• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LA MEDAILLE OR DU TOURISME DECERNEE A JEAN- MARIE COLLOMBON

     

    medaille-or-tourisme-jean-marie-collombon-6.jpg

    Lundi dernier, s’est déroulée l’Assemblée générale de l’Office de tourisme des Hautes Terres de Provence, à la Motte du Caire. Aux confins des Alpes-de-Haute-Provence, bordées à l’Ouest et au Nord par la Durance et au Sud par Sisteron, les Hautes Terres de Provence rassemblent vingt petites communes de moyenne montagne, dont l’altitude varie de 600 à 1 200 mètres, appartenant aux cantons de la Motte du Caire et de Turriers.

    Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron et Christophe CASTANER, Député étaient présents, pour la remise de la médaille Or du tourisme à Monsieur le Président de l’office de tourisme des Hautes terres de Provence, Monsieur Jean-Marie COLLOMBON, qui profitait de cette Assemblée générale pour quitter la présidence de l’office de tourisme. Christophe CASTANER devait épingler la médaille au nom de la Ministre du Tourisme.

    La médaille Or du tourisme, récompense le parcours de Jean-Marie COLLOMBON dans le tourisme qui est exceptionnel à plusieurs titres. De par sa formation d’ingénieur agronome et son appartenance au ministère des Affaires Étrangères, il a très rapidement été amené à remplir des missions de conseil et d’accompagnement en Afrique et en Amérique du sud auprès de populations toujours en très grande difficulté. Depuis bientôt 50 ans, son enthousiasme, son optimisme sans borne et son humanisme ont tissé des liens indéfectibles avec ces oubliés du développement et ont forgé en lui cette conviction pour un modèle écotouristique les impliquant durablement, modèle qu’il s’efforce toujours aujourd’hui de faire partager au plus grand nombre.

    D’un point de vue local, son statut de maire de la commune de Vaumeilh l’amènera à fonder en 1994 l’office intercommunal de tourisme du pays de la Motte du Caire -Turriers, baptisé pour la circonstance, les Hautes Terres de Provence. Dans ce pays rural de haute Provence, à faible moyens financiers et peu enclin au développement touristique, il conçoit un concept nouveau d’office de tourisme : l’office de tourisme entrepreneurial. Un service public géré comme une entreprise grâce aux recettes générées par les projets de développement locaux conçus, réalisés et gérés par l’équipe de l’office de tourisme. Cette dernière s’est étoffée au cours des années tout en restant inchangée depuis maintenant 20 ans. Grâce à ce mode original de fonctionnement, le coût de l’outil de développement est en grande partie porté par les touristes plutôt que par l’impôt local comme c’est le cas des autres offices de tourisme en France.

    Cette distinction honorifique exceptionnelle vient saluer l’engagement total d’un homme, qui aura consacré toute sa vie et qui continue encore aujourd’hui en toute humilité, au service de son pays et des hommes dans le domaine du tourisme durable et de l’agrotourisme solidaire, depuis les vallées les plus reculées de Provence jusqu’aux confins de l’Amazonie ou de l’Afrique subsaharienne.

     

    Les commentaires sont fermés.