• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES MAIRES DU DEPARTEMENT RECUS A CADARACHE POUR UNE VISITE DU SITE D’ITER

    visite-iter-2

    Ils étaient plus de cinquante maires venus de tout le département qui entouraient Monsieur Daniel SPAGNOU, président des Maires des Alpes-de-Haute-Provence pour visiter l’immense chantier du programme ITER, lundi 28 novembre à Saint-Paul-lez-Durance. ITER, en latin le « chemin » est l’un des programmes les plus ambitieux au monde dans le domaine de l’énergie. Situé dans le département des Bouches-du-Rhône et, à la limite du 04. 35 pays se sont engagés dans la construction du plus grand tokamak jamais conçu, une machine qui doit démontrer que la fusion, l’énergie du Soleil et des étoiles, peut être utilisée comme source d’énergie à grande échelle, non émettrice de CO2, pour produire de l’électricité, sur un site de 180 hectares.

    Fait exceptionnel, Monsieur Bernard BIGOT, directeur général d’ITER Organisation accueillait les élus. Monsieur SPAGNOU devait au nom des maires dire un grand merci à Monsieur Bernard BIGOT pour la qualité de son accueil et se faire l’interprète de ses collègues pour se réjouir que ce programme d’avenir soit facteur d’emplois et de richesse fiscale pour notre département.

    Monsieur Daniel SPAGNOU, rappelait le petit déjeuner qu’il avait pris en compagnie de Madame Maryse JOISSINS MASINI, député maire d’Aix-en-Provence avec Monsieur Jacques CHIRAC à l’Elysée, pour le sensibiliser sur ce grand projet international et les retombés économiques et d’emplois qu’il générerait sur les départements du 04 et du 13. Les deux élus ont été entendus par le Président de la République puisqu’un moins plus tard, il venait sur place apporter son soutien en présence des deux députés. Un an après, le traité ITER était signé à l’Elysée en présence de tous les chefs d’Etats concernés. Jacques CHIRAC avait convié à la signature Daniel SPAGNOU et Maryse JOISSINS MASINI.

    Monsieur Bernard BIGOT, remerciait les Maires présents et remerciait Monsieur SPAGNOU pour son engagement lorsqu’il était député, pour le projet ITER. Dans l’impressionnante salle de conférences il présentait les diverses étapes du projet commentait en détail le projet scientifique qui emploie déjà plus de 1500 personnes issues d’une trentaine de pays. Il indiquait que le chantier ITER a connu un pic d’activités de 2014 jusqu’en 2017 lors de la phase d’assemblage de la machine qui mobilisera sur le site 3.500 ouvriers techniciens et ingénieurs. Il signalait que depuis 2007, 1420 millions d’euros de contrats de prestations et travaux ont été attribués aux entreprises implantées en France dont 927 millions d’euros pour la Région PACA et 29 millions d’Euros pour le département des Alpes de Haute Provence.

    Le chantier ITER c’est, plus de 3000 salariés présents simultanément sur le chantier ; Entre 1 500 et 2 000 places d’hébergement à anticiper. La fusion est la réaction nucléaire qui alimente le Soleil et les étoiles. Potentiellement, c’est une source d’énergie quasiment inépuisable, sûre, et d’un faible impact sur l’environnement. ITER a pour objectif de maîtriser cette énergie : le programme est une étape essentielle entre les installations de recherche qui l’ont précédé et les centrales de fusion qui lui succéderont. Les membres d’ITER (la Chine, l’Union européenne, l’Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis) ont mis en commun leurs ressources pour réaliser une grande ambition : reproduire sur Terre l’énergie illimitée qui alimente le Soleil et les étoiles. L’Accord ITER, conclu par les signataires en 2006, stipule que les sept membres partagent le coût de la construction, de l’exploitation et du démantèlement de l’installation. Ils partageront également les résultats expérimentaux ainsi que toute propriété intellectuelle générée par la phase d’exploitation, prévue de 2022 à 2042.

    L’Europe assume la plus grande partie du coût de construction (45,6 %) de l’installation; la part restante est assumée de manière égale par la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis (9,1 % chacun).

    Les Membres d’ITER représentent trois continents, plus de 40 langues, la moitié de la population de la planète et 85 % de la production de richesse mondiale. Les principales dates de ce gigantesque projet sont : 2014-2021 : Construction du Bâtiment tokamak (accès dès 2019 pour les premières opérations d’assemblage). 2010-2021 : Construction de l’installation ITER et des bâtiments auxiliaires nécessaires au Premier Plasma. 2008-2021 : Fabrication des principaux éléments et systèmes pour le Premier Plasma. 2015-2021 : Transport (via l’Itinéraire ITER) et livraison sur site des éléments. 2018-2025 : Assemblage phase I. 2024-2025 : Tests intégrés et mise en exploitation. Déc 2025 : Premier Plasma. 2035 : Opération en deuterium-tritium.

    Après une visite du chantier en autocar, les maires se sont retrouvés pour un succulent déjeuner. Ils se rappelleront longtemps de cette journée et de l’accueil extraordinaire qui leur a été réservé.

    ds-chirac-cadarache-1

     (Visite Président Jacques CHIRAC, 30 juin 2005)

    Les commentaires sont fermés.