• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • CINQ ARBRES DE LA SOLIDARITE POUR LES ECOLES DE SISTERON – VILLE AMIE DES ENFANTS

    les-plantiers-10.jpg

    En présence de Daniel SPAGNOU Maire de Sisteron, Jacqueline TETRE, responsable du Comité Départemental de l’UNICEF, Christophe LEONE Conseiller municipal délégué à la jeunesse, Madame MORLET représentante de Madame CIRIER Inspectrice de l’Education National et des membres du corps enseignant, 5 arbres ont été plantés au cours de la journée du lundi 25 novembre dernier, dans les 5 groupes scolaires de la ville de Sisteron, un symbole fort de solidarité, pour la ville Amie des Enfants.

    Amandier, Olivier, Tilleul, Ginkgo Biloba, Cyprès sont nés ce 25 novembre 2013, jour de la Sainte Catherine, « où tous les arbres prennent racines »  et ont été baptisés « arbre des enfants du monde ». Parce que l’Arbre est la vie, il représente  différentes qualités et vertus comme la sagesse, la force, la protection, la beauté, la bonté. L’arbre  assure la protection, assure la respiration de la terre, permet une production abondante de fruits et de ce fait, la régénération.

    L’amandier a été planté à l’école de la Baume. Signe de la renaissance de la nature, cet arbre à la feuillaison printanière est aussi un symbole de fragilité car ses fleurs, ouvertes dès l’arrivée du printemps, sont sensibles au gel tardif.

    Le cyprès, pour l’école de Verdun était planté à la RPA les Visitandines. Arbre sacré chez de nombreux peuples, grâce à sa longévité et à sa verdure persistante, est également nommé « Arbre de vie ».

    L’olivier à l’école Jean Andrieu, pour la richesse symbolique de cet arbre qui est abondante: récompense, purification, force, paix, victoire, fécondité.

    Le tilleul au Thor, un arbre sacré auquel on faisait des offrandes. Enfin le ginkgo biloba à l’école des Pantiers. Considéré comme un arbre fossile, il est apparu sur terre un peu avant les dinosaures. Il a aussi la réputation d’être le seul arbre à avoir survécu à la bombe atomique d’Hiroshima. Ses feuilles brûlent mal. Il est d’une grande longévité, plus de 4 000 ans dans son milieu naturel en Chine. C’est un arbre très résistant aux maladies, aux parasites, à la pollution, aux champignons.

    Pour chaque plantation les enfants des différentes écoles ont formé une farandole en chantant l’Hymne des enfants.

    « Un grand Merci à vous tous pour toute cette solidarité partagée, d’émotions fortes oh combien précieux à un mois des fêtes de Noël » déclarait Daniel SPAGNOU.

     

    arbre-solidarite-la-baume-2.jpg

    Les commentaires sont fermés.