• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • 8ème JOURNEE D’HOMMAGE AUX HARKIS

    hommage-national-aux-harkis-009.JPG

    Dans le cadre de la Journée Nationale d’Hommage aux Harkis du Jeudi 25 Septembre, une cérémonie a eu lieu à la stèle des Rapatriés érigée au cimetière de Sisteron, en présence des autorités civiles et militaires. A cette occasion, Madame Christiane GHERBI, Conseillère Municipale, donnait lecture du Message du Secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, Monsieur Jean-Marie BOCKEL, avant que ne soit déposée une gerbe au pied du Monument, en présence des Drapeaux des Associations Patriotiques. Cet hommage est un acte symbolique marquant. C’est aussi un geste important de respect à l’égard de la mémoire de ces dizaines de milliers de victimes, qui quelque part « interdit cette démission de la mémoire afin que la France rende aux Harkis ce premier et légitime hommage », rappelait le Député Maire de Sisteron. « Le Président de la République en décembre dernier s’est engagé à favoriser l’emploi des enfants de Harkis ; un acte volontariste entrepris par le gouvernement pour accompagner les enfants de Harkis vers l’emploi grâce à un « passeport professionnel » permettant de bénéficier d’un soutien renforcer pour compléter une formation ou trouver un emploi. Le plan présenté en Mai dernier fait état d’un droit au dispositif des emplois réservés dans la fonction publique pour les enfants de Harkis en tant que bénéficiaires prioritaires et sans conditions d’âge. A cet effet, les principaux employeurs publics sont mobilisés. Grâce à ce plan, les enfants de Harkis bénéficient aussi d’aides spécifiques à la création d’entreprises.  C’est ce qu’on appelle la discrimination positive, que je revendique avec fierté pour nos amis Harkis, qui ont tant subi la discrimination négative», soulignait encore Daniel SPAGNOU. Samedi 4 Octobre prochain, avec Robert PECOUL, Maire d’Ongles, et Renaud BACHY Président de la Mission Interministérielle aux Rapatriés, sera inaugurée la première exposition permanente en France sur les Harkis, dans la Maison de l’Histoire et de Mémoire d’Ongles. D’ailleurs, afin de mettre en lumière  l’histoire, la culture, les richesses, de la communauté Harki, un projet de création de fondation pour la mémoire sur la Guerre d’Algérie et les Harkis suit son cours. Un projet qui a reçu le label de l’Europe 2008, au titre du dialogue interculturel.« Il n’est de lieu de mémoire que dans une histoire collective partagée, où les souvenirs restent et les émotions demeurent. Un lieu qui devient aussi l’épreuve de la citoyenneté. » (Jean-Jacques JORDI, Historien et membre du Comité Scientifique du projet d’Ongles).

    Les commentaires sont fermés.