• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LA JOURNEE NATIONALE DE LA RESISTANCE FETEE LE 27 MAI

    journee-nationale-de-la-resistance-11.jpg

    Monsieur Daniel Spagnou, Maire de Sisteron, Pascal ZINGRAFF, Sous-préfet de Forcalquier, Arlette VIAL et Arthur RICHIER, tous deux co-présidents de l’Association départementale des combattants volontaires de la Résistance, les représentants des Associations Patriotiques et de leurs drapeaux, les représentants de la Gendarmerie et de la Police Municipale, les élus,  et les membres du Conseil Municipal, étaient réunis devant le monument de la résistance pour déposer deux gerbes de fleurs, en ce mardi 27 mai.

    L’Assemblée Nationale a instauré une journée nationale de la Résistance, qui est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil National de la Résistance. Elle s’inscrit pleinement dans le cadre du 70ème anniversaire des combats de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur la barbarie nazie.

    Une date qui fait référence à la première réunion du Conseil National de la Résistance (CNR) qui s’est déroulée le 27 mai 1943 dans l’appartement de René Corbin, au premier étage du 48 rue du Four à Paris. Délégué du Général de Gaulle, Jean Moulin souhaitait instaurer ce conseil dans le but d’unifier les divers mouvements de Résistance souvent désorganisés et cloisonnés et de coordonner l’action de la Résistance. Sous la présidence de Jean Moulin, le Conseil National de la Résistance réunit les représentants des huit grands mouvements de résistance, des deux grands syndicats d’avant-guerre ainsi que les représentants des six principaux partis politiques de la troisième République.

    Après la Libération, le programme d’action de la Résistance, connu sous le nom « Les jours heureux », paraît en 1944 et conduit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques donnant la priorité à l’accès à l’éducation pour tous et posant les bases du modèle social français. Il inspire également la rédaction du préambule de la Constitution de la quatrième République, qui fait partie des textes fondamentaux de notre droit actuel.

    La Journée nationale de la Résistance est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance, comme, le courage, la défense de la République, le souci constant de la justice, de la solidarité, de la tolérance et du respect d’autrui. Elle permet également de rappeler aux jeunes générations l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste de Vichy.

    Monsieur Daniel SPAGNOU et Monsieur ZINGRAFF déposaient une gerbe au pied du monument de la résistance, puis ce fut le tour de Madame VIAL et Monsieur RICHIER de déposer une gerbe, avant que ne retentissent le chant des partisans, la sonnerie aux morts et la Marseillaise.

     

    Les commentaires sont fermés.