• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • REMISE DES MEDAILLES « JEUNESSE ET SPORTS » A CINQ SISTERONAIS

    5DM30757 medialés sportifs

    Lundi 29 juin, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron et son conseil municipal étaient réunis pour fêter en présence de Madame la présidente de la Fédération française des Médaillés de la Jeunesse et des Sports du Comité des Alpes de Haute-Provence, de Monsieur le directeur départemental adjoint de la jeunesse et des sports et de Monsieur GRACIA, président du comité olympique départemental, les médailles jeunesse et sports à cinq Sisteronais.

    « Je suis heureux d’accueillir ici en mairie de Sisteron, les récipiendaires de la Médaille de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif, appelée autrefois Médaille du Mérite Sportif. Car il s’agit en effet d’une réelle reconnaissance de leur mérite ainsi qu’un encouragement à poursuivre leur engagement, comme l’a indiqué le 23 avril dernier Hamel-Francis MEKACHERA, secrétaire général de la préfecture des Alpes de Haute-Provence, au cours d’une cérémonie à laquelle j’ai eu l’honneur d’assister. Il s’agit aussi de récompenser ces hommes et ces femmes pour leur mobilisation exemplaire visant le mieux-vivre ensemble. C’est pourquoi j’ai voulu vous rassembler ce soir autour d’un apéritif d’honneur moins protocolaire que convivial, car  la promotion qui vous a honoré était surtout sisteronaise. Il était  donc normal que je rappelle pour chacun d’entre vous, un parcours sportif exemplaire également pour notre jeunesse.

    J’appelle Madame Eveline FALAIX : Votre parcours, Chère Madame, est quelque peu atypique en matière de sports. En effet, à la proximité d’un père qui travaillait dans une compagnie aérienne, vous avez slalomé très jeune, entre les nuages. A force de baptêmes de l’air répétés, vous avez-vous-même suivi quelques cours de pilotage avant de vous consacrer à des sports plus « terrestres ». 4 ans de Taï Chi, 5 ans de Yoga, sans compter votre participation à de nombreux rallyes automobiles, y compris historiques, entre 2004 et 2014, vont bien occuper vos loisirs. Est-ce quelque réminiscence de votre enfance qui vous a conduit à diriger de nouveaux vos yeux vers le ciel ? Toujours est-il qu’après avoir pratiqué le cerf-volant dans les années 90, vous y revenez à partir de 2011, date à laquelle vous créez votre propre association qui non seulement enseigne la pratique du cerf-volant, mais aussi la façon de les fabriquer, avant de rejoindre le club Altitude présidé par Sauveur ESPOSITO. En 3 ans, 1 400 enfants vous ont suivis dans ces évolutions aériennes si poétiques et depuis le début de l’année, déjà 130 gamins sont désormais de vrais lucanophiles. Bravo pour cette belle passion et la volonté de la faire partager !

    J’appelle Monsieur Georges ANDRE : Vous êtes cher Monsieur, déjà multi-médaillé en tant qu’éducateur d’activités physiques et sportives ! Depuis une lettre de félicitations obtenue en 1982, vous cumulez, à travers la Fédération française de Judo, les Palmes de bronze, d’argent et les médailles du ministère de la Jeunesse et des Sports.

    Il faut dire que vous enseignez le judo et ses valeurs  depuis 40 ans ! Vous préparez les compétiteurs, organisez bénévolement les déplacements et l’encadrement des élèves, y compris des handicapés. Vous organisez le tournoi annuel international de Sisteron avec réception des délégations étrangères depuis 36 ans… Enfin, vous êtes le digne représentant de notre ville et de notre département en qualité d’arbitre national. Et comme assurer la continuité fait aussi partie de vos gènes par le biais de la transmission du savoir, vous êtes naturellement instructeur départemental d’arbitrage auprès des jeunes que vous accompagnez bénévolement lors des stages d’été. Autant d’abnégation méritait bien d’être récompensée.

