• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LE SERVICE DE REEDUCATION CARDIAQUE HOSPITALISATION DE JOUR DU CENTRE HOSPITALIER DE SISTERON MAINTENU !

    Remise rapport ARS Cardiologie (3)

    Vendredi 6 juillet, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, recevait en mairie de Sisteron le professeur Jean-Louis BONNET qui présentait le rapport d’audit de l’Unité d’Hôpital de Jours Soins de Suite et de Réadaptation (HDJ- SSR), en présence de nombreuses personnalités dont, Monsieur El-BAHRI, directeur adjoint, représentant Monsieur D’HARCOURT, directeur général ARS PACA, de Monsieur Joël CONSTANT, Président du Conseil de Médecins du CHICAS, de Monsieur BRICOURT, directeur adjoint du CHICAS, représentant Monsieur Yann Le Bras, Directeur du CHICAS, du docteur Touria MGHAZLI, cardiologue à Sisteron, du Docteur Marie-Claude DUMONT, conseillère médicale auprès du directeur général de l’ARS, des représentants du personnel du CHICAS de Sisteron, de Monsieur VIEUXTEMPS, délégué de l’ARS pour le 05 représentant Madame HUBERT déléguée ARS 04 et des membres du conseil municipal.

    Par lettre de mission en date du 16 mai 2018, Monsieur le Directeur Général de l’ARS PACA a demandé que soient appréciées les conditions de sécurité et de qualité requises en lien avec le profil des patients susceptibles d’être accueillis dans ladite Unité d’Hôpital de Jour (HDJ) Soins de Suite de Réadaptation (SSR) mention spécialisée (MS) affections cardio-vasculaire (ACV) sur le site du Centre Hospitalier de Sisteron.

    Monsieur le professeur BONNET, a pu ainsi rassurer le personnel de la SSR de Sisteron ainsi que les membre des organisations syndicales qui s’étaient déplacées, en insistant sur le fait que la structure est non seulement maintenue, mais préconisent qu’elle soit développée par une meilleure publicité autour de la qualité des soins qui y sont apportés, tant au niveau de son personnel que de ses moyens. Le seul changement réside désormais dans l’arrêt de la SSR mention spécialisée (pathologies lourdes qui demeurent rares) au profit d’une SSR polyvalente. En d’autres termes, la SSR cardiologie est requalifié en SSR polyvalente et demande à être développée.

    Monsieur le maire de Sisteron remerciait une nouvelle fois Monsieur D’HARCOURT, pour son écoute, « un homme de dialogue et de concertation », ainsi que le professeur BONNET et l’ensemble des intervenants de l’ARS pour « permettre à Sisteron de conserver cette belle structure et faire vivre nos hôpitaux de proximité. Un combat de plus pour maintenir le service de notre hôpital de proximité qui grâce à la concertation et au dialogue a pu être gagné », dira pour conclure le maire de Sisteron.

     

     

    Les commentaires sont fermés.