• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • REUNION DU CLPSD A SISTERON

    CLSPD (7)

    Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) s’est réuni vendredi 27 janvier en mairie de Sisteron en présence du Maire Daniel Spagnou, du Procureur de la République Stéphane Kellenberger, du Sous-préfet de Forcalquier, Fabienne Ellul, du Commandant de la compagnie de gendarmerie des Alpes-de-Haute-Provence, Olivier Traulle, du Commandant de la brigade de gendarmerie de Sisteron, Major Frédéric Galantini, de Monsieur l’Inspecteur d’Académie, Eric Lavis, de Madame la Directrice du Service Educatif en Milieu Ouvert Protection Judiciaire de la Jeunesse (Digne et Gap), Dominique Disdier et Christine Prevel, de Madame l’inspectrice de l’éducation Nationale, Nicole Cirier, ainsi que de nombreux élus et représentants de différents services de l’Etat.

    « Permettez-moi tout d’abord de vous présenter à tous, il est encore temps, mes vœux les plus sincères de Bonne année. Je vous remercie tous pour votre présence à ce rendez-vous annuel. Chacun d’entre vous a œuvré tout au long de l’année 2016 pour atteindre différents objectifs et, je remercie en particulier Madame Carole Lasmarias, la secrétaire du CLSPD, cheville ouvrière de cette matinée.

    La séance plénière de ce jour va permettre de prendre connaissance du travail effectué mais c’est aussi l’occasion de pour moi, de vous remercier, toutes et tous, pour votre implication dans cette démarche de lutte contre la délinquance. La bonne coordination des acteurs locaux est indispensable pour agir, pour prévenir et éviter certaines situations. C’est un travail long et fastidieux qui se heurte bien souvent à de nombreux obstacles, mais l’entité que vous formez montre son efficacité. Il faut donc continuer dans ce sens en communiquant le plus possible entre vous pour repérer les situations délicates, individuelles et familiales. Il faut continuer à soutenir les victimes et leur apporter l’aide nécessaire, Il faut continuer le travail de prévention des violences intra familiales. Il faut continuer.

    A Sisteron, la Police municipale, sous la houlette de Christophe Marte, et la Gendarmerie, commandée aujourd’hui par le Major Galantini, travaillent en bonne intelligence. C’est une collaboration régulière qui s’exerce dans le cadre de la convention de coordination existante. La police municipale intervient également pour le compte de la Protection Judiciaire de la Jeunesse au palais de justice, dans le cadre des semaines de citoyenneté et de laïcité.

    Pour 2017, ce service verra la mise à niveau de l’armement de ses agents dans le cadre du plan Vigipirate Attentat avec un équipement en pistolets automatiques. La mise en place d’horaires décalés permettra l’organisation d’opérations « coup de poing », notamment sur des incivilités, telles que déjections canines ou dépôts d’ordures illicites.

    Par ailleurs, les interventions en milieu scolaire sont reconduites avec la désignation d’un agent. L’évolution du système de vidéo protection s’élargit avec la pose de 50 caméras supplémentaires installées dans les écoles, en renforcement de celles du centre-ville et sur le parc d’activités. Bien sûr, la Police municipale se maintient sur toutes les manifestations, elle assure également les interventions sur la sécurité routière dans les écoles primaires et exerce une présence pédestre et véhiculée sur le territoire communal. Ces actions, comme toutes celles qui sont envisagées et effectuées par les partenaires de ce Conseil Local, exigent encore et toujours, collaboration et investissement de notre part à tous.

    Depuis le 1er janvier 2017, 7 Communautés de Communes ont fusionné sur 3 départements : la Drôme, les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute Provence, pour créer la Communauté de Communes Sisteronais – Buëch, que j’ai l’honneur de présider. Un Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance va être créé dans le courant de l’année et j’ai chargé, par délégation, mon collègue, Juan Moreno, Maire de Ventavon, ici présent, pour en assurer le fonctionnement. Ses antécédents professionnels lui permettront de mener à bien la création de ce Comité et je lui souhaite pleine réussite. C’est tous ensemble que nous avançons. » déclarait Monsieur le maire de Sisteron.

    Monsieur Olivier Traulle, Commandant la brigade de gendarmerie de Sisteron devait donner le résultat de la délinquance sur Sisteron en 2016. Il indiquait une légère baisse de la délinquance toutes catégories confondues et un taux d’élucidation grâce aux caméras en hausse de 117 points. Seules les infractions liées aux stupéfiants sont en nette augmentation. Il concluait en insistant sur le fait la vidéo protection de la commune est un atout considérable et dissuasif. Monsieur le Procureur de la République apportait son soutien au comité de lutte contre la délinquance, saluait les actions entreprises et indiquait que les chiffres de la délinquance sont raisonnables et rassurants à Sisteron. Madame Ellul, Sous-préfet de Forcalquier concluait le comité en félicitant tous les acteurs qui œuvrent inlassablement dans leur domaine de compétence pour faire baisser la délinquance et annonçait que Monsieur le Préfet avait transmis à Paris avec avis favorable la demande de subventions pour équiper la commune de nouvelles caméras.

    Tous sont convenus qu’il est nécessaire de poursuivre l’effort dans la prévention, dans la pédagogie et l’éducation et qu’aucune violence ne devait rester sans réponse pénale.

     

    Les commentaires sont fermés.