• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • ECLATANT SUCCES POUR LA 3ème BIENNALE DES ARTS DE LA VILLE DE SISTERON

    Biennale des Arts  (5)

    Samedi 25 juillet, Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Franck PERARD, adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire, Michel AILLAUD, conseiller municipal délégué aux travaux, Cécilia LOUVION, conseillère municipale déléguée aux écoles et Robert GAY, conseiller départemental étaient présents pour la présentation des œuvres réalisées durant les 3 jours de la biennale des Arts.

    « C’est toujours avec un vif plaisir que je participe à un événement culturel sur notre commune. Et à celui-ci, plus particulièrement qui est consacré à la création artistique.

    C’est à la fois l’occasion de  donner à voir des œuvres et d’en assurer une large popularisation en les présentant au grand public. Car la Biennale des Arts n’est pas uniquement un lieu d’exposition, c’est aussi un espace de rencontres, d’échanges entre les artistes et les visiteurs.

    C’est la 3e édition de la Biennale des Arts, proposée par la Municipalité de Sisteron et organisée par le service culture et patrimoine de la ville, sous la houlette de l’Adjoint à la Culture, Franck Perard.

    Et si cette manifestation a subi quelques changements depuis sa création, ils résultent des difficultés rencontrées et de l’expérience apportée par les précédentes éditions.

    Aujourd’hui, la Biennale des Arts est au cœur de la ville et s’impose comme un moment important de la promotion des arts dans notre commune.

    Pour sa mise en place, un jury a été constitué afin de sélectionner, parmi les nombreux dossiers, ceux qui permettraient d’offrir au public une vision – la plus éclectique possible – des techniques et des talents que constitue le domaine des arts.

    Ainsi, sont présents pour cette biennale :

    –           Vincent Beaufils, sculpteur sur pierre, du Var,

    –           Rob Kirkels, sculpteur sur pierre, de la Creuse,

    –           Xavier Rijs, sculpteur sur bois, de Belgique,

    –           Muriel Rosset, sculpteur sur pierre, de la Savoie,

    –           Dimitrov Rumen, sculpteur sur pierre, de Bulgarie,

    –           Kazumi Tai, plasticienne et verrier, de Paris.

    Et enfin Philippe Bertone, gypsier à Bayons, qui présente son métier et propose, pendant toute la durée de la biennale, des animations autour du gypse et du plâtre.

    Dans le département, il est le seul à travailler ces matériaux et qui apporte son témoignage sur cet art qui fut pourtant l’un des plus répandus au 16e siècle en architecture et pour les décors de maisons.

    C’est d’ailleurs l’occasion de rappeler qu’artistes et artisans d’art enrichissent Sisteron et sa proche région de leurs multiples talents.

    Au-delà du « faire » nous devons également œuvrer dans le « faire savoir ». En effet, il est important que chacun perçoive le rôle décisif des arts du point de vue politique, social, économique et stratégique.

    Ces dernières années la municipalité a tout mis en œuvre pour faire aboutir l’ambitieux projet qui consistait à faire de Sisteron une ville d’art et d’artisanat.

    Et début 2015, la ville a eu la grande satisfaction, d’obtenir le label VILLE ET METIERS D’ART. Une belle récompense pour tous ceux qui ont œuvré en ce sens.

    Aussi, je voudrais partager avec vous les belles étapes déjà franchies ensemble pour atteindre cet objectif.

    La Ville a acquis plusieurs locaux commerciaux pour les mettre à disposition d’artistes dans le centre ancien pour que cela soit un tremplin à une installation définitive à Sisteron.

    Un bel exemple s’il en est, est celui de Florence Daluz, sculpteur lapidaire, dont le nouvel atelier a été inauguré il y a quelques semaines.  L’ensemble des artistes et artisans d’art implantés dans le centre-ville ont été rassemblés pour plus de visualité sur un dépliant, qui permet de les situer rapidement pour aller les visiter.

    Je profite de cette occasion, pour remercier tous les artistes et artisans qui nous ont fait confiance en venant s’installer sur notre commune.

    Par ailleurs, Sisteron dispose d’une très belle galerie dans le centre-ville où, toute l’année, sont exposés les œuvres d’artistes aux multiples talents.

    Actuellement c’est une rétrospective des toiles d’Etienne Philippe Martin qui se termine demain qui vous est proposé et, en septembre, c’est  une vingtaine d’œuvres de grands maîtres provençaux – tels que Ziem, Seyssaud, Casile, Chabaud pour n’en citer que quelques-uns – que vous pourrez y admirer.

    Pour renforcer encore cette dynamique dans le centre-ville, il a été décidé d’installer dans l’immeuble d’Ornano, en cours de réhabilitation, une galerie de près de 120 m² et d’y transférer « le musée archéologique du Vieux Sisteron », cher aux Sisteronais.

    Une muséographie mettra en valeur les collections gallo-romaines et fera de ce lieu un centre culturel dont l’intérêt dépassera très largement les limites du Département.

    Appuyer, soutenir, aider dans toute la diversité de leurs expressions, les pratiques culturelles et la création, telle est la volonté de la municipalité.

    Et c’est dans ce même esprit, qu’elle engage une politique culturelle qui s’adresse à tous et à chacun.

    Voilà pourquoi je suis fier de cette manifestation. Comme je suis fier d’exprimer, en accueillant cette 3e Biennale, tout le bien que je pense du travail réalisé par les artistes, dans cet espace ouvert.

    Ils ont façonné, sculpté, partagé leur savoir-faire, en faisant naître, sous vos yeux leurs œuvres. Et j’espère, qu’ainsi, vous avez pu apprécier leur talent, la qualité et la finesse de leur travail.

    Maintenant, je veux remercier toutes celles et ceux sans lesquels cette manifestation n’aurait pas eu lieu :

    – Les différents artistes intervenants qui sont venus de toute la France et même d’Europe, pour participer à cette Biennale,

    – Le Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence,

    – L’Association de Gestion des Affaires Culturelles,

    – La société Sud Alpes de Sisteron et les carrières et ballastières des Alpes de Volx.

    Cette manifestation impose une logistique sans faille qui a été pilotée avec brio par les services techniques municipaux et, à cette occasion, je remercie le Directeur Jean-Charles MINETTO qui, avec ses équipes, ont adhéré à ce projet en apportant toutes leurs compétences et leur disponibilité.

    Enfin, je tiens à remercier toute l’équipe du service culture et patrimoine pour sa compétence et la qualité de l’organisation de cette manifestation.

    Jean Vilar, créateur du Festival d’Avignon, avait pour habitude de dire que la culture « est une nourriture aussi indispensable à la vie que le pain et le vin… ».

    Je souhaite que nos efforts conjoints permettent à encore plus d’habitants de goûter aux joies de la création artistique. » rappelait dans son discours Daniel SPAGNOU.

     

     

     

    Les commentaires sont fermés.