• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • L’ARTISTE MICHEL GRANGER UN TRES GRAND ARTISTE

    vernissage-expo-granger-10

    Samedi 24 septembre, la ville de Sisteron a reçu un très grand artiste en la personne de Monsieur Michel GRANGER, qui expose ses œuvres jusqu’au 30 octobre prochain inclus, à l’espace culturel d’Ornano du Musée Gallo-Romain, 8 rue saunerie. L’artiste a eu le plaisir de faire la dédicace de son catalogue.

    « C’est un immense honneur d’accueillir aujourd’hui dans notre nouvel espace culturel Michel GRANGER et sa très belle exposition au titre évocateur « Tout naturellement ». Il est des œuvres qui nous marquent, sans que l’on sache qui est vraiment leur auteur. Tel est le cas des œuvres exposées ici : elles nous parlent à tous !

    Michel GRANGER est cet artiste discret, un enfant de Roanne qui est formé aux Beaux-Arts de Lyon, dont il sort diplômé en 1968, puis, après une première expérience professionnelle à Roanne comme designer de meubles, il monte à Paris en 1969 où ses dessins de presse sont publiés, notamment dans le journal Pilote.

    La notoriété arrive très vite puisque de 1975 à 1985, ses œuvres illustrent les informations de trois journaux quotidiens de la première chaîne nationale ainsi que des magazines de presse comme Le Nouvel Observateur, Le Progrès, Paris Match…

    Mais ce sont principalement ses réalisations autour de la Terre qui assoient sa renommée. Car, souvenez-vous, Michel GRANGER c’est la pochette d’Oxygène du musicien au succès planétaire Jean-Michel Jarre en 1976, mais aussi celle de l’album « Equinoxe ».

    Michel GRANGER, c’est aussi un certain nombre d’affiches comme « Sans dessus dessous » , l’affiche du Festival de Cannes en 2001, les affiches du Festival des Courts-métrages et du handicap « Regards croisés » de 2012, 2013 et 2016, et cette année il illustre l’affiche du Mois de la Photo et l’affiche de l’Édition 2016 du festival View of the World à Montréal. Ainsi les multiples créations de Michel Granger sont reproduites en masse à travers les affiches, sur les couvertures de magazines, mais aussi sur des timbres postaux en France ou à l’étranger… ainsi son art, aujourd’hui mondialement connu et reconnu, le conduit à travers le monde : Etats-Unis, Colombie, Japon, Allemagne, Pologne et … Sisteron !! La terre et les humains l’inspirent, sont le fil conducteur de son travail, bien souvent en liaison avec les événements d’actualité qu’il appréhende tout en délicatesse. Ainsi de 1992 à 2009, par un jeu de couleurs écrasées par des chenilles de chars, il rend hommage à cet homme seul, en bicyclette, s’opposant aux chars d’assauts à Tian’anmen . Cette même série de Traces est une façon de fêter en Pologne la fin de la guerre froide et le début du désarmement occidental lors du 20è anniversaire de la chute du Mur de Berlin. Vous l’aurez vite compris Michel GRANGER est un artiste discret qui joue avec les couleurs, les matières et les supports et il nous entraîne dans son univers : un univers à la fois ludique et grave qui conduit à la réflexion. Ainsi au travers sa série «Herbarium » où il comprime à l’aide d’un rouleau-compresseur des végétaux entre 2 toiles enduites de peinture, il nous pousse à mieux regarder la nature qui sans cesse se renouvelle si tant est que l’homme ne la détruit pas par des vagues de déforestation…Ces multiples talents, Michel GRANGER nous propose de les retrouver au travers de cette exposition qu’il nous a concoctée « tout naturellement ».

    Nous sommes très heureux que vous ayez accepté cette carte blanche dans notre nouvel espace d’exposition à Sisteron afin de nous faire découvrir votre perception du monde, de nous laisser voyager dans votre art créateur de rêves. Avant de laisser la parole à l’artiste, je voudrai remercier ceux et celles qui savent mettre leur compétence au service de l’art et de l’artiste et qui œuvrent pour une logistique sans faille, pilotée avec brio par le service culture et patrimoine de la Mairie de Sisteron sous la houlette bienveillante de l’Adjoint à la culture, Franck PERARD. Je remercie également les agents des services techniques pour leur aide. » rappelait Daniel SPAGNOU.

     

    Les commentaires sont fermés.