• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LE PARI SISTERONAIS POUR LES ENERGIES NOUVELLES

    hommageGM
    « Nous voulons nous inscrire pleinement dans les politiques nationales pour la compétitivité des territoires » devait affirmer Daniel Spagnou, Président de la Communauté des Communes du Sisteronais en préambule à la dernière réunion du Conseil Communautaire du 23 novembre.

    Il est vrai que le Député Maire de Sisteron a été le premier à lancer l’idée et à défendre dans le sillage d’ITER, le projet de transformer, la vallée de la Durance, en la Vallée des Energies Nouvelles autour du solaire, de l’éolien, de l’hydraulique, de la biomasse, de la fission et la fusion nucléaire.

    Alors que de plus en plus de voix s’élèvent pour parler des retombées limitées du projet ITER qui profiteront principalement au bassin manosquin, l’édile de Sisteron est convaincu que l’avenir de sa ville passera par le formidable défi qu’est la promotion de la vallée des Energies Nouvelles, même s’il ne s’agit pas de négliger les autres domaines chers à la cité de Paul Arène comme l’agroalimentaire viande, l’agroalimentaire fruits, le BTP, les artisans et les services et nouvelles technologies.

    Daniel Spagnou a donc annoncé le nouveau positionnement de la politique de développement économique local autour des Energies Nouvelles dans une vision qui correspond non seulement aux nouveaux enjeux liés au développement soutenable, à la raréfaction des énergies fossiles, au réchauffement de la planète, mais aussi qui correspond en tout point à la vocation et aux qualités de nos espaces préservés.

    Sisteron, cité des étoiles chère à l’astrophysicien Ernest Esclangon, entend avec les communes voisines promouvoir, autant que faire se peut, les atouts naturels dont dispose la Haute Provence. Le Député Maire de Sisteron a d’ailleurs invité Jean-Louis Borloo, Ministre d’Etat de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables, pour voir l’immense potentiel du département.

    C’est ainsi que dans la droite lignée du projet SILPRO de St Auban, la SEM de Sisteron va développer le projet HEERSIS (l’Hôtel d’Entreprises Energie Renouvelable de Sisteron) premier du genre dans la région avec des bâtiments à rendement positif, c’est-à-dire qu’ils génèreront plus d’énergie qu’ils n’en consomment. D’autre part, les porteurs de projet privé seront invités à remplir les normes Haute Qualité Environnementale pour s’insérer dans un environnement propice à ce nouveau positionnement.

    Le pari des Energies Nouvelles à Sisteron prend ainsi forme même s’il reste beaucoup à faire tant il paraît primordial pour l’avenir, de mettre en cohérence les politiques économiques entre toutes les collectivités du Val de Durance car comme l’a rappelé Daniel Spagnou « seule une ambition collective pour un territoire en mettant les atouts en commun nous permettra d’avoir la force pour réussir face à une concurrence internationale entre bassins économiques des plus vives ». Un appel qui sera peut-être entendu…

    Sisteron, le 27 novembre 2007

    Les commentaires sont fermés.