• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LA MEDAILLE DE LA FAMILLE FRANCAISE A MADAME MARIE-FRANCE CAUDRELIER A L’OCCASION DE LA FETE DES MERES

    reception-fete-des-meres-7.jpg

    Samedi dernier, la salle du Conseil municipal était pleine pour la réception en l’honneur de la fête des mères, en présence de Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron, des membres du Conseil municipal et des nombreuses mamans, présentes pour l’occasion.

    « La fête des mères est la fête de toutes les mamans, qu’elles aient donné la vie ou qu’elles aient accueilli une vie au sein de leur foyer. Etre mère, c’est d’abord dans le cœur, c’est l’amour porté qui en fait toute la dimension. Etre mère, c’est aussi savoir éduquer, savoir poser des limites, montrer l’exemple. Etre mère demande du courage, de l’abnégation et une grande force. Aujourd’hui, comme hier, la mère est l’âme et le pilier de la famille, même si la société évolue. J’en reste persuadé. Voilà ce que sont pour moi les mamans. Voilà ce que vous êtes mesdames et c’est bien cela que nous fêtons aujourd’hui : toutes les mamans. et de maman, on n’en a qu’une !  Aujourd’hui, j’ai l’honneur de remettre la médaille de bronze de la famille Française à Madame Marie-France CAUDRELIER. » rappelait Daniel SPAGNOU.

    Cette distinction a été mise en place au début du vingtième siècle pour saluer les mères de famille ayant élevé dignement plusieurs enfants. L’évolution sociétale fait qu’aujourd’hui la famille n’a plus le même visage que celle des générations qui nous ont précédés. L’urbanisation, le développement technique, la libération des mœurs, l’évolution de la femme dans la société et au sein de la structure familiale, ont été le contenu de cette évolution. En effet, souvent rurale, nombreuse, avec deux ou trois générations vivant à proximité, ou sous le même toit, la famille d’hier n’a plus rien à voir avec celle de ce début de vingt et unième siècle où la notion de famille est très hétérogène.

    « Originaire du nord, Marie-France se marie en 1976, avec Camille. Un an après, en 1977, vient au monde leur premier enfant prénommé « Anthony ». Jordane naîtra trois ans plus tard en 1980. En 1987, Jeoffrey voit le jour et en 1990, une petite fille prénommée camille pointera le bout de son nez, pour le plus grand bonheur de ses frères et de ses parents. Quatre enfants qui forment une belle famille !

    Marie-France CAUDRELIER a toujours travaillé, menant vie professionnelle et vie familiale en s’efforçant de donner à ses enfants la chaleur d’un foyer. En1992 pourtant, la famille CAUDRELIER doit quitter ses proches et sa région, car Anthony à des problèmes de santé qui nécessitent de « descendre dans le sud » et plus particulièrement dans les Alpes, à Sisteron. Les enfants, quant à eux,  n’ont pas eu de mal à s’intégrer que ce soit à l’école ou bien dans les associations sportives où ils ont pratiqué. Agés aujourd’hui de 37, 34, 27 et 24 ans, les enfants de Camille et Marie-France ont fait leur chemin et se sont établis dans la région proche de Sisteron.

    La famille s’est agrandie puisque Marie-France et Camille sont aussi les heureux grands-parents de trois petits-enfants : Lee-loo (LILOU), Ilan et Axel, qui ont respectivement 13, 5 et 2 ans.

    Une bien belle famille où la maman est sans doute « la plus belle du monde » pour les siens. Marie-France, avant de vous remettre cette distinction hautement méritée, je voudrais y associer votre mari qui, à vos côtés, tout au long de ces années, à partagé l’éducation de vos quatre enfants, mais aussi les joies et les peines de la vie. Car la médaille de la famille française est la reconnaissance de la nation envers les couples qui élèvent, ou ont élevé, plusieurs enfants. Marie-France, c’est donc avec une grande fierté que je vous remets cette distinction, la médaille de bronze de la famille française. Recevez mes plus sincères félicitations. » devait conclure Daniel SPAGNOU.

    reception-fete-des-meres-15.jpg

     

    Les commentaires sont fermés.