• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LES MAIRES DU 04 VOIENT L’AVENIR SOUS L’ANGLE DES ENERGIES NOUVELLES

    Près de quatre-vingt élus étaient réunis Samedi dernier à Sisteron pour le Congrès Départemental de l’Association des Maires des Alpes de Haute Provence, sous la présidence de Monsieur Daniel SPAGNOU, Député Maire de Sisteron, enag-association-des-maires-7.JPG présence de Madame Béatrice ABOLLIVIER, Préfet du département.

    A l’ordre du jour, trois motions étaient mises au vote. La première concernant le sort du Docteur P. Van Winkelberg, détenu au Tchad, la seconde demandant le maintien de l’activité prud’homale à Manosque et à Digne, la troisième préconisant le maintien, tels qu’ils existent, des syndicats mixtes d’électrification.

    Parmi les sujets abordés, on notait l’intervention de la Directrice de « Sport Objectif Plus » qui proposait son aide pour faciliter les relations entre associations et collectivités locales ; présentait le fascicule « Guid’on », rédigé par des spécialistes du monde associatif sur la vie associative qui pourrait être un plus important pour les associations de notre département.

    Le thème de cette Assemblée Générale était les ressources naturelles, les enjeux énergétiques et le développement durable et c’est Monsieur Bernard BESNAINOU, Directeur Adjoint du Pôle de Compétitivité « Cap Energie » qui intervenait à cette occasion  encourageant « les acteurs locaux à se positionner autour du pôle de compétitivité et à se regrouper pour aider la recherche, la formation et l’industrie dans les énergies renouvelables ».

    Les Maires de plus en plus sollicités pour accueillir des fermes photovoltaïques n’ont pas manqué de souligner les craintes quant aux impacts sur les paysages tout en reconnaissant le potentiel fort d’une région qui veut privilégier les solutions énergétiques locales au plus près des ressources disponibles. Les mêmes maires qui font des économies d’énergie, une priorité dans la gestion des illuminations ou qui font parfois preuve d’innovation comme le système de micro-centrales que la ville de Barcelonnette va mettre en place sur ses canalisations générant ainsi aux besoins électriques de toute sa population.ag-association-des-maires-4.JPG

     

    Le Président SPAGNOU revenait sur la fonction du Maire et ses difficultés « nous sommes de plus en plus sollicités par nos concitoyens, jusqu’à l’agressivité parfois, car ils en veulent toujours plus. »

     

    Daniel SPAGNOU annonçait que dix communes suppplémentaires du département seront en 2008 raccordées à la T.N.T. : après Digne, Manosque, Oraison en mars, ce sera le tour de Barcelonnette, Château-Arnoux, Forcalquier, Mallemoisson, Valernes en juin, puis Céreste, Peipin, Saint-Maime, Simiane-la-Rotonde et Sisteron en octobre prochain. Il abordait la préservation des Services publics et à ce titre, soulignait l’exemplarité des Relais Services Publics, de la fusion ANPE-Assedic et du travail de réorganisation opéré par La Poste dans les Alpes de Haute Provence et les gros investissements prévus dans un proche avenir.

     

    Traitant de la réforme de la fiscalité locale et de la réforme de l’Intercommunalité avec le transfert envisagé de l’urbanisme, de la voirie et du stationnement aux Communautés de Communes, ou encore l’obligation de mettre en place une facturation incitative pour la gestion des déchets, les élus ont exprimé leurs interrogations et parfois leurs réticences.

     

    Puis, le Député Maire de Sisteron appelait à la tribune Messieurs Arthur RICHIER (plus long mandat de maire en continu) et Aimé BAC (plus jeune Maire du département), qui ont été honorés lors du 90ème Congrès des Maires à Paris et au 100ème Anniversaire de l’Association des Maires de France, à qui il remettait « Les Palmes Communales, Prix du Centenaire ».

     

    Madame ABOLLIVIER se disait heureuse de clôturer les travaux de cette Assemblée Générale et soulignait « Mesdames et Messieurs les élus, vous attendez beaucoup de l’Etat. Vous êtes exigeants sur le service public rendu, et vous avez raison de l’être. Vos attentes sont notre aiguillon. Mais si les élus sont en droit d’attendre beaucoup de l’Etat, je souhaite aussi que l’Etat et ses agents puissent compter sur le soutien des élus, tout particulièrement dans un contexte de réformes  et d’adaptations nécessaires. » Des réformes et des adaptations qui s’appellent le droit au logement opposable, les Plans Communaux de Sauvegarde et un chantier prioritaire dans le département, celui de l’eau…

     

    A quelques semaines des prochaines échéances des municipales, les maires ont ainsi réaffirmé leur rôle d’artisans du développement local, conscients que la fonction d’élu nécessite, dans un environnement de plus en plus complexe, d’attirer les plus capables et dévoués de leurs concitoyens et surtout les jeunes.

     

     

     

    mardi 11 décembre 2007

    Les commentaires sont fermés.