• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • MONSIEUR ROBERT BICHAUD FAIT VALOIR SES DROITS A LA RETRAITE

    Réception Robert BICHAUD (8)

    Vendredi 4 septembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Monsieur Jean-Pierre TEMPLIER, premier adjoint, Monsieur Bernard CODOUL, adjoint à l’urbanisme, au logement et au foncier, Monsieur Franck PERARD, adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire et Monsieur Marcel BAGARD, conseiller municipa délégué aux appels d’offres, étaient réunis en Mairie de Sisteron pour la réception en l’honneur du départ à la retraite de Monsieur Robert MICHAUD.

    « Je me réjouis pour lui, car c’est aujourd’hui un véritable départ à la retraite, la cessation complète d’une vie professionnelle bien remplie. Et, par ailleurs, je regrette le départ de celui qui a créé cette antenne du CFA de Pharmacie de Marseille, avec qui j’ai entretenu de cordiales relations. Il y a cinq ans déjà, nous avons fêté le vingtième anniversaire de l’école de préparateur en pharmacie de Sisteron.

    Cette délocalisation du Centre de Formation Professionnel de Pharmacie de Marseille, on vous la doit, Monsieur BICHAUD, entièrement. Elle est le fruit d’une réflexion mûrie et la conclusion d’une étude très poussée sur la nécessité d’installer ces locaux dans l’un des deux départements alpins. Et vous avez choisi Sisteron, « la porte autoroutière », comme vous avez toujours eu plaisir à la nommer.

    Cette installation a pu voir le jour bien sûr avec le concours de la Municipalité, l’aide efficace et l’implication de Bernard ANTOINE, alors Conseiller Municipal, qui a défendu et suivi ce projet.

    La profession – les pharmaciens locaux – a  soutenu le projet au côté de la municipalité qui a donc loué des locaux à l’ASFOSSS-PACA pour permettre l’ouverture de cette école. Une opportunité aussi pour les Alpes du Sud que de bénéficier de cet enseignement qui, depuis, a prouvé sa pleine utilité.

    En effet, 108 préparateurs ont été formés ici dans la première décennie – soit de 1990 (date de l’ouverture) à 1999. Depuis 2010 et jusqu’en 2015, ce sont 260 élèves qui ont suivi les cours. On enregistre un taux de réussite à l’examen de Brevet de Préparateur de 798% ; un taux de 5 point supérieur à celui du Centre de Marseille !!! 42 stagiaires et apprentis, répartis sur deux années de formation, représentent l’effectif moyen de ces dix dernières années dans l’école, et plus de la moitié sont originaire du département des Alpes de Haute Provence.

    Nous pouvons donc parler de pleine réussite pour ce projet qui vous tenait tant à cœur, Monsieur BICHAUD ! Vous pouvez en être fier car c’est une belle aventure que vous avez engagée là, et qui va se poursuivre. Vous avez travaillé au CFA de Pharmacie de Marseille dont vous êtes devenu le Directeur Général en 1987, fonction que vous avez exercée jusqu’en 2012 ; date à laquelle vous avez arrêté cette activité professionnelle et cette responsabilité. Mais vous n’avez pas cessé de travailler pour autant, puisque depuis août 2012, vous avez pris les fonctions de coordinateur de l’Antenne de Sisteron. Si aujourd’hui, une page de votre histoire professionnelle se tourne, vous avez d’autres centres d’intérêts qui ne manqueront pas d’occuper vos journées. Je veux parler du patrimoine par exemple, car vous êtes, Monsieur BICHAUD, Trésorier de l’Association « Marseille Patrimoine » qui contribue à l’entretien des églises. Vous êtes aussi membre du Conseil de Gestion du Centre de Conférence de Louves à Aix-en-Provence, où vous officiez en qualité d’expert à la Commission Jeunesse, lors des Etats-Généraux de Provence ; sans parler du militantisme qui vous anime ! Monsieur BICHAUD, ainsi, votre retraite restera bien …ACTIVE !

    Transmettre et apporter ses connaissances, son expérience, est bien sûr important, car c’est enrichissant pour ceux qui en bénéficient, mais aussi, pour celui qui s’engage dans cette démarche. Monsieur BICHAUD, je veux vous remercier ici, publiquement, pour votre implication dans cet établissement qui, je l’ai dit tout à l’heure – avait tout à fait sa place ici et existe grâce à votre détermination. Vous n’avez pas fait que créer cette école, vous l’avez servie, accompagnée, vous y avez enseigné, vous en avez été le responsable,… votre engagement a été à la hauteur des résultats obtenus depuis 1990. Au regard de tout cela, soyez assuré de ma reconnaissance et, au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel, je vous adresse mes remerciements et je vous souhaite une BONNE ET LONGUE RETRAITE. » rappelait dans son allocution Monsieur le maire de Sisteron.

     

    Les commentaires sont fermés.