• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • SISTERON VILLE CHARGEE D’HISTOIRE

    chantier-archeologique-5.jpg

    Mercredi 5 novembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et Franck PERARD, adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire étaient réunis autour des nombreux visiteurs venus assister à la présentation du chantier archéologique de l’avenue de la Libération à Sisteron.

    Une visite qui aura permis de présenter cette opération d’archéologie préventive, prescrite par le Service Régional de l’Archéologie de la DRAC PACA (Ministère de la Culture et de la Communication) et financée par la S.C.I.C URBAN COOP. Elle est réalisée par le Service départemental d’archéologie du Conseil Général des Alpes de Haute-Provence, préalablement à l’aménagement d’un ensemble immobilier.

    La fouille a permis la découverte de deux mausolées antiques, datant des 1er et second siècles de notre ère. Ces deux édifices funéraires bordaient la voie domitienne, qui reliait l’Italie à l’Espagne et traversait la ville antique de Segusterone. Ils étaient installés dans des nécropoles aménagées à l’extérieur de l’agglomération, dont la limite sud se situait au niveau de l’hôpital actuel, formant une nette séparation entre l’espace habité et l’espace funéraire. Cette découverte est à mettre en relation avec celle, en 1954, d’un autre monument funéraire un peu plus au nord de l’avenue de la Libération et dont les vestiges sont conservés au musée archéologique du vieux Sisteron. Elle apporte un nouvel éclairage sur les pratiques funéraires des habitants de Segusterone ainsi que sur la topographie de la ville antique qui montre tout le passé chargé d’histoire de la ville de Sisteron.

    Le Service départemental d’archéologie devait indiquer que la découverte de ces mausolées ne mettait nullement en cause le projet immobilier qui pourra se réaliser.

    Les commentaires sont fermés.