• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES COMMISSAIRES ENQUETEURS EN FORMATION A CHATEAU ARNOUX SAINT AUBAN

    Journée formation commissaires enquêteurs (5)

    Jeudi 19 mars dans la salle polyvalente de Château-Arnoux-Saint-Auban fraîchement refaite, Monsieur Patrick MARTELLINI, maire de la commune et Monsieur Daniel SPAGNOU, président des maires des Alpes de Haute-Provence inauguraient la première journée de formation des commissaires enquêteurs des départements du 04 -05 et 06, en présence de Monsieur François COLETTI, président de la compagnie des commissaires enquêteurs Provence Alpes, de Jean-Claude RICCI, professeur à la faculté d’Aix-en-Provence, des représentants du tribunal administratif et près de 200 commissaires enquêteurs.

    Monsieur le maire de Sisteron dans son allocution rappelait : « En tant que président des maires des Alpes de Haute-Provence, je suis très honoré  de participer à l’ouverture de votre session de formation de commissaire-enquêteur ici chez mon ami Patrick MARTELLINI. En effet, le rôle du commissaire-enquêteur étant celui de conduire les enquêtes publiques, notamment dans les plans locaux d’urbanisme, il va sans dire que les collaborateurs de l’Etat que vous êtes, même si occasionnels, sont d’une extrême importance pour la vie publique. L’indépendance qui doit caractériser votre mission, vient rejoindre vos compétences qui sont en général mises en exergue par les tribunaux administratifs qui vous ont choisis. Vous êtes les garants d’une certaine qualité d’écoute et de synthèse, assurez l’information du public la plus large possible, recueillez les observations et les questions qui vous sont soumises par ce même public et êtes chargés de les retransmettre le plus fidèlement possible. Votre rapport final, dans lequel figurera votre avis, même s’il n’est que consultatif, est toujours scrupuleusement étudié par le maire, soyez-en convaincus, eu égard à votre devoir de réserve, à la qualité de rédaction qui est la vôtre, sans oublier votre faculté de synthèse et l’aptitude que vous avez de  projeter dans l’avenir les enjeux techniques, sociaux, environnementaux ou économiques. Les nouvelles technologies et les nouveaux moyens de communication doivent vous permettre, d’une part, d’alléger un peu votre travail, et d’autre part, de rendre votre décision finale encore plus pertinente parce que plus précise. Internet, la messagerie électronique et les réseaux sociaux sont des vecteurs de communication qui vont enrichir le débat contradictoire et vous assurer un plus grand nombre de participants, donc d’avis. Je vous souhaite donc de bons travaux et vous renouvelle, au nom des maires de tout le département, l’assurance de notre parfaite considération. »

    Une journée des plus constructives, dont le café d’accueil et le déjeuner était assuré de main de maitre par le Traiteur des Gourmets de Sisteron.

     

    Les commentaires sont fermés.