    J’appelle Monsieur Sauveur ESPOSITO : Quelle carrière ! Le reste de la soirée ne suffirait pas s’il fallait tout passer en détails ! Membre du club alpin de Gap et chef de cordée, vous avez réalisé plus de 300 grandes courses en haute montagne (Mont blanc, Mont rose, les Ecrins…) Vous êtes aussi un des créateurs du club d’escalade « Roc et falaise » avec Régis MULOT et à l’origine du ré-équipement moderne du rocher de la Baume dans notre ville. Président fondateur du club « Altitude », vous en êtes actuellement le trésorier. Accompagnateur fédéral Grand Vol, vous avez réalisé plus de 4 500 vols en solo et 1 500 en bi-place. Président  de la commission régionale des sites de parapente, vous avez même créé 6 sites dans la région de Sisteron et notamment celui de St- Geniez-Sisteron qui est aujourd’hui une référence nationale. En 2005, vous développez le cerf-volant sur notre région à la demande de Gabriel PUCCI, président de la ligue PACA, et c’est un succès immédiat. La section que vous créez est aujourd’hui dirigée par Evelyne FALAIX. Délégué régional de la commission nationale des sites de la Fédération française de vol libre qui compte pas moins de 45 000 adhérents, vous avez aussi occupé d’autres postes électifs, comme celui de maire adjoint de Clamensane pendant 30 ans ! Membre du bureau directeur des médaillés de Jeunesse et Sports des Alpes de Haute-Provence représentant le secteur de Sisteron, je n’oublie pas non plus qu’outre toutes les nombreuses médailles et distinctions qui vous ont été accordées, je vous ai décerné en janvier 1996 un diplôme d’honneur pour les services rendus à titre bénévole auprès des associations sportives de notre ville. Je vous félicite encore une fois pour cette brillante carrière !

    J’appelle Monsieur José UBERO : Cher Monsieur UBERO, vous êtes dirigeant du Club Olympique Sisteronais depuis 2001, puis co-président avec Patrick SAN CIRRILO dans les années 2007-2008. Vous assurez l’encadrement de l’équipe Fanion vainqueur du Challenge Leydier et c’est la montée en Fédérale 3 qui va susciter chez les jeunes notamment, un réel engouement et une passion pour le rugby. Une belle réussite qui se confirme par une qualification aux Championnats de France. Vainqueur des 32èmes de Finale puis des 16èmes vont permettre l’accession. Aujourd’hui, vous êtes toujours membre du bureau en tant que vice-président avec la responsabilité de toutes les manifestations. Parallèlement, vous êtes dirigeant auprès de l’école de rugby municipale et chargé de l’encadrement de plusieurs équipes.

    Vous êtes également détenteur du diplôme de bénévolat et j’ajouterai à cette évocation très flatteuse, que vous êtes aussi président du Comité des Fêtes du Thor et ce, depuis 15 ans, ce qui vous honore un peu plus !

    J’appelle Robert MOTHE: Monsieur MOTHE, vous êtes arrivé à Sisteron en 1966 et votre carrure ne laissait aucun doute sur le sport que vous auriez aimé pratiquer ! De fait, vous avez joué au club de rugby jusqu’en 1983 ! Vous êtes ensuite devenu dirigeant puis vous vous êtes occupé de l’encadrement des jeunes qui, comme vous aimez à le répéter, vous ont donné beaucoup de bons moments, à l’image du titre de Champion de Provence qu’ils ont obtenu. Amateur aussi de la grosse boule « à la longue », vous avez-vous-aussi été distingué par la Médaille de la Jeunesse et des Sports. De plus j’ai appris que la Fédération Française de Rugby vous avait décerné il y a 10 jours seulement, la médaille de bronze de la Fédération. C’est donc doublement que je vous félicite ce soir.

    Enfin je souhaite remercier Madame Solange AMARENCO, présidente de la Fédération Française des Médaillés de la Jeunesse et des Sports du Comité des Alpes de Haute-Provence. Nous connaissons tous votre passion pour le judo, mais pas seulement : vous êtes le défenseur de tous les sports et d’ailleurs, cet intérêt indéfectible pour le sport en général, nous gratifie de votre présence à chacune des manifestations que nous organisons. Une nouvelle fois merci pour cette implication remarquable et dévouée.  Bravo et merci encore à tous d’être venus ce soir pour partager ce moment que j’ai voulu très convivial. Et maintenant je vous propose d’évoquer encore nos souvenirs sportifs, mais autour d’un rafraîchissement. » rappelait Daniel SPAGNOU.

     

    Les commentaires sont fermés.