’écrouler d’un moment à l’autre. De plus, il est indispensable pour l’accessibilité de tout un territoire communal d’intérêt agricole, avec le passage de plus de 100 tonnes de récoltes agricoles, la présence du centre équestre et de plusieurs maisons.

    « Des travaux d’urgence qui par définition, n’étaient pas prévus et que nous avons pu financer grâce à ce matelas budgétaire que certains nous reprochent. Ce projet nous a imposé de fortes contraintes, environnementales avec des autorisations que nous avons obtenues du fait de la présence à la fois du Jabron mais aussi des chauves-souris. Nous avons d’abord été obligés de construire un passage à gué pour un montant de 35 000€ TTC pour dévier temporairement la circulation. Les usagers du pont vont ainsi pouvoir disposer d’un ouvrage largement calibré et adapté aux besoins tant domestiques que professionnels. Je remercie tous les acteurs de cette opération, les entreprises, sans oublier les services techniques de la ville et notamment Jean-Charles MINETTO et Bernard MOULLET qui ont monté le projet, qui ont fait aboutir les lourdes démarches administratives et qui ont suivi le bon déroulement de ce chantier, merci aussi à Claude REYNAUD, mon adjoint aux travaux, qui est notre maître bâtisseur de la ville et qui a beaucoup donné de sa personne pour qu’aboutisse en urgence cette réalisation. Merci aussi à Alain LATIL, responsable du quartier qui s’est impliqué avec efficacité dans ce projet. Je veux remercier également tous les riverains qui ont coopéré à ce projet et permis qu’il aboutisse en nous consentant un droit de passage dans leurs terrains afin de rejoindre le passage à gué par le chemin de chapage. » rappelait Daniel SPAGNOU.

    Les travaux de construction du pont en lui-même, d’un montant de 310 000€ TTC, ont, quant à eux, consisté en, l’injection de coulis de béton dans les piles de l’ouvrage, la mise en place de tirants d’ancrage pour renforcer les piles, le recépage de la couche de roulement et du tablier béton côté rive droite, la mise en place d’un tablier béton de 25 cm d’épaisseur sur l’ensemble de l’ouvrage. Les réseaux d’eau potable, EDF et France Télécom sont provisoirement déplacés et seront réintégrés sous le tablier, le décroutage et le rejointoiement de l’ensemble des maçonneries, la mise en place d’une étanchéité et un enrobé viendront couvrir le tablier béton. Un garde-corps métallique de part et d’autre de l’ouvrage, l’élargissement du virage rive droite avec suppression du poteau EDF HTA. Sans oublier les chauves-souris présentes dans le pont et qui viennent de le réintégrer. Des travaux spectaculaires, d’une durée de trois mois, pour un montant total qui s’élève à 345 000 euros.

    Les commentaires sont fermés